Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race, suite et fin

 

La France est la Nation championne de toute catégorie dans l’utilisation d’un vocabulaire qui jette le discrédit sur les communautés minoritaires de ce pays les éloignant du centre de gravité sociétale qu'est la SOLIDARITE des peuples

 

Aissi donc on relève les entrants..Communautarisme séparatisme qui attaquent de front le monde musulman les Africaine et autres afrodescendants, et le dernier arrivé… « Privilège blanc » qui ouvre la porte à toutes les exactions raciales perpétrées par les identitaires très nombreux en cette terre française.

 

Mais alors pourquoi vouloir supprimer le mot Race dans le langage populaire et les écrits alors que les expressions, Noir, Blanc font les beaux jours de la presse, marquant une différence très nette entre les individus, faisant la part belle à la race précisément indo européenne.

 

Car la France semble oublier que les troubles de nos jours sont la conséquence d’un passé peu glorieux…

 

…qu’on se rappelle qu’en 1945 elle fut sauvée de justesse de la domination allemande grâce à une mobilisation mondiale entraînant de millions de morts, qui eut dû entrainer de la modestie dans sa diplomatie… 

 

…Car dès la fin de la guerre elle se livrait à des luttes colonialistes contre des peuples qui revendiquaient leur liberté, entre autre l’Indochine et l’Algérie.

 

Par ailleurs, il ne faut pas perdre de vue que jus qu’à le moitié du 20ème siècle la France exerçait une tutelle sur plus de 110 millions non pas de citoyens mais des indigènes aux droits réduits…

 

…qu’après la période dite de décolonisation, elle a conservé les territoires dits outre mer qui lui vaut d’occuper deux tiers des océans, avec de revenus conséquents.

 

Alors il ne faut perdre de vue que toutes les mémoires ne sont pas courtes…

 

…que demain sur le sol français on sera confronté aux commandos libyens syriens et autres en guise de représailles dont le peuple en souffrira à cause du peu des discernement de ses dirigeants passés et présents.

 

Mais quoiqu’il en soit, il y aura toujours des Nègres des Asiatique les Latinos de indoeuropéens, qui font partie intégrante de la Race Humaine 

 

Hymne de CUBA, Ile de la CARAIBE

 

https://www.youtube.com/watch?v=IMKe6QVjT84

 

Sommet ou Canossa

 

....Une connaissance indo européenne me disait naguère…je cite...

... mais pourquoi tu prends toujours fait et cause pour ces gens là (les africains) dans nos échanges, vous les Caribéens, vous êtes cultivés, brillants, à leur opposé, ils ont décidé depuis fort longtemps de jouer petit..., et on y pourra rien changer…

...Et moi, de "piquer" une colère mémorable, évoquant tour à tour, la doctrine de division de la Rome antique, l’Histoire, l’identité, les racines communes, et citant l’assassinat de Lumumba, le panafricanisme de Nkrumah, le volontarisme de Nasser, le nationalisme de Bourguiba, autant d’hommes prestigieux de l’Afrique, disparus de nos jours, dont ce Continent a grand besoin, parce qu’ils étaient capable d’imposer une politique à l’Occident….

Et un point commun, ils n’ont pas détourné les biens de leurs pays pour leur propre compte, celui de leurs familles et les soutiens extérieurs pour de sombres campagnes électorales...un comble.

Mais avec le recul, je me demande si l’intéressé n’avait pas une part de vérité dans ses allégations.

Car pour nous, que ce fut triste ce week-end, vis à vis de notre dignité de Nègre, de voir se presser de soit disant chefs d’état ,venus faire acte d’allégeance à "bowana", qui se retirera bientôt de la scène politique, quel spectacle lamentable...

...En réalité, ils allaient tous à "Canossa" ,(lire sur AFCAM dans Croisades, archives croisade …"Cessons d’aller à Canossa", "de Canossa au radeau de la Méduse", et dans Forum…"Les incohérences africaines"…

Ce fut la honte, et la tristesse, en vérité on voudrait bien comprendre pourquoi ces hommes sont autant dépourvus de bon sens politique.

Mais qu’ont rapporté la "Coopération", et la "francophonie", à cette partie de l’Afrique dite de l’Ouest, colonisée jadis, placée sous l’éteignoir aujourd'hui ( lire dans même rubrique "la francophonie" et Ministère de la Coopération"

A mes frères africains de la diaspora, je leur impose l’effort suivant, qui consiste à examiner la situation de n’importe territoire de l’Afrique subsaharienne dont le principal dirigeant était présent à Cannes (France) le 17 et 18 Février dernier...

...Soit à superficie constante, pour une population stable, quels ont été l’évolution de ses richesses internes, le produit national brut par tête, ce fameux PNB évalué en dollar, et enfin la dette…ceci depuis 1960, date des indépendances octroyées.

Fort de ces résultats, ils comprendront sans difficulté, que ce qualificatif usurpé de "frère ou ami africain", consenti à un étranger du Continent, relève de la bêtise humaine, tout en engageant l’honneur et la dignité du Monde Nègre dans toute sa diversité.

Léonce Lebrun

Additional information

viagra bitcoin buy