MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

Le Communautarisme

 

Pour qui sonne le glas, ce titre  de l’excellent roman de feu Ernest Emilegay,brillant écrivain  américano -cubain qui nous a projeté dans l’enfer de le guerre civile espagnole -1936-1939, gagnée par les nationaliste, que le 20ème siècle a connue depuis la guerre de cessession américaine de 1860 à1865 remportée par les yankee du Nord…

 

et si nous ne prenons pas garde  ,un tel scénario catastrophe n’est pas exclu à terme en terre française de l’Europe…

 

…car depuis quelque temps nous assistons à un déchainent de comportements  et de propos qui frisent l’intolérance, rapportés sans discernement par des média affidés au Pouvoir en place…

 

… des adversaires politiques sont traités comme des ennemis de la République…

 

… bref, silence dans les rangs, on ne veut voir qu’une seule tête, aucune opposition n’est tolérée…

 

…les races n’existent pas (version française) mais dans les médias on insiste particulièrement sur l’aspect physique de certaines personnes, l’écrivain « noir » l’avocat « noir » l’artiste « noir » pour sans doute marquer la différence, une supériorité supposée de l’indo européen …pitoyable…

 

…allons donc, que l’on cesse  de considérer  les Africains et autres afrodescendants comme des zombis …

 

… et voilà  qu’après avoir dénié aux masses le droit de contester la gouvernance de minorités privilégiées, en les refoulant dans une opposition insultante dite populiste…

 

… on ne reconnait pas  le droit à certaines minorités ethniques de se regrouper pour échapper dans ce pays, avec un climat d’arrogance et d’intolérance, en les cantonnant dans le concept de communautarisme

 

mais au fait de quoi s’agit-il….

 

 …immigration, communautarisme insécurité …

 

 …un triptyque  inconcevable et inacceptable dans une Société, une  Nation de civilisation...

 

wwwxxxwwwxxxwwwxxx la suite , prochainement 

 

AFCAM a 5 ans

 

Je vais vous faire un aveu, je ne pense pas, ou du moins j’ai cessé de penser, car la pensée est futile, ne repose sur aucune analyse, elle  est par conséquent versatile,  terriblement subjective, et génère donc des certitudes.

 Par contre je sais, car le savoir  est le résultat d’une longue recherche, fondé sur la réflexion, et l’observation, qui autorise donc la transmission, revêtant à bien des égards, pour en ce qui me concerne ,  le caractère d’une mission...

Ne cherchant à plaire à personne par des propos  sans intérêt, mais à forcer le champ du débat, en évitant de donner le flan à toute forme de compromission, quitte à déranger les âmes sensibles qui en particulier s’affolent à l’idée que demain le Monde Nègre prendrait toute sa place...

... A la condition que s’opère une véritable révolution culturelle en Afrique, et dans la diaspora afro européenne engluée dans ce concept, je dirais ce piège de l’intégration.

 C’est le rôle d’Internet, ce merveilleux instrument, qui autorise la diffusion de ce savoir, par delà les continents et les nations.

 En écrivant cela je me rappelle ce 11 Novembre 1995 qui m’avait conduit dans la banlieue d’une grande agglomération, à évoquer devant des jeunes de la diaspora, une histoire rapide de la traite négrière, et de l’Esclavage transatlantique...

... Tout en martelant le fait indéniable que les combattants africains avaient été engagés dans un combat qui n’étaient pas le leur, dès lors que leurs pays étant placés sous le joug colonial, ils ne disposaient donc d’aucune liberté...

 A la vue de leur étonnement, on eut crû  que j’avais glissé des serpents sous les tables, j’avais déjà au paravant, subodoré le pourquoi des incompréhensions basées sur le non savoir...

... Dès ce jour je sus que le combat serait rude, mais qu’il était devenu d’une urgence absolue de rapprocher  les communautés africaines caribéennes et américaines unies par un même destin, quoi que puissent en penser les uns ou les autres.

 Ainsi, est né AFCAM, Afrique, Caraïbe, Américaine, un site qui sans référencement particulier, s’est installé  dans le paysage de la communication afro caribéenne, avec  cette moyenne annuelle de 350 0000 visites, et 650 000 pages lues, visité en particulier par  l’US Army , CIA et le MOSAD , services secrets hébreux, des fois que ce que prédit ce Nègre devrait se réaliser…

 Grâce à ce site j’ai mis en ligne une fiction concernant l’Indépendance de la Martinique avec Un rêve et Prémonition j’ai avec Le temps de l’Action proposé des perspectives nouvelles à l’Afrique, en apportant la démonstration s’il était nécessaire, qu’il y avait une autre voie que la résignation, et la soumission...

... A la condition qu’une forte  volonté politique s’y installe, en faisant passer l’idée de la pan africanisation dans tous les esprits de celles et ceux qui croient encore à notre Race

 La mission de AFCAM sera  atteinte quand cet objectif majeur pointera à l'horizon, mais sur ce plan je vous le concède, je ne verrai pas la afin du film, néanmoins le casting est bon, le scénario est bien bâti, et je crois en la réussite finale du spectacle

Léonce Lebrun

Additional information