MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

Le Communautarisme (suite)

 

Ces éternelles questions qui sont posées à la classe politique toutes tendances confondues…

…qu’est ce que le communautarisme…

… en quoi ce mode de rencontre notamment culturel et fraternel peut-il mettre en danger les fondements de cette République version monarchique…

 

…quelles sont ces minorités ethniques qui sont l’objet de cet acharnement politico- médiatique que je subodore être les Africains les Caraïbéens les Maghrébins et autres musulmans(nes) …

 

…ces empêcheurs de tourner-en-rond…

 

…ces descendants du commerce triangulaire, de l’Esclavage et la Colonisation, dont la présence sur le territoire européen français, rappelle à son peuple, des heures sombres peu glorieuses…

 

…mais n’est pas visée la communauté hébraïque, de race indoeuropéenne, hyper organisée de grande solidarité, financièrement solvable et disposant d’énorme influence politique héritéeS des conséquences de la Guerre 1939-1940, malgré le nombre réduit de membres…

 

…à un moindre degré, la colonie arménienne que je connais bien…

 

…les békés de la Martinique, d'origine européenne, descendants des négriers d’antan, quoi que peu nombreux monopolisent toute l’économie du territoire, et vivent en état autarcique…

 

…les expatriées Français installés dans l’ouest du Continent africain, véritables missi dominici, servant de relais au système impérialo-néocoloniailme, ne se mélangent pas avec les autochtones africains.

 

Pour bien cerner cette problématique je vais exposer une affaire qui a concerné deux couples  ,l’une d’origine caraïbéenne et l’autre européenne –souchiste-…

 

Propos d’un membre du couple caraïbéen…

 

… « tu te rends compte Léonce, nous faisons tout pour être agréables et conviviales à nos voisins européens, invitations, offres, de nos spécialités culinaires…

 

… mis voilà depuis des années nous ne connaissons même pas la couleur de la moquette de leur salon… »

 

… « seulement si nous arrêtons ce mode de voisinage ce sont nos enfants qui en souffrirons par mesure de représailles »…

 

En fait c’est une affaire sociétale, dont connaissent des milliers de nos compatriotes, que je lui ai recommandé de s’en sortir de ce guêpier « servito-colonialiste »…

 

… et se rapprocher davantage de nos communautés caraïbéennes qu’il s trouverons de la solidarité, une vraie fraternité une, réelle convivialité…

 

…ai-je fait du communautarisme au sens politique du contexte actuel…

 

…oui, et je l’assume totalement

 

Car dans une société où ça craque de partout, identitaire par là, racisme anti blanc par ci ,la confiance vis-à-vis de nos hôtes européens est mise à rude épreuve…

 

… et ce n’est pas la charge brutale gouvernementale en direction de ses collaborateurs nationaux qui modifiera l’ordre des choses au regard d’une Nature têtue et vindicative….

 

…qu’avec le temps qui passe, les incohérences politiques des uns et la bêtise des autres, le Communautarisme est devenu une doctrine comme le Communisme et le Capitalisme…

 

…que les uns et les autres soutenus par des médias hyper affidés ne pourront pas éradiquer….

 

…vous avez dit listes communautaristes…ah bon …pour la suite.

https://www.youtube.com/watch?v=FGqMMpMkKXs&t=19s

 

La Guadeloupe pa ta yo
 
 
Je hais le système colonial qui a pu laisser croire à mes compatriotes que leur avenir se bâtirait autour d'un zouk, d'un punch ou d'un bout de boudin…
… Sans imagination, ni esprit de Solidarité, dans un Monde de plus en plus difficile, où il est requis de chacun intelligence et vigilance, à défaut d'une participation active, où d'un engagement déclaré….
… Léonce LEBRUN … Chronique…Premier anniversaire…

…Et voilà qu’un coup de tonnerre résonne dans le ciel de la Caraïbe, un cri de guerre qui donne le tournis à tous les observateurs…LA GUADELOUPE PA TA YO …

…Que veulent dire ces gens, eux qu’on avait crû, insouciant sous ce chaud soleil, indifférent au temps qui passe, attendant patiemment que de la lointaine mère patrie leur vienne la manne de la subvention, car il faut bien vivre n’est pas…

…De fait, tous les médias que j’ai rencontrés la semaine écoulée sont terrorisés par cette éternelle question… voudront-ils leur indépendance…

…L’indépendance… une perspective qui rend fou… on veut bien tout leur donner y compris notre réserve d’or de la Banque Centrale… pourvu que notre drapeau continue à flotter dans le ciel de la Caraïbe…

…Je renvoie toujours mes interlocuteur au sacro saint principe du droit des peuples à disposer d’eux mêmes arguments à l’appui, mais dans l’immédiat…

… La souveraineté nationale de ces territoires n’est pas à l’ordre du jour, nous avons beaucoup d’autres priorités à assumer, maîtriser et dominer…

…A commencer tout d’abord par notre capacité à être solidaires par delà les océans, car pour ce Samedi 21 Février , le compte n’y était pas sur l’ensemble du pays en terme de mobilisation, pour soutenir nos frères en lutte en vue de meilleures conditions de vie et un autre destin…
… Et comme me faisait remarquer à juste titre un manifestant… nous eûmes joué à guichet fermé , s’il c’était agi d’un boudin punch accra zouk, gratuit…
…La remarque est pertinente et ne va pas dans le sens de notre crédibilité…
…Il est vrai en ce qui me concerne j’ai observé depuis longtemps que trop de cerveaux étaient envahi par ce mirage de notre descendance gauloise…

…Ceci étant, nous devons admettre que la situation de crise que connaît actuellement la Caraïbe est le résultat d’une somme de causes accumulées depuis des années connues par le Pouvoir politique, qui n’a pas voulu s’engager en raison des règles du Système colonialiste…

…Pour ma part, je dis que depuis 1848, il était indispensable de procéder à une redistribution des terres, et moyens économiques…

…Pour permettre aux anciens esclaves, d’assumer leur liberté juridique…
… Or en laissant le système en l’état, l’apartheid s’est trouvé conforté, grâce à l’action coupable de l’Etat républicain de l’époque…

…J’ajoute que la loi du 19 Mars 1946 dite loi d’assimilation a donné il faut se rendre à l’évidence, un cadre juridique à l’apartheid qui aura autorisé sans contre partie…
.. Une ultra minorité de la population, évaluée à 1 pour 100 représentée par les européens descendants des négriers d’antan, désignées par le vocable local de béké…
… A disposer de tous les lévriers économiques de nos pays…

…Voilà ça a eu payé , mais nos peuples ont décidé que ça ne paierait plus…

Ainsi donc le fameux YES WE CAN, a trouvé son pendant en Caraïbe, LA GUADELOUPE PA TA YOLA MARTINIQUE PAS TA ZOT… PAIS YA SE TA NOU …
Traduction… la GUADELOUPE, la MARTINIQUE ce n’est pas à vous, ces pays nous appartiennent...
…Oui, de la CARAIBE nous vient un souffle nouveau, plein de courage de dignité, dont je voudrais que toute notre diaspora caribéenne en soit consciente…

Léonce  Lebrun

Additional information