Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race

 

En pleine déferlante mondiale sur la problématique raciale,  le contexte ne pouvait pas être meilleur pour évoquer le concept de Race  que la France seu lpays des 193 membres  de l’Organisation des Nations Unies (L’ONU) veut voir disparaitre dans les échanges au quotidien, mais le remplacer par quel  stratagème….

 

Car c’est une prétention outrancière, un acte politique, qui veut avoir des conséquences sur le mode de pensée des Africains et autres  Afro descendants, des populations naïves et fragiles écrasées par leur passé d’esclave et de colonisé.

 

Et pour bien cerner la mentalité des Français de l’Europe du 21è siècle il faut avoir en mémoire quelques figures de l’Histoire qui valent mieux qu’un long discours…

 

… nos sommes en 1814 avec le retour de la  Monarchie sensée avoir disparu depuis Janvier 1793 et Louis XVIII est acclamé par un vibrant…Vive le Roi…

 

…mai un an après, 1815 avec le come-back de Napoléon pour  son retour des 100 jours c’est ce même peuple qui le reçoit au cri délirant de  … Vive l’Empereur…

 

Dès cette époque, on relève donc    une population incohérente dans ses choix, versatile, imprévisible et donc faible.

 

Plus de deux siècles  se sont écoulés, on peut multiplier les contorsions les explications saugrenues venant de tout l’échiquier politique pour obsever que ce mode de pensée relevé en 1815 n’a pas changé d’un yotta…

 

Car comment expliquer qu’en, pleine déferlant raciale au 21è siècle on relève des propos hors sol que sont…

 

Racisme, Noir, Blanc, racisme anti blanc, privilège blanc.

Pour mémoire, le vocabulaire « racisme » scandé de nos jours dans toutes les suces est inapproprié, car aucune communauté humaine dans ce pays n’est menacée de destruction en raison de ses caractéristiques physiques ou religieuses.

 

Par contre ce slogan cache une réalité plus méprisable qui est la discrimination raciale, propre à toutes les couches de la société française (les souchistes) dont sont victimes principalement les Africains les Afro descendants et les populations du Maghreb résidant en France…

 

Et donc revisitons l’Histoire du Monde Nègre et sa descente dans l’enfer de l’humiliation.

 

Nous sommes à la fin du XVe siècle, c’est le début de la découverte de nouveaux territoires, Espagnols , Portugais,  Français,  Britanniques s’installent en pays conquis après avoir massacré les premiers occupants, les Indiens, peuples  indociles et rebelles  au travail de terre.

 

 

Et voilà ces Européens partis à la recherche de remplaçants trouvés dans les populations de la côte occidentale africaine, fragiles naïves inaptes à toute résistance armée, qui feront la traversée de l’Atlantique pour être vendus dans les marchés d’esclaves des Amériques et la Caraïbe.

 

Mais l’apparition du concept de Race verra le jour au XVIII è siècle par les écrits et la pensée de certains écrivains et philosophes français qui établiront un dispositif  tendant  à démontrer    la supériorité du monde occidental et la justification de la traite négrière concernant les Africaines de race Nègre et l’établissement de L’Esclave.

 

Espagnols, Portugais , Britanniques pratiquant une stricte surexploitation des territoires colonisés, les Français iront plus loin en se plaçant dans une domestication ( Code Noir )des esclaves afro descendants, par une politique d’assimilation, au résultat catastrophique pour les personnes tombées dans ce piège infernal du big bang cérébral dont les effets désastreux perdurent de nos jours…

 

… dont les  premiers résultats se présenteront en Mai 1802 avec le rétablissement de L’esclavage à la Guadeloupe, une absente totale de résistance de la population du territoire de 90000 âmes à l’époque, malgré les efforts désespérés d’un  certain Colonel Louis Delgres, d’origine martiniquaise pour s’opposer  au Corps. Expéditionnaire de Napoléon Bonaparte…

 

…Alors  qu’à Saint Domingue (devenu Haïti) les troupes armées sous la conduite d’un Toussaint Louverture et de Jean Jacques Dessalines, arrachaient la victoire et la création de l’Etat haïtien, permière Nation  Nègre à conquérir son indépendance les armes à la main, à compter du Premier Janvier 1804;

 

La suite prochainement.

 

https://www.youtube.com/watch?v=IMKe6QVjT84

Le temps des soumissions

 

Un ami européen me disait il y a quelque temps…

… « « Il vaut mieux ne pas être ton ennemi, car tu ne lâches jamais le morceau » »

Mais au fait de quel ennemi, ou plus exactement de quels ennemis, car ils sont nombreux, l’ignorance, la méconnaissance, la falsification et le détournement de l’Histoire à leur profit de certaines Nations de l’Occident…

… qui conduisent à de biens mémoires sélectives, et chose curieuse, une certaine diaspora africaine en Europe qui semble ignoré, et ne veut pas admettre la bien curieuse Histoire du pays qui tolère notre présence…

…, parce que je n’accorde aucun crédit au discours fumeux sur l’intégration et la diversité, et de vous à moi, le vivre ensemble, ovationné par cette diaspora en Europe…

… a montré son vrai visage en terre caraïbéenne à propos de la gestion du Cyclone dit Irma, et du mode de cohabition entres les indigènes de nos territoires de race Nègre majoritairement, et les indo européens, fonctionnaires ou békés de descendance esclavagiste…

…Qu’en Afrique du sud, on eut fait état d’apartheid, alors qu’en terre dite outre-mer, nous sommes soit disant placés, sous le régime entre autre de la Fraternité…au pays (colonisé) des droit de l’Homme…

Bref, après ce rappel de l’actualité immédiate, revenons si vous le voulez bien au sujet du jour, à savoir l’état de la France à le fin de la deuxième guerre mondiale ( 1939 - 1945).

Mais avant de poursuivre, revenons au comportement des citoyens français durant ce conflit, dont les historiens sont unanimes pour constater que ce fut le pays ayant généré le plus de « collabo « avec l’armée d’occupation « ennemie »

De 1940 à Juin 1944, le « maréchal nous voilà» slogan des partisans du Maréchal Pétain patron du Régime de Vichy et proche du Chancelier que vous savez, ont accordé massivement leur préférence aux armées allemandes au regard desquels les vrais et seuls résistants furent les membres du Parti communiste français, qui ont lourdement payé leur courage en exécutions sommaires déportations et autres exactions…

… à la suite bien entendu de dénonciations anonymes par des citoyens français dans les kommandantur allemands (poste de police géré par la gestapo et les SS) inutile d’insister sur les atroces tortures…

…et c’était pour ces gens là que des milliers de jeunes venus de différents horizons , sont tombés sur les plages de Provence et de Normandie, à méditer…

Les Français ne peuvent pas avoir la prétention d’avancer qu’ils ont sauvé leur pays face aux forces armées allemandes, d’où il ressort que l’effort de guerre pour ce pays n’a pas atteint les 3%, alors pourtant qu’ii était en première ligne pour sa délivrance…

Et ce n’est pas un hasard si la France n’a pas été invitée à la Conférence deYalta(Février 1945) qui a réuni les alliés (Britanniques Russes Américains) pour décider entre autre du sort réservé à l’Allemagne en tant que Nation vaincue.

…du reste on peut se demander par quel tour de diplomatie magique cette France à hérité d’un siège permanent au sein du Conseil de Sécurité de l’ONU, mais c’est un autre débat.

A propos des combattants africains et autres territoires occupés sous le régime de l’Indigénat, des indications précises m’ont été fournies par des ressortissants du Continent sur le mode de recrutement des hommes non volontaires…

… expédiés en Europe pour défendre une cause qui n’était pas et ne sera jamais la leur, que ce soit en 1914 et 1940

Comment expliquer que des hommes sont venus en terre étrangère pour défendre uneLIBERTE qu’en tant que personne ils ne disposaient pas dans leurs pays respectifs…

Il est clair pour ces périodes de guerre que les rapports de mon grand-père (Verdun 1916) et plus tard son fils (campagne d’Allemagne 1944-1945) sont sans ambigüité, au front comme à l’arrière, ces indigènes étaient considérés comme des sous-hommes.

Rare sont ceux qui ont atteint le grade de sergent (infanterie) ou maréchal des logis (cavalerie) sous officiers, donc inaptes au commandement d’un simple escadron, bataillon, et autre compagnie…

Du reste et nous sommes en temps de paix, après 16 mois d’armée (service légal) et forces manœuvres, je n’ai jamais croisé un Général de brigade (deux étoiles) caraïbéen, africain, maghrébin…

C’est fou que l’intégration a du succès, auprès de ces…indigènes.

L’étude de l’Histoire et la connaissance des « dessous » c’est mon affaire, le plus sur moyen de ne pas se tromper de camp, assis sur deux chaises, pris entre l’arbre et l’écosse, mais faut-il en avoir la volonté, pour ne pas sombrer dans la soumission...

Et prochainement je reviendrai entre autre sur la tragédie de Chasselay ( France) qui revêt le caractère de « crime de guerre » voir même de crime contre l’Humanité, qui avait toute sa place au procès de Nuremberg (Allemagne Novembre 1945)…mais …

Léonce Lebrun

Additional information

viagra bitcoin buy