MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun  

Le terrorisme

 

Immigration, insécurité, terrorisme, voilà le triptyque sécuritaire sociétal en vogue dans certaines Nations de l’Occident.  

Chaque composant de cet attelage, appelle un long développement, faisant  ressortir  pour les populations visées …  

…que  la mouvance  maghrébine est en pole position pour un rejet à base de rancœur vis à vis des peuples qui  se sont émancipés de la tutelle colonialiste.

Car après plus de 60 ans une certaine opinion a bien du mal à digérer   ce concept universel …

 

du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes

 

Et donc l’islam est devenu  un excellent repoussoir  avec cette propagande dérisoire de rendre collectivement  responsable, des actes criminels isolés …

 

…, les musulmans qui aspirent à vivre en paix dans ce pays…

 

… à moins de démontrer qu’ils ne sont pas des citoyens à part entière.

 

Mais qu’est ce que le « terrorisme » qui a fait naître en un temps record un vocabulaire islamophobe insupportable depuis cette journée sanglante à Paris du 7 Janvier 2015.

 

Au cours de l’Histoire on a toujours confronté à des situations dangeuruses de guerre, isolées...

 

... Si nous remontons au Conflit mondial de 1939- 1945, les maquisards en France  avaient recours à tous les moyens pour contrarier la présence militaire  allemande...

 

...des actions considérées comme du terrorisme par l'Etat major du 3è Reich, dont les auteurs arrêtés par la Gestapo,(Police politique allemande à l'époque) les SS, et autres "collabos" français s’exposaient aux pires châtiments.

 

Mais après l’Armistice de 1945  ces hommes de l’ombre ont été considérés comme des héros.

 

Par ailleurs ,durant l’occupation de la Palestine par les Britanniques, le bras armé l’Irgoun de l’Organisation nationaliste hébraïqueHaganah, multiplia les opérations et autres missions de terreur...

 

...dont l’explosion de l’Hotel de David, le 22 Juillet 1946, logeant des familles militaires, faisant des centaines de tués et blessés.

 

Et  de nos jours l' Etat hébreu est bien mal placé pour accuser les résistants palestiniens de terrorisme.

 

Car l’Histoire choisit toujours son camp, terroriste aujourd’hui, héros demain.

 

Et donc, qu’on ait présent à l’esprit, que des Occidentaux sont sur le pied de guerre depuis 1945,  détruisant et destabilisant sans motif, des pays entiers Arack, Libye, Syrie …

 

…que demain et tôt où tard, la mouche ayant changé d'âne, les descendants de ces victimes innoentes d’hier, exigeront  des comptes aux nations de l'Occident, responsables…

 

…alors là, bonjour les dégâts, car voici venu le temps des commandos puissamment armés, avec des hommes obéissant aux ordres ,opérant sur des cibles déterminés...

 

...car la roue tourne toujours, ainsi va l'Histoire de notre Humanité...

 

… mais au fait ,devra- t-on les qualifier de "terroristes"…

Un idéal à ne pas trahir

 

L’année 2012 aura débuté avec un hommage à Genève (Suisse) rendu à Frantz Fanon à l’occasion du 50è anniversaire de sa mort à New York le 6 Décembre 1961 et c’est pour Léonce qui a participé à l’évènement, une occasion de remonter le temps, pour constater que si au pays des droits de l’Homme le souvenir de Fanon est passé totalement et politiquement inaperçu.

C’est que l’homme de son vivant est allé au bout de sa logique, en donnant une dimension exceptionnelle au concept du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, en prenant faits et cause pour la Révolution algérienne.

En terre caribéenne de la Martinique et la Guadeloupe une telle démarche eut-elle été envisageable, avec un soulèvement populaire, une insurrection armée qui conduirait ces territoires à assumer leur destin, débarrassée de tutelle étrangère…

Et la réponse est sans hésitation, Non, car ces peuples sont envahis par ce piège colonialo-impérialiste que Léonce désigne par un big bang cérébral qui consiste à penser que le salut passe impérativement par l’homme de l’Occident.

Et c’est à ce niveau de dépersonnalisation que se situe pour lui, le vrai fondement du Crime contre l’Humanité, alors il publie Fenêtre de tir pour démontrer que toutes les occasions démocratiques offertes aux peuples encore sous tutelle dans ce bassin caribéen ont échoué lamentablement

Pour sa part, et à titre personnel, l’homme estime que s’il avait à conduire une guerre anti colonialiste, il serait ammené à faire passer trop de ses compatriotes par les armes, fusillés pour haute trahison, or on ne peut pas faire le bonheur d’un peuple sans son adhésion pleine et entière dans une avancée passant par la lutte armée.

Du reste en publiant en 1996 Un rêve et Prémonition Léonce savait que cette construction de l’avenir de la Martinique ne s’inscrivait pas dans notre ère contemporaine.

Et toujours en ce début d’année 2012, le Maire d’un arrondissement de Lyon lui confie la mission d’organiser une exposition en hommage à l’écrivain Edouard Glissant décédé en Février 2011.

Seulement voilà, un acteur européen estimant qu’une telle mission ne pouvait pas être dévolue à un Nègre, a manœuvré pour tourner l’opération à son profit.

Léonce aurait pu simplement se retirer de l’équipe de préparation de l’exposition, cela eut été alors la fin de cette aventure culturelle en raison de son implication personnelle, mais pour la circonstance et en militant il privilégia la stratégie de l’écrevisse pour sauvegarder le souvenir d’Edouard Glissant.

 

Léonce Lebrun

Il n'ira pas à Canossa

Additional information