Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race( suite)

 

Ce grand défi est de comparer sur la toile le sort réservé en France  à deux sœurs jumelles, Race etReligion...dont l’une, La Race a été placée au banc des accusés comme responsable des « coup de sang raciaux «  périodiques que connait ce pays depuis quelques années

 

Oui mais s’agissant de la mouvance musulmane, on ne peut exclure la politique française  partisane, au Moyen orient, les coups bas de l’Etat hébreu au regard de la Palestine en devenir, la destruction de la Libye en 2011 dont la France était en pôle position, une ingérence manifeste depuis 2012 en Syrie dont on voit mal la fin de ce conflit.

 

Bref, dans toute manifestation violente au sein de  la Société il  faut  établir les causes consécutives à une diplomatie de la petite semaine  et dénoncer avec force les vrais responsables.

 

Cela  dit pourquoi la problématique raciale a pris une telle proportion en France alors qu’en Europe les pays à démocratie comparable bénéficient d’une paix sociale apaisée.

 

Et nous sommes en ce jour historique du 7 Janvier 2015 …

 

…un attentat est un acte de guerre à carctère politique, conduit par des militants cultivés, motivés.

 

… l’opération est préparée longtemps à l’avance, et au jour convenu les choses se passent sans bavure, et les hommes  disparaissent ne laissant aucune trace de leur mission.

 

Or en ce 7 Janvier avec l’attaque de l’imprimerie « Charly Bebdo » nous avons eu affaire à une petite bande de  dégénénés, choisis au hasard  pour un mauvais coup, sans doute drogués, qui restent dans les parages proches, pour être « logés » rapidement et tués par les forces de police…

 

….qu’un jour l’Histoire nous révelera les commanditaires.

 

 Car ces hommes n’avaiet pas le profil de soldat, d’homme de guerre, mais manipulés pour tuer.

 

Et du reste les politiciens au Pouvoir sont tombés dans le piège par naïveté ou imcompétence pour hurler au Monde entier que « la France était victime d’un   odieux attentat »…

 

…invitant tous « les grands de la Planète »  à une marche à Paris le 11 Janvier 2015, pour la défense de la «  liberté d’expression »,un abus  de la vision des réalités, car seuls quelques rares médias non affidés usesnt avec parcimonie de ce privilège.

 

Par contre l’ancien Président améridain a décliné cette invitation ne voulant sans doute pa s’acssocier à cette  mascarde.

 

Mais des dirigeants africains étaient bien présents en nombre une bonne quinzaine en tête du cortège, venus remercier «  buana » l’impérialiste de l'Occident pour son soutien à ces 3èmes mandats, ou à la modification permanente de leur constitution à des fins  de mauvaises gouvernance. ces crétins de négrillons…

 

…ah la bonne affaire qui politiquement ine finé , na pas payé.

 

Mais les premières personnes visées par ces évènements tragiques furent les communautés musulmanes, affublées de tous les péchés d’Israel.

 

En fait ce n’est pas le seul but recherché par ces despérados, car le mode opératoire par la suite, des citoyens agressés mortellement tout à fait anonymes, indique sans doute que certains veulent installer dans la pays un climat de peur et de terreur pour renversr les institutions de la République.

 

Sur cette dernière hypothèse on peut avancer que ces ennemis invisibles ont gagné, face à un peuple déjà plongé dans la peur qui a accepté sans résistance une décision illégales, autoritaire d'un long confinement sanitaire …

 

… et en sas d’une guerre civile ou un coup d’Etat  militaire je ne pense pas que les citoyens seraient traversés par un sentiment de révolte face à l’adversité …

 

…l’avenir nous le dira…

 

 

Et voila q’un groupe  du nom « des identitaires », jette le masque en faisant état de concepts, « racisme anti blanc  anti francais » et « privilège blanc »inconnus jusqu’alors dans les échanges de la société civile.

 

La suite prochainement

 

 Déja 10 ans Patrick est parti vers d'autres cieux...

https://www.youtube.com/watch?v=abw9sBMFBdM&list=RDabw9sBMFBdM&start_radio=1

 

Patrick Chamoiseau

 

 

Patrick Chamoiseau -né à Fort-de-France, 3 décembre 1953- est un écrivain français originaire de la Martinique.

 Auteur de romans, de contes, d'essais, théoricien de la créolité, il a également écrit pour le théâtre et le cinéma. Le prix Goncourt lui a été décerné en 1992. 

  Biographie

Après des études en France , inspiré par les travaux d'Édouard Glissant, Patrick Chamoiseau rentre en Martinique et s'intéresse de près à la culture créole. Il publie son premier roman en 1986.

 Il obtient la consécration en 1992 en gagnant le prix Goncourt pour son roman Texaco, une œuvre vaste présentant la vie de Martiniquais sur trois générations.

Il participe également à l'écriture de nombreux films dont Biguine -2004-, Aliker -2007-, Nord-Plage -2004- ou encore Le Passage du Milieu, 2009.

Œuvre

Le marqueur de paroles

 

Son œuvre dépeint les traits de la culture populaire martiniquaise, celle des petites gens et de leurs combats. Chronique des Sept misères évoque le triste destin des djobeurs, hommes à tout faire sur les marchés de Fort-de-France, dont la présence se fit de plus en plus rare avec la perte d'influence de ces mêmes marchés.

 Cet ouvrage déplore la disparition d'une créativité qui alimentait l'identité créole. Il dénonce avec Chronique des sept misères l'acculturation du peuple martiniquais, largement dû à la départementalisation.

Texaco explore l'histoire moderne de la Martinique. Ce roman revisite, d'une manière originale et rafraîchissante, l'épopée du petit peuple martiniquais à travers le récit du combat des habitants d'un bidonville située sur les hauteurs de Fort-de-France.

 Il évoque ainsi le combat pour la sauvegarde de certains modes de vie authentiquement créoles. Texaco est reconnu comme l'une des œuvres antillaises majeures de la fin du  XXè  siècle.

Cherchant à restituer les saveurs et les douleurs de l'existence caribéenne, l'auteur préfère cependant l'évocation du passé au détriment d'une trame se déroulant à une époque contemporaine

Chamoiseau interroge également les formes d'expression créole. Prenant acte de l'existence d'une culture créole essentiellement travaillée par l'oralité.

Il envisage le développement d'une littérature orale pour laquelle l'écrivain, héritant des tournures orales et des conteurs créoles, aurait pour rôle de s'ériger en  marqueur de paroles .Il évoque sa démarche littéraire et son itinéraire artistique dans un essai récent.

Œuvres autobiographiques

Il a évoqué son enfance dans une trilogie , Antan d'enfance -1990, Chemin d'école -1994- et À bout d'enfance -2005-

Engagements

Patrick Chamoiseau participe également à la création du manifeste de la créolité avec Jean Bernabé et Raphaël Confiant. Ce courant a un très grand retentissement, d’abord dans les milieux littéraires antillais, avec le ralliement relatif du Guadeloupéen Ernest Pépin, et l’intérêt de l’Haïtien René Depestre.

Chamoiseau écrit les scénarios de l'Exil du roi Behanzin -1994- Passage du milieu -2000-et Biguine -2004, tous trois réalisés par Guy Deslauriers.

 En 2007, il écrit le scénario du nouveau film de Guy Deslauriers retraçant la vie du journaliste André Aliker, qui fut assassiné alors qu’il s’apprêtait à dévoiler une affaire compromettante entre békés.

Ami d’Édouard Glissant, il cherche à développer avec celui-ci le concept de mondialité, en vue de traduire, sur le point de vue politique et poétique, une nouvelle conception du monde qui serait fondée sur l’ouverture des cultures, la protection des imaginaires des peuples, lesquels disparaissent lentement sous l’action uniformisatrice de la mondialisation.

Après avoir soutenu le NPA à sa création, il s’engage aux côtés du Front de gauche aux élections européennes de 2009

Additional information

viagra bitcoin buy