MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun  

Le terrorisme

 

Immigration, insécurité, terrorisme, voilà le triptyque sécuritaire sociétal en vogue dans certaines Nations de l’Occident.  

Chaque composant de cet attelage, appelle un long développement, faisant  ressortir  pour les populations visées …  

…que  la mouvance  maghrébine est en pole position pour un rejet à base de rancœur vis à vis des peuples qui  se sont émancipés de la tutelle colonialiste.

Car après plus de 60 ans une certaine opinion a bien du mal à digérer   ce concept universel …

 

du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes

 

Et donc l’islam est devenu  un excellent repoussoir  avec cette propagande dérisoire de rendre collectivement  responsable, des actes criminels isolés …

 

…, les musulmans qui aspirent à vivre en paix dans ce pays…

 

… à moins de démontrer qu’ils ne sont pas des citoyens à part entière.

 

Mais qu’est ce que le « terrorisme » qui a fait naître en un temps record un vocabulaire islamophobe insupportable depuis cette journée sanglante à Paris du 7 Janvier 2015.

 

Au cours de l’Histoire on a toujours confronté à des situations dangeuruses de guerre, isolées...

 

... Si nous remontons au Conflit mondial de 1939- 1945, les maquisards en France  avaient recours à tous les moyens pour contrarier la présence militaire  allemande...

 

...des actions considérées comme du terrorisme par l'Etat major du 3è Reich, dont les auteurs arrêtés par la Gestapo,(Police politique allemande à l'époque) les SS, et autres "collabos" français s’exposaient aux pires châtiments.

 

Mais après l’Armistice de 1945  ces hommes de l’ombre ont été considérés comme des héros.

 

Par ailleurs ,durant l’occupation de la Palestine par les Britanniques, le bras armé l’Irgoun de l’Organisation nationaliste hébraïqueHaganah, multiplia les opérations et autres missions de terreur...

 

...dont l’explosion de l’Hotel de David, le 22 Juillet 1946, logeant des familles militaires, faisant des centaines de tués et blessés.

 

Et  de nos jours l' Etat hébreu est bien mal placé pour accuser les résistants palestiniens de terrorisme.

 

Car l’Histoire choisit toujours son camp, terroriste aujourd’hui, héros demain.

 

Et donc, qu’on ait présent à l’esprit, que des Occidentaux sont sur le pied de guerre depuis 1945,  détruisant et destabilisant sans motif, des pays entiers Arack, Libye, Syrie …

 

…que demain et tôt où tard, la mouche ayant changé d'âne, les descendants de ces victimes innoentes d’hier, exigeront  des comptes aux nations de l'Occident, responsables…

 

…alors là, bonjour les dégâts, car voici venu le temps des commandos puissamment armés, avec des hommes obéissant aux ordres ,opérant sur des cibles déterminés...

 

...car la roue tourne toujours, ainsi va l'Histoire de notre Humanité...

 

… mais au fait ,devra- t-on les qualifier de "terroristes"…

Les conséquences d'une hyper assimilation inconsidérée

 

 

Le concept politico juridique de Crime contre l’Humanité adossé à la traite négrière transatlantique et l’Esclavage doit être considéré d’une façon globale, c'est-à-dire en ne tenant pas compte des seules conséquences économiques de ces pratiques mais en incluant les aspects psychologiques qui me paraissent plus destructeurs pour l’équilibre des personnes.

 

Du reste faisant suite à l’un de mes messages, une amie du continent africain m’écrivait… /

« Léonce Lebrun

… « Excuses-moi, mais je suis arrivée à tirer cette conclusion… Les Nègres sont eux mêmes la source de leur malheur. Ils sont égoïstes, jaloux et envieux…

 

… Un Ministre Ivoirien disait… « Imaginez les Nègres plongés dans une casserole bouillante ou chacun essaie de se débattre pour s'en sortir, eh bien, le premier qui tentera l'exploit sera ramené au fond de la casserole pour finir comme les autres, car il est hors de question pour les autres que l'un d'eux s'en sorte. A méditer. »… et de faire état de son vécu au sein de sa communauté…

 

Qu’elle se rassure, ce type de comportement n’est pas une spécificité africaine et est observé également dans le milieu caribéen.

 

C’est assurément vrai que notre mode de fonctionnement, nécessite plus qu’une simple méditation, et je dis souvent à juste titre que viendra le temps où nous ne pourrons plus invoquer les aléas de l’Histoire pour justifier nos turpitudes.

 

Tout de même, revenons sur certaines périodes du Monde Nègre qui nous ont vus, écrasés, humiliés par les Occidentaux, dont rare de nos jours sont ceux qui acceptent avec intelligence, les heures sombres de leur Histoire.

 

Car l’expression de formatage est un doux euphémisme du politiquement correcte qui nous éloigne de la réalité, il faut bien admettre que nous Nègres, que nous soyons originaires de l’Afrique, ou vivant en Caraïbe, nous sommes le résultat d’un véritable lavage de cerveau.

 

Ainsi donc, au regard d’une situation  comparable, nous avons été élevés dans le culte du respect de l’homme de l’Occident, qui pendant des siècles a vécu sur le régime de sa prétendue supériorité, et il est à considérer que ce sentiment de nos jours n’a pas disparu.

 

S’il en eut été autrement comment expliquer que l’afro caribéen est plein de déférence et de respect vis-à-vis de l’indo européen, alors qu’il a un comportement plus que détestable vis-à-vis de ses frères de race.

 

Ces attitudes négatives de certains d’entres nous à dénigrer tout ce  qui vient du Monde Nègre et à rejeter les efforts entrepris ici et là pour asseoir notre dignité nous conduisent au gouffre. 

 

 

Ce fantastique déficit de solidarité que nos observons dans nos rangs, est le résultat il va s’en dire de ce formatage, au regard duquel j’y reviendrai explicitement dans mon éditorial du 1è Janvier prochain, à la condition bien entendu que l’oxygène ne me soit pas supprimé…

 

Alors, chère amie et sœur de l’Afrique faut- il entrer en désespoir pour l’avenir, évidemment non, car rappelez vous, il n’y a que les batailles non livrées qui sont perdues d avance…

 

…et cette bataille nous l’avons engagée, et nous la gagnerons ensemble…

 

…car Rome fut grand, mais Rome sombra…

 Léonce  Lebrun

Additional information