MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun  

 

Le populisme

 

L’étranger qui débarque  ne sait pas où se situer dans ce pays ,la France, avec une telle division  disparate de sa population, allant du communautariste au dihadiste, du républicain à l’islamiste radicalisé, du gauchiste à l'ultra-droite, de l'orléaniste au bonapartiste, du terroriste au populiste...  

…bref avec un tel attelage humain peut-on parler de « vivre ensemble », un discours   habillé  de manipulation idéologique

 

Précisément parlons du populisme, un concept qui a fait son apparition dans le domaine médiatique, mettant dangereusement en scène la qualité des personnes, avec d’un côté ceux qui gouvernent et dirigent 

 

… de l'autre, la masse des citoyens  se pliant aux injonctions d’un système suivant la couverture de la démocratie

 

Mais dès qu’un besoin  de changement se fait sentir  par des manifestations violentes, les médias affidés au Pouvoir politique, ont baptisé ce mouvement de populisme, un qualificatif  péjoratif ô combien insultant…

 

…  car il s'avère sous-entendu que le peuple n’ayant pas droit au bouleversement institutionnel, est considéré comme dépourvu d’intérêt…

 

… il lui est concédé  un droit de vote qui l’autorise à s’exprimer périodiquement en vertu des règles de la démocratie, un mode de fonctionnement que n’avait pas prévu l’auteur de l’esprit des lois…(Montesquieu)

 

… il en ressort que  comme le spécifiait en son temps un éminent homme politique disparu…

 

… le citoyen vote le Dimanche et vaquière à ses occupations le Lundi…

 

Mais ce modèle ne peut plus perdurer et exige le respect de chacune et chacun en conformité avec l'esprit républicain.

 

Car les élites aux affaires politiques depuis des lustres ont  montré leurs failles et faiblesses…

 

…En effet prenons le cas de l’Occident, avec le XXème siècle le Monde a connu  deux guerres sanglantes provoquées par les politiciens au Pouvoir...

 

...alors que ce sont les paysans et autres ouvriers au front, qui ont payé lourdement les conséquences de leurs ambitions irresponsables....

 

...que du reste en l'espèce il ne peut être exigé du citoyen un quelconque patriotisme, et l'on comprend mieux ces désertions massives des époques en cause dans les rangs de l'Armée, qu'à postériori j'approuve totalement.

 

Et depuis 1945 malgré le plus jamais ça, des peuples ont senti durement les comportements colonialistes et impérialistes des gouvernements successifs de certaines Nations de l'Occident...

 

...vis à vis des Etats de l'Ouest africain, de l'Algérie de Madagascar de l'Indochine et des territoires dits outre-mer.

 

Enfin j'observe en ce qui concerne la France, que le peuple a été volé  de sa colère de 1789… en faisant confiance à des clans antirévolutionnaires. 

 

…que depuis l’ avènement de la République  sous la domination d’une Bourgeoisie féroce et arrogante…

 

… tous les mouvements populaires ont été écrasés par la force ou la ruse.

 

Mais les soubresauts actuels entrevoient de nouvelles perspectives pour les populistes…

 

Alors, pour ces intouchables, dure sera la chute… allons nous vers le crépuscule des dieux...

 

...en tout cas ces personnages devraient retenir que les cimetières sont remplis de gans indispensables ( Clémenceau)

 

Le grand chambardement

 

 

La semaine dernière, à l’écoute d’une chaîne à forte audience, vous avez entendu comme moi, les explications embarrassées d'un homme se disant africain , originaire de Côte d’Ivoire, avec la double nationalité explique-t-il, un paradoxe à mon sens préjudiciable , qui a surtout répété moult fois que les Ivoiriens étaient très attachés à l’ex puissance coloniale… que le Continent dans son ensemble évoluait dans une situation florissante, en somme une version du côté positif de la colonisation ...

Cet invité, choisi sans doute en raison  de sa méconnaissance  manifeste des situations africaines, ne s’est pas posé la question que de millions de téléspectateurs pouvaient soulever cette pensée récurrente… « Ah ces crétins ils auront toujours besoin  de nous… »

On eut cru entendre certains de mes compatriotes caribéens -Martinique Guadeloupe- ces affidés de  l’assimilation, pointés du doigt  à juste titre par Fanon, dans peau noire et masque blanc.

Et en première et dernière analyse, j'ai subodoré que le personnage était né  quelque part en Europe,  en tout cas il  n'avait certainement pas vu le jour en terre africaine, ce n'est pas un cas isolé avec des membres de nos communautés africaines et caribéennes toujours disposés à justifier et accepter les menées impérialistes et les dérives du colonialisme, peu importe... 

 Et nous voici au cœur de la problématique africaine, au titre de laquelle  je le redis, l'Afrique pourrait disposer de la plus forte économie de la Planète, mais souffre d’un terrible déficit d’affectivité mettant en cause ses propres ressortissants anciennement colonisés, car en général...

...Contrairement à l'ex anglophone, le subconscient de l’africain de l'Ouest, n’a pas été décolonisé et son conscient ne s’est pas africanisé, résultat de la forte politique colonialiste plutôt bien réussie, de l'assimilation ; alors que le citoyen chinois rêve d'une Chine puissante, son homologue de l’Afrique a sa pensée, par la perspective de l'immigration sous quelle que forme, tournée vers la neige, les cathédrales, les TGV, la vie facile, l'eldorado impossible,  un mirage, légué par la période de domination coloniale.

Bref, l’africain du secteur territorial visé, croit toujours à la prééminence éternelle de l’Occident, de l’indo- européen, la référence du "toubab"supérieur,  au profit de ses propres valeurs ancestrales, un cas de figure qui se retrouve également en bonne place en terre caribéenne.

En vérité pour sortir de l’impasse, il va falloir aux africains, une véritable révolution culturelle, et à l’Afrique un embrasement total, qui aurait dû avoir lieu depuis les années 1960, ce qui lui eut évité plus de 50 ans d’humiliation post coloniale.

Originaire de la Caraïbe, fils historique de l’Afrique, assisterais-je à  ce chambardement, avant que l’oxygène ne me soit coupé à titre définitif... mystère, mystère, qui vivra verra, avec le temps au temps...

Léonce Lebrun

Additional information