Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce  Lebrun

 

Le" privilège blanc".

 

Comme je l’ai rappelé précédemment, la France  est championne toutes catégories du vocabulaire conduisant à des tensions touchant les minorités ethniques résidant dans ce pays

 

Il y a eu d’abord le Communautarisme, dont on attend toujours  les explications approfondies des Pouvoirs publiques portant   sur les communautés visées, et la dangérosité de se rassembler pour défendre leurs intérêts en application des règles définies par la loi du Premier juillet 1901 sur les Associations.

 

Puis a fait son apparition le Séparatisme faisant l’objet d’une loi débattue au sein des assemblées institutionnelles, qui s’adresse maladroitement au monde musulman...

 

...responsable du déficit de tranquillité, dont le Pouvoir s’arroge le droit de s’immiscer dans la fonctionnement des règles du Coran...

 

...malgré le mécontentement des fidèles de cette Religion, contrairement à la séparation de l’Etat et des Eglises dans un strict respect de la laïcité.

 

Oui mais le « nouveau monde » s’autorise un comportement anticonstitutionnel sous prétexte de « liberté d’expression » et de défense des fondamentaux de la République.

 

Mais de qui se moque t-on pour installer l’idée qu’à peine 5 à 10% d’une population est capable de renverser un régime par la force ou la voie des urnes.

 

Avant des poursuivre nous touchons le cœur du débat avec un régime bourgeois et monarchique menacé de perdre ses privilèges par quel que groupe organisé, maghrébin, africain ou afro descendant

 

Et nous voilà plongés dans un univers inconnu avec la consécration officielle du concept « privilège blanc »...

 

...rejoignant l’expression américaine de « suprématie de la race blanche » un exercice périlleux dans sa formulation...

 

...mais non dénoncé par aucun homme politique de quel que bord.

 

Alors l’Exécutif peut brandir la menace d’une violence ascendante dans la population de la France de nos jours...

 

...mais ça ne peut être que des déclarations électoralistes, car il a tout fait pour mettre la pression sur les minorités par son concept anxiogène de « privilège blanc » ...

 

...qui en tout état de cause est adressé au bénéfice de la population indo- européenne majoritaire dans ce pays.

 

Car avec le temps passe « les chiens de font pas des chats » et pour comprendre le jeu du groupe français désigné « Génération identitaire » et son fondement, revisitons l’Histoire... 

 

...nous sommes en 1791à Haïti (ex Saint Domingue) colonie française dans la Caraïbe...

 

 

...la colère des esclaves monte en puissance, la panique est installée dans le camp des colons français...

 

...la Convention met un terme à l’Esclavage en 1794  ce qui pousse tous ces possesseurs d’esclaves (Saint Domingue, Guadeloupe, Martinique) à un exode massif en direction des Etas Unis d'Amérique

 

Ils s’installent dans le sud de ce pays et seront  les fervents  soutiens, partisans engagés à côté des Confédérés...

 

...en conflit avec le Gouvernement fédéral, farouchement opposés contre l’abolition de l’Esclavage touchant les Africains.

 

Mais avec la fin de la guerre civile en 1865 et l’écrasement des confédérés par les troupes de L’Union fédérale...

 

...ces sudistes n’ont pas abandonné leur conviction de suprématie blanche ...

 

...en créant un clan dénommé KU KLUX KLAN, féroce et hyper raciste.

 

Et ramenons ce débat en France nous observons que le groupe dénommé » Génération identitaire » est ni plus ni moins que...

 

... les mutants du KU KLUX KLAN avec la même conception raciale vis-à-vis des étrangers non indo européens.

 

Ils ne sont pas nombreux certes,  mais bien organisés,très agressifs et appelés à se développer....

 

...avec l’apport de cette doctrine gouvernementale qu’est « le privilège blanc »

 

Dans ce cas, le communautarisme a un long avenir dans ce pays...

 

...car avec ces hommes dont la stratégie de l’écrevisse  conseillée par Grand -mère ...

 

...doit être remplacée par la charge du rhinocéros avec intelligence mais  sans faiblesse.

 

https://www.youtube.com/watch?v=c13q2wYZr_0

2013 , l'année des souvenirs...

 

 

Non je n’ai pas capitulé en raz campagne, ça ce saurait, mais la trêve a été scrupuleusement respectée, un temps pour se plonger dans le silence, et cultiver le recul afin mieux avancer, c’est de la stratégie politique.

 

Par ailleurs un nombre appréciable d’internautes ont été privés des messages d’AFCM, pour des raisons indépendantes de notre volonté, le contact est à nouveau établi et j’espère néanmoins qu’ils n’ont  pas cessé  leur voyage sur le site.

 

 Aux nouveaux contacts je leur souhaite la bienvenue.

Et je reviens sur l’objet du premier éditorial d' AFCAM  ayant pour titre…2013  année des souvenirs historiques, individuels ou collectifs aussi loin que peut remonter la mémoire à compter du 18è siècle.

 

1793 un 21 janvier, Louis le 16è et Marie Antoinette son épouse condamnés à mort par ce Tribunal révolutionnaire de salut public, seront guillotinés...

 

…Est-ce la fin de la Royauté, non, car après de multiples rebondissements, la Monarchie sera écartée in extrémis et définitivement de toute influence en tant que force politique avec l’élection en 1975 de Mac-Mahon à la présidence de la république, dont le pays s’installe dans la 3è du nom

 

 

1863 , Janvier, en pleine guerre civile de sécession, Abraham Lincoln proclame l’Abolition de l’Esclavage sur l’ensemble du territoire  des Etats-Unis d’Amérique 

 

1933 avec des élections générales en Allemagne la montée irrésistible du national socialisme plonge les européens dans la crainte des lendemains de souffrance, car quelques années plus tard son leader, le petit caporal de Bohème aura donné des cauchemars aux meilleurs états majors militaire du Monde, et sans des invraisemblables erreurs stratégiques de la Luftwaffe -l’Aviation allemande- et l’ouverture inexpliquée du Front de l’Est, il est à subodorer que l’issue de la guerre eut été  tout autre.

 

 A chacun sa lecture de l’Histoire, car à l’évidence nous ne partageons pas tous les mêmes  valeurs de l’honnêteté  intellectuelle.

 

1953 Joseph Staline, le maître incontesté du Kremlin -URSS- décède dans une parfaite opacité en terme de communication à l’image du Régime, alors pour la Grande Bretagne, la Planète assiste en mondovision, une grande première, au couronnement d’Elizabeth II Reine d’Angleterre.

 

1963 c’était un 22 Novembre, vers 12h -GMT-des coups de feu éclatent dans le ciel de Dallas -Etats-Unis- ce qui renforce la thèse de plusieurs tireurs, un homme s’écroule mortellement touché, qui décédera quelques minutes plus tard dans un hôpital de la Ville ; John Fitzgerald Kennedy -JFK- trente cinquième Président des Etats-Unis, venait d’être assassiné dans des conditions jamais élucidées à ce jour pour raison d’Etat.

 

Troublant, l’assassin présumé -laissé sans surveillance étroite- du Président sera abattu dans le sous-sol d’un commissariat de Dallas par un homme atteint d’un cancer en phase terminal qui mourra 6 mois après.

 

Quant à cette Commission dite Warren, elle va conclure aux seuls gestes d’un tireur isolé, version officielle dont à ce jour je n’en suis pas convaincu et nous sommes des millions.

 

Dans cette tragédie, le puissant lobbying militaro- industriel n’a pas été inquiété, pas plus que le vice-président Lyndon Johnson  qui poursuivra la salle guerre du Viet Nam, se terminant lamentablement pour les Américains un certain Avril 1975.

 1973 avec cette nouvelle confrontation arabo-israélienne, le pétrole entre dans le jeu devenant un instrument diplomatico-économique redoutable pour la stabilité de la Planète, alors que nous assistons à la fin unilatérale par les Etats Unis du Gold Exchange Standard la convertibilité des dollars en or au profit des détenteurs de cette devise ; voici venu le temps des petro- dollars.

 

1983 c’est la fin du BUMIDOM, cette structure d’Etat, négrier des temps modernes qui aura vidé nos territoires de leur forces vives, facilitant les colonies de peuplement, remplacé par l’ANT, avec des missions guère différentes du prédécesseur, et en tout cas suivant des objectifs similaires

 

A la même époque, j’ouvrais le dossier de la BAILLARGENTAISE -Pointe Noire- une entreprise de pêche maritime semi-industrielle, qui devrait contribuer au développement  de la Côte- sous- le Vent, un secteur à faible économie de la Guadeloupe, sur la base d’un investissement de 5 MF ou 760 000 euros de matériel , la construction du port et sa modernisation à Baille-argent étant prises en charge par les pouvoirs publiques ; lire sur AFCAM dans portrait, le temps de la réflexion le contenu du projet 

 

 

1993 c’est le 145è anniversaire de la fin de l’Esclavage dans nos pays, qui me conduit à organiser à Lyon les premières assises nationales des Associations Outre Mer, avec une totale implication des élus de l’époque terme de subventions, logistique  en particulier le Maire de la cité et son Cabinet, enthousiasmés par l’audace du concepteur et la qualité des objectifs de ces Assises

 

 

Suivant ma position de militant politico-associatif connu, c’est l’occasion appropriée d’organiser notre Emigration au niveau régional et national pour être crédible face à l’Etat et les Exécutifs des collectivités territoriales… Oui mais comme dans le film… Un Pont… ce fut la projection  trop loin que vous retrouvez sur AFCAM dans Portrait Parcours.

 

2003 le Pouvoir de Paris offre aux peuples martiniquais et guadeloupéens, une possibilité de régler administrativement des problématiques locales, par la création d'une assemblée unique en lieu et place des Conseils régionaux et généraux devenus obsolètes, source avérée de gaspillage pour des territoires à peine plus étendus  qu'un département classique.

 

Mais le poids de l’assimilation, du ventre et surtout de l’irresponsabilité politique collective, aura eu raison d’un projet datant de 1982 -j’étais l’un des instigateurs- retoqué par le Conseil Constutionnel sur saisine à l'époque, d’une opposition de droite revancharde

 

 

 

Enfin il ne sera pas fait l’impasse sur le 100é anniversaire de la naissance de Césaire Aimé   Juin 1913 dont à ce sujet, je voudrais au même titre qu’un Frantz Fanon, qu’on cesse d’évoquer la mémoire de nos illustres prédécesseurs…comme du Chateaubriand , ou du Ronsard…mignonne allons voir si la rosemais qu’il soit insisté sans paternalisme et récupération sur ce que ces Hommes ont voulu faire passer en tant que message à nos peuples meurtris du Monde Nègre, à travers leurs écrits, en terme d’esprit de conquête de culture de courage de connaissances de dignité de savoir de rigueur de responsabilité individuelle et collective.

 

Je voudrais terminer ce rapide tour d’horizon des évènements, non exhaustifs, qui retiendront l’attention médiatique à l’occasion de cette année 2013 en formulant pour chacun -une- de vous chers-es- internautes connus-es- ou pas, des vœux pour que vos résolutions et promesses soient tenues touchant votre dignité, le bonheur de vos familles, celles et ceux qui vous sont proches, sans oublier le respect dû aux autres.

Léonce Lebrun

 

Semaine caribéenne à Lyon en Septembre 1982 et la Presse Régionale , clickez sur le lien , merçi

http://www.afcam.org/index.php? option=com_content&view=article&id=2988&Itemid=2988

Additional information

viagra bitcoin buy