Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce  Lebrun

 

Le" privilège blanc".

 

Comme je l’ai rappelé précédemment, la France  est championne toutes catégories du vocabulaire conduisant à des tensions touchant les minorités ethniques résidant dans ce pays

 

Il y a eu d’abord le Communautarisme, dont on attend toujours  les explications approfondies des Pouvoirs publiques portant   sur les communautés visées, et la dangérosité de se rassembler pour défendre leurs intérêts en application des règles définies par la loi du Premier juillet 1901 sur les Associations.

 

Puis a fait son apparition le Séparatisme faisant l’objet d’une loi débattue au sein des assemblées institutionnelles, qui s’adresse maladroitement au monde musulman...

 

...responsable du déficit de tranquillité, dont le Pouvoir s’arroge le droit de s’immiscer dans la fonctionnement des règles du Coran...

 

...malgré le mécontentement des fidèles de cette Religion, contrairement à la séparation de l’Etat et des Eglises dans un strict respect de la laïcité.

 

Oui mais le « nouveau monde » s’autorise un comportement anticonstitutionnel sous prétexte de « liberté d’expression » et de défense des fondamentaux de la République.

 

Mais de qui se moque t-on pour installer l’idée qu’à peine 5 à 10% d’une population est capable de renverser un régime par la force ou la voie des urnes.

 

Avant des poursuivre nous touchons le cœur du débat avec un régime bourgeois et monarchique menacé de perdre ses privilèges par quel que groupe organisé, maghrébin, africain ou afro descendant

 

Et nous voilà plongés dans un univers inconnu avec la consécration officielle du concept « privilège blanc »...

 

...rejoignant l’expression américaine de « suprématie de la race blanche » un exercice périlleux dans sa formulation...

 

...mais non dénoncé par aucun homme politique de quel que bord.

 

Alors l’Exécutif peut brandir la menace d’une violence ascendante dans la population de la France de nos jours...

 

...mais ça ne peut être que des déclarations électoralistes, car il a tout fait pour mettre la pression sur les minorités par son concept anxiogène de « privilège blanc » ...

 

...qui en tout état de cause est adressé au bénéfice de la population indo- européenne majoritaire dans ce pays.

 

Car avec le temps passe « les chiens de font pas des chats » et pour comprendre le jeu du groupe français désigné « Génération identitaire » et son fondement, revisitons l’Histoire... 

 

...nous sommes en 1791à Haïti (ex Saint Domingue) colonie française dans la Caraïbe...

 

 

...la colère des esclaves monte en puissance, la panique est installée dans le camp des colons français...

 

...la Convention met un terme à l’Esclavage en 1794  ce qui pousse tous ces possesseurs d’esclaves (Saint Domingue, Guadeloupe, Martinique) à un exode massif en direction des Etas Unis d'Amérique

 

Ils s’installent dans le sud de ce pays et seront  les fervents  soutiens, partisans engagés à côté des Confédérés...

 

...en conflit avec le Gouvernement fédéral, farouchement opposés contre l’abolition de l’Esclavage touchant les Africains.

 

Mais avec la fin de la guerre civile en 1865 et l’écrasement des confédérés par les troupes de L’Union fédérale...

 

...ces sudistes n’ont pas abandonné leur conviction de suprématie blanche ...

 

...en créant un clan dénommé KU KLUX KLAN, féroce et hyper raciste.

 

Et ramenons ce débat en France nous observons que le groupe dénommé » Génération identitaire » est ni plus ni moins que...

 

... les mutants du KU KLUX KLAN avec la même conception raciale vis-à-vis des étrangers non indo européens.

 

Ils ne sont pas nombreux certes,  mais bien organisés,très agressifs et appelés à se développer....

 

...avec l’apport de cette doctrine gouvernementale qu’est « le privilège blanc »

 

Dans ce cas, le communautarisme a un long avenir dans ce pays...

 

...car avec ces hommes dont la stratégie de l’écrevisse  conseillée par Grand -mère ...

 

...doit être remplacée par la charge du rhinocéros avec intelligence mais  sans faiblesse.

 

https://www.youtube.com/watch?v=c13q2wYZr_0

Le temps ou le rendez-vous des naïfs

 

 

 

Ce que j’ai entre autre retenu de cette extraordinaire civilisation romaine, la formidable organisation des légions, et le courage exceptionnel des hommes au combat avec force et honneur…

Et donc par définition, j’ai un grand respect pour les soldats tombés au front quelle soit leur nationalité, sachant que les causes qu’ils sont supposés défendre, et soit disant la liberté, découlent de la bêtise de politiciens en charge de la direction de peuples.

Ainsi, dans un de mes derniers messages, citant le 1è Septembre 1939, comme  conclusion pour la Paix sur notre Planète, si l’OTAN, bras armé de l’Occident, devrait perdurer en l’état, des internautes peu avertis, m’ont posé la question…Que s’est il passé à cette date…

Et bien le 1è Septembre 1939, les armées du IIIe Reich allemand entraient en Pologne, pour une aventure meurtrière, plongeant le Monde pendant 4 années dans une incertitude absolue, après qu à Munich (Allemagne) en 1938, le Chancelier de l’époque ait roulé dans la farine, la diplomatie franco-britannique à l’occasion d’une conférence devenue célèbre.

A ce sujet la légende rapporte que le ministre, chef de la délégation française à cette Conférence, acclamé par une foule en délire à sa descente d’avion, aurait lancé « ah ces imbéciles s’ils savaient »

S’ils savaient que les politiciens ont été incapable d’imposer une paix durable aux voisins allemands, et que demain ce seront les paysans les ouvriers les employés qui serviront de chair à canon face à de pandsers surpuissants, contraints de monter au front de force, sous peine d’être fusillés, pour désertion ou haute trahison. en temps de guerre.

Et nous savons de part les coulisses de l’Histoire, que ce conflit des années 1940, a sa source avec le contenu du Traité d’amnistie de Novembre 1919, à l’occasion duquel certaines nations du camp des vainqueurs, par le jeu des alliances, avaient cru bon de charger la barque des réparations et autres dommages de guerre surévalués, à la charge du peuple allemand, conduisant à cette réflexion  amère du grand économiste britannique, Keynes, «  l’Histoire nous fera payer très cher notre inconséquence » à cause d’un prince, assassiné quelque part en Europe

Je ne m’attarde pas sur ce climat d’excitation à la guerre ayant saisi les jeunesses de Berlin et Paris, chaque camp étant persuadé d’une victoire éclaire sur l’ennemi , sans compter la chasse aux pacifistes, qui aura conduit à  l’assassinat de Jean Jaurès.

Et vous avez dit, la liberté en péril d’une Nation, ah le beau discours tenu à l’intention des colonisés africains et caribéens d’hier et aujourd’hui  et surtout mes frères africains caractérisés par leur extraordinaire naïveté pensant que l’Occident y pourvoirait à tous leurs besoins sans contre partie.

Je leur rappelle à toutes fins utiles,  que nos ancêtres après avoir été des esclaves, ont légué à leurs descendants, les turpitudes de la colonisation vivant avec le  statut d’indigène.

Dés lors, ne disposant pas de leur propre liberté, comment peut-on comprendre qu’ils volent à la défense de la liberté des autres

Et alors après l’armistice de 1945 a-t-on déjà passé sous silence les massacres en terre sénégalaise et algérienne, des femmes et des hommes qui auraient l’imprudence de réclamer un supplément de liberté.

J’en aurai tant à dire pour démasquer le système et je me contenterai d’un vœu… Honorez toute l’année ces hommes qui sont tombés pour une cause qui n’était  pas la leur, mais sans tambour ni trompette, ni drapeau ni hymne, car inconsciemment à tort ou à raison vous donnez  de l’élan au concept de la  colonisation positive.

Et pour finir, une histoire…

 Mon grand-père a connu l’enfer de Verdun (France ) en 1916 , son dernier fils eut rendez vous avec les affres du débarquement de 1944 en Normandie ( France) parti en dissidence, via Sainte Lucie (Caraïbe) et Londres (Europe)

Tous deux sont sortis vivants de cette lointaine aventure, mais ma grand-mère leur a toute sa vie, tenu une rancune tenace,  avoir mis leur vie en danger pour une cause qui n’était  pas la leur.

Louise n’avait pas fait sciences po, mais douée d’un sens politique remarquable pour son époque

Oui dans mes jeunes années j’étais à une très bonne école de formation, qui peut en dire autant, et il ne semble pas que j’attende une quelconque leçon de patriotisme venant d’un hôte européen.

Léonce Lebrun

Additional information

viagra bitcoin buy