Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race

 

En pleine déferlante mondiale sur la problématique raciale,  le contexte ne pouvait pas être meilleur pour évoquer le concept de Race  que la France seu lpays des 193 membres  de l’Organisation des Nations Unies (L’ONU) veut voir disparaitre dans les échanges au quotidien, mais le remplacer par quel  stratagème….

 

Car c’est une prétention outrancière, un acte politique, qui veut avoir des conséquences sur le mode de pensée des Africains et autres  Afro descendants, des populations naïves et fragiles écrasées par leur passé d’esclave et de colonisé.

 

Et pour bien cerner la mentalité des Français de l’Europe du 21è siècle il faut avoir en mémoire quelques figures de l’Histoire qui valent mieux qu’un long discours…

 

… nos sommes en 1814 avec le retour de la  Monarchie sensée avoir disparu depuis Janvier 1793 et Louis XVIII est acclamé par un vibrant…Vive le Roi…

 

…mai un an après, 1815 avec le come-back de Napoléon pour  son retour des 100 jours c’est ce même peuple qui le reçoit au cri délirant de  … Vive l’Empereur…

 

Dès cette époque, on relève donc    une population incohérente dans ses choix, versatile, imprévisible et donc faible.

 

Plus de deux siècles  se sont écoulés, on peut multiplier les contorsions les explications saugrenues venant de tout l’échiquier politique pour obsever que ce mode de pensée relevé en 1815 n’a pas changé d’un yotta…

 

Car comment expliquer qu’en, pleine déferlant raciale au 21è siècle on relève des propos hors sol que sont…

 

Racisme, Noir, Blanc, racisme anti blanc, privilège blanc.

Pour mémoire, le vocabulaire « racisme » scandé de nos jours dans toutes les suces est inapproprié, car aucune communauté humaine dans ce pays n’est menacée de destruction en raison de ses caractéristiques physiques ou religieuses.

 

Par contre ce slogan cache une réalité plus méprisable qui est la discrimination raciale, propre à toutes les couches de la société française (les souchistes) dont sont victimes principalement les Africains les Afro descendants et les populations du Maghreb résidant en France…

 

Et donc revisitons l’Histoire du Monde Nègre et sa descente dans l’enfer de l’humiliation.

 

Nous sommes à la fin du XVe siècle, c’est le début de la découverte de nouveaux territoires, Espagnols , Portugais,  Français,  Britanniques s’installent en pays conquis après avoir massacré les premiers occupants, les Indiens, peuples  indociles et rebelles  au travail de terre.

 

 

Et voilà ces Européens partis à la recherche de remplaçants trouvés dans les populations de la côte occidentale africaine, fragiles naïves inaptes à toute résistance armée, qui feront la traversée de l’Atlantique pour être vendus dans les marchés d’esclaves des Amériques et la Caraïbe.

 

Mais l’apparition du concept de Race verra le jour au XVIII è siècle par les écrits et la pensée de certains écrivains et philosophes français qui établiront un dispositif  tendant  à démontrer    la supériorité du monde occidental et la justification de la traite négrière concernant les Africaines de race Nègre et l’établissement de L’Esclave.

 

Espagnols, Portugais , Britanniques pratiquant une stricte surexploitation des territoires colonisés, les Français iront plus loin en se plaçant dans une domestication ( Code Noir )des esclaves afro descendants, par une politique d’assimilation, au résultat catastrophique pour les personnes tombées dans ce piège infernal du big bang cérébral dont les effets désastreux perdurent de nos jours…

 

… dont les  premiers résultats se présenteront en Mai 1802 avec le rétablissement de L’esclavage à la Guadeloupe, une absente totale de résistance de la population du territoire de 90000 âmes à l’époque, malgré les efforts désespérés d’un  certain Colonel Louis Delgres, d’origine martiniquaise pour s’opposer  au Corps. Expéditionnaire de Napoléon Bonaparte…

 

…Alors  qu’à Saint Domingue (devenu Haïti) les troupes armées sous la conduite d’un Toussaint Louverture et de Jean Jacques Dessalines, arrachaient la victoire et la création de l’Etat haïtien, permière Nation  Nègre à conquérir son indépendance les armes à la main, à compter du Premier Janvier 1804;

 

La suite prochainement.

 

https://www.youtube.com/watch?v=IMKe6QVjT84

Venezuela

 

 

 

Géographie

 

Le territoire vénézuélien s'étend depuis les environs de l’équateur jusqu'au nord du onzième parallèle. Sa superficie est de 916 445 km2.

 

Sur le continent, le Venezuela possède des frontières avec le Guyana à l'est, le Brésil au sud, la Colombie à l'ouest, et à quelques dizaines de milles au large des côtes de la mer de la Caraïbe au nord, se trouvent les îles néerlandaises de la Caraïbe, Aruba, Bonaire, Curaçao et Trinité-et-Tobago .

 

On peut distinguer trois grandes régions, la côte et les Andes au nord et à l'ouest, les plaines au centre et le massif guyanais au sud-est.

 

La pointe septentrionale de la cordillère des Andes culmine à 4 978 m au Pic Bolívar. Elle enserre le lac Maracaibo et se prolonge vers l'est en longeant la côte.

 

Les grandes plaines, appelées les Llanos ,plaines en espagnol, occupent le nord du bassin de l’Orénoque et de ses affluents Arauca et Apure. Le fleuve se jette dans la mer de la Caraïbe par un énorme delta marécageux qui occupe toute la région nord-est du pays .

 

Le sud du bassin de l'Orénoque, avec son affluent Caroní, est sauvage et est une région touristique. On y trouve un des hauts lieux le plus attractifs du pays , les chutes de Salto Angel hautes de 979 mètres, reconnues comme les plus hautes chutes d'eau au monde.

 

Il possède également 72 îles, dispersées dans la mer de la Caraïbe et dans l'océan Atlantique, regroupées dans les Dépendances fédérales. Margarita est la plus grande et la plus peuplée.

 

La capitale du Venezuela, Caracas, s’étend d'est en ouest de l'autre côté de la cordillère côtière, à quelque 900 mètres d'altitude. Il faut compter environ une demi-heure pour parcourir la trentaine de kilomètres qui sépare l’aéroport, situé en bord de mer, de la ville.

 

Près de 5 millions d'habitants habitent la métropole. Les quartiers pauvres s'appellent les ranchos. Des pluies diluviennes, suivies d'importants glissements de terrain dans des zones fortement peuplées proches de l'aéroport international Simon Bolivar .

 

La Guaira - État de Vargas, ont fait des milliers de morts en décembre 1999. Cette triste page de l'histoire vénézuélienne est couramment appelée La tragédie  par les autochtones.

 

Maracaibo, capitale de l'état Zulia, est la deuxième métropole du pays. Parmi les villes les plus peuplées suivent: Valencia, Maracay et Barquisimeto.

 

Cependant, le Venezuela revendique le territoire correspondant au Guyana actuel, allant parfois à repousser ses frontières jusqu'au Suriname. Sur les cartes du Venezuela, le Guyana est indiqué en tant que Zone en réclamation.

Population

 Au Vénézuela 69 % de la population est métisse, 20 % est européenne, 9 % est afro-vénézuélienne et 2 % est indienne. La religion catholique domine ,95 %. On recense également quelques juifs , 1 % et protestants , 1 %.

La population croît au rythme de 2 % par an. L’indice de fécondité est de 3 enfants par femme. 87 % de la population vit dans les zones urbaines. Caracas la capitale, est située au bord du plateau andin. Le port de Maracaibo croît très vite grâce aux revenus du pétrole et possède des industries variées.

Les villes de Valencia et de Maracay sont de grands centres industriels. Ciudad Guyana s’est rapidement développée grâce à l’exploitation des minerais des hauts plateaux des Guyanes.

Histoire

Avant les grandes conquêtes espagnoles, le Venezuela est habité par de petites tribus indiennes, les Caraïbes et les Arawaks.

Le Venezuela, officiellement rattaché au royaume d’Espagne en 1556, est inclus dans la vice-royauté de la Nouvelle-Grenade en 1717, puis devenu Capitainerie générale en 1731, il est rattaché à la vice-royauté de la Nouvelle-Grenade en 1739. Dès 1811, la Capitainerie obtient son indépendance.

Le Venezuela est alors intégré à la république de Grande Colombie. Il finit par prendre son indépendance complète en 1830. S’ensuit, jusqu’au milieu du siècle, une période de prospérité économique et intellectuelle.

En 1848, les frères José-Tadéo et José-Grégorio Monagas instaurent une véritable dictature qui va durer 10 ans. L’arrivée au pouvoir, dans le cadre de la  Révolution bleue , d’Antonio Guzman Blanco, leader du parti libéral, inaugure une période d’accalmie et de développement économique.h

La découverte des premiers gisements de pétrole, en 1914, constitue une formidable chance pour le pays qui va rapidement s’enrichir. Mais Juan Vincente Gomez, au pouvoir de 1908 à 1935, gouverne le pays en dictateur.

De 1935 à 1945, le pays sort de la dictature et connaît 2 gouvernements démocratiques successifs. Mais, dès 1948, l’armée reprend le pouvoir. Le Venezuela connaît depuis 1958 une démocratie fondée sur l’alternance au pouvoir de 2 partis , l’Action démocratique et le Copei , démocratie chrétienne.

Le président Carlos Andrés Perez Rogrigez est suspendu de ses fonctions en 1993, au terme d’une enquête ouverte pour enrichissement personnel et détournement de 17 millions de dollars. Rafael Caldéra, vétéran de la vie politique du pays, reprend en main les destinées du Venezuela en 1993.

Son successeur en 1999, Hugo Chavez a renforcé son pouvoir grâce à l’adoption d’une nouvelle constitution. Le Venezuela est une république fédérale. Le pays est divisé en 20 Etats et 4 territoires fédéraux.

Après les attentats du 11 septembre 2001, les cours du pétrole s'enflamment et le Venezuela dispose d'une manne financière très importante qui lui permettra de se lancer dans un vaste projet de restructuration sociale et d'aides aux plus démunis.

Cependant, Hugo Chavez doit faire face aux attaques de la droite Vénézuélienne qui demande la démission du président. Chavez reste ferme et, appuyé par une grande partie de la population, il déjoue une tentative d'attentat planifié par les Etats Unis le 12 avril 2002.

Le 15 août 2004, Hugo Chavez est conforté dans son rôle de président de la république à l'issu d'un référendum qu'il remporte avec près de 60% des voix.

Chavez reçoit également le soutien de plusieurs pays latino-américains tels que Cuba, l'Argentine et le Brésil alors que les tensions augmentent entre le président du Venezuela et celui des Etats-Unis.

Le 30 juin 2005, Hugo Chavez signe un accord pétrolier entre le Venezuela et 13 pays de la  Caraïbe. D'autres accords sont signés par la suite avec Cuba et avec le Mercosur qui regroupe l'Argentine, le Brésil, le Paraguay et la Bolivie

Le début de ce siècle est marqué par la personnalité du président Hugo Chávez, qui dirige le pays pendant 14 ans ,1999-2013, jusqu'à sa mort.

 

Avant sa mort, Chávez désigne comme son possible successeur son ancien ministre des Affaire étrangères et récent Vice-président Nicolás Maduro. Lors de sa mort, Nicolas Maduro devient président par intérim puis remporte une nouvelle élection présidentielle avec 50,62 % des voix, élection contestée  par le leader d’opposition Henrique Capriles.

 

Hugo Chavez fut président du Venezuela remportant des élections à plusieurs reprises. Élu le 6 décembre 1998 pour une période 1999-2004, réélu le 30 juillet 2000 pour la période 2001-2007, réélu le 3 décembre 2006 pour la période 2007-2013 et réélu le 7 octobre 2012 déjà malade du cancer pour la période 2013-2019.

 

Il se sépare du pouvoir et est déclaré mort le 5 mars 2013. Une polémique de grande ampleur est apparue sur son successeur légal autour de sa mort.

Le début du XXI è siècle est marqué par la personnalité du président Hugo Chávez, qui dirige le pays pendant 14 ans ,1999-2013, jusqu'à sa mort.

Avant sa mort, Chávez désigne comme son possible successeur son ancien ministre des Affaire étrangères et récent Vice-président Nicolás Maduro.

Lors de sa mort, Nicolas Maduro devient président par intérim puis remporte une nouvelle élection présidentielle avec 50,62 % des voix, élection contestée formellement par le leader d’opposition Henrique Capriles.

 

Chavez évoquait l'idée d'avoir jusqu'au 2021 pour conclure la transformation de son pays et il essaya de modifier à nouveau la constitution pour y arriver. Il perd la consultation, mais il réussit son objectif par une autre voie légale , l'amendement de la constitution .

 

L'actuelle constitution du Venezuela, est  inspirée par des principes et des idées de Simón Bolívar. Elle a été approuvée par référendum le 15 décembre 1999 malgré une importante abstention .

 

La république, étant à la fois un état fédéral, est constituée en 23 entités politiques. Chaque État du Venezuela est dirigé par un gouverneur élu lors d'élections au suffrage universel, tous les 4 ans, à  la différence du président qui lui l'est tous les 6 ans.

 

Wallis et Futuna

Additional information

viagra bitcoin buy