Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

Religion et Race

 

Elles sont presque jumelles sauf que l’une relève de la virtualité et l’autre de la réalité…

 

… deux rituelles qui remontent  dans la nuit des temps et ont causé tant de désagréments à l’espèce humaine suivant les époques…

 

mais au fait pourquoi avoir mené croisade pour la suppression du mot « race » dans le langage et sur certains documents officiels alors que celui « religion » a toujours droit  de citer ne faisant l’objet d’aucune attaque virtuelle…

 

Pour la petite histoire aucune nation  et d' institution internationale n’ont repris à leur compte ce schéma…

 

…IL y a certainement un flou qui cache le loup ;

 

Sans entrer dans les détails l’auteur va évoquer quelques faits qui marquent l’Histoire de la Religion et la Race…

 

de la Religion

 

Quand Pierre (Simon) l’un des apôtres préférés de l’Homme de Bethléem arrive à Rome, nous savons qu’il  est chargé d’une  mission apostolique…

 

…tu es pierre et c'est sur cette pierre que je bâtirai mon Eglise…

 

 Aissi est né le Christianisme qui allait se développer  en terre de paganisme, car n’oublions pas qu’à cette époque l’empire romain est placé sous la domination absolue des empereurs à qui tous se considèrent comme des dieux sur terre adorés par leurs sujets.

 

Dans ce cas, les Romains  qui  se sont convertis à cette doctrine nouvelle, vont payer de leur vie cet outrage à l’Empereur à l’occasion d’horribles persécutions, Saint  Pierre, premier pape de l’Eglise, ayant été lui même un martyr du système en 64, sous le règne de Néron,

 

 Cette macabre tragédie aura duré jusqu’au passage de l’Empereur Constantin (272-337) qui s’étant converti  au Christianisme mit fin au martyr de chrétiens.

 

Toutefois, cette religion aura connu par la suite bien des attaques et  des remous, dont au passage…

 

 L’arrivée de l’Islam généré en 624 par le prophète Mahomet divisé en  deux branches, chiites et sunnites;

 

 En 1517  l’autorité du Pape et les fondements de l’Eglise sont contestés en Allemagne par le pasteur Martin Luther, c’est le schisme avec la création de l’Eglise protestante

 

En 1543 le Roi Henri VIII se sépare de Rome en créant l’Eglise anglicane indépendante

 

Avec l’arrivée du Protestantisme en France le pays aura été traversé par une longue période  d’intolérance vis à vis des protestants (huguenots), dont l’Histoire aura retenu le massacre de la Saint Barthélemy qu’au cours de la nuit du 24 Aout 1572 et des jours suivants, plus de 30000 adeptes de cette doctrine  ont  été assassinés.

 

Et plus tard  en 1663 Louis XIV  instituait la Religion Catholique comme seule religion d’Etat en multipliant les embûches et les humiliations envers des sujets protestants, provoquant un exode massif de ceux-ci en direction de la Grande Bretagne notamment

 

De nos jours bien de conflits ont une connotation religieuse, c’était le cas de la crise de l’Irlande du Nord (1960 -2007) opposant catholiques et Protestants

 

Par ailleurs dans le conflit yougoslave ( 1991-2001) il est difficile de ne pas observer un soupçon de guerre de religion entre orthodoxes (Serbie) et musulmans (Bosnie Croisie)

 

D’autre part comment ne pas relever l'implication de certaines Nations de l’Occident dans la destuction de ce pays après la disparition de son emblématique dirigeant le Maréchal  Tito

 

Car ce territore que j’ai visité dans les années 1980, formant une Fédération de six régions, avait un avenir très prometteur qui n'a pas fait que des heureux.

 

L’Histoire nous le dira, la mer rejetant toujours ses cadavres.

 

Par contre en Palestine le conflit opposant le Hamas et l’Etat hébreu ne décèle à priori aucune connotation religieuse.

 

En conclusion la religion est une construction humaine qui avec le temps aura disparu

 

Prochainement…la Race..

 

https://www.youtube.com/watch?v=opP4PcZ7aN4&list=RDopP4PcZ7aN4&start_radio=1

 

 

L'Organisation internationale du travail ,OIT, est une institution tripartite spécialisée de l'ONU qui rassemble gouvernements, employeurs et travailleurs de ses Etats membres dans une action commune pour promouvoir le travail décent à travers le monde.

Son siège est à Genève en Suisse et son Directeur général est depuis 1999 le chilien Juan Somavía. L'organisation reçoit le Prix Nobel de la paix en 1969.

Histoire

En 1919 avec la résolution du premier conflit mondial, conscients du fait  qu'il existe des conditions de travail impliquant pour un grand nombre de personnes l'injustice, la misère et les privations, ce qui engendre un tel mécontentement que la paix et l'harmonie universelles sont mises en danger, les États signataires du Traité de Versailles créent l'Organisation internationale du Travail . Sa constitution débute en affirmant qu' une paix universelle et durable ne peut être fondée que sur la base de la justice sociale.

Cette nouvelle organisation, existant parmi les institutions de la Société des Nations  est la seule qui survit à la Seconde Guerre mondiale et à la disparition de la SdN. L'OIT devient alors une institution spécialisée de l'Organisation des Nations unies  en 1946 et compte en 2008 182 États membres.

Dotée d'une structure tripartite unique, elle réunit sur un pied d'égalité les représentants des gouvernements, des employeurs et des travailleurs pour débattre des questions relatives au travail et à la politique sociale. Le secrétariat de l'Organisation, le Bureau international du travail , a son siège à Genève en Suisse et gère des bureaux extérieurs dans plus de 40 pays.

À l'occasion de son cinquantième anniversaire en 1969, l'OIT reçoit le Prix Nobel de la paix pour
En février 2002, l'OIT créée une Commission mondiale sur la dimension sociale de la mondialisation.

 Cet organe indépendant a pour but d'amener le débat à quitter le terrain de la confrontation pour celui du dialogue et de jeter ainsi les bases de l'action pour faire en sorte que la mondialisation profite à davantage de personnes.
Le 10 juin 2008, l'OIT adopte à l'unanimité sa nouvelle déclaration de foila Déclaration sur la justice sociale pour une mondialisation équitable .

Organisation

La Conférence internationale du Travail, qui réunit une fois par an les mandants de l'OIT , représentants gouvernementaux, représentants travailleurs et représentants employeurs, oriente les travaux de l'Organisation. Elle adopte également de nouvelles normes internationales du travail ainsi que le programme et le budget de l’Organisation.

 Entre deux sessions de la Conférence, c'est le Conseil d’administration, composé de 28 membres gouvernementaux, de 14 membres employeurs et de 14 membres travailleurs, qui oriente les activités de l’OIT.

Normes et Déclaration relative aux principes et droits fondamentaux au travail

Il existe actuellement 188 conventions et 199 recommandations, dont certaines remontent à la création de l'OIT en 1919.
Le Conseil d'administration du BIT a qualifié de fondamentales huit conventions qui traitent de questions considérées comme des principes et des droits fondamentaux au travail 

liberté syndicale et reconnaissance effective du droit de négociation collective

élimination de toute forme de travail forcé ou obligatoire

abolition effective du travail des enfants

élimination de la discrimination en matière d'emploi et de profession.

Ces principes sont également énoncés dans la Déclaration de l'OIT relative aux principes et droits fondamentaux au travail de 1998.

Les conventions

Conventions fondamentales

Les huit conventions fondamentales sont les suivantes /

convention , nº 87 sur la liberté syndicale et la protection du droit syndical , 1948

convention , nº 98 sur le droit d’organisation et de négociation collective , 1949

convention nº 29 sur le travail forcé 1930

convention , nº 105 sur l'abolition du travail forcé , 1957

convention , nº 138 sur l'âge minimum , 1973

convention , nº 182 sur les pires formes de travail des enfants , 1999

convention ,  nº 100 sur l'égalité de rémunération , 1951

convention , nº 111 concernant la discrimination , emploi et profession, 1958

Conventions prioritaires

Le Conseil d'administration du BIT a également qualifié quatre autres conventions d'instruments prioritaires, encourageant ainsi les États membres à les ratifier en raison de leur importance pour le fonctionnement du système de normes internationales du travail. Les quatre conventions prioritaires sont les suivantes /

convention ,nº 81,  sur l'inspection du travail , 1947

convention , nº 129 sur l'inspection du travail agriculture, 1969

convention , nº 144 sur les consultations tripartites relatives aux normes internationales du travail , 1976

convention , nº 122 sur la politique de l’emploi , 1964

Directeurs-Généraux de l'OIT

Albert Thomas , 1920-1932 France Harold Butler, 1932-1939 Royaume-Uni

John Winant , 1939-1941 États-Unis

Edward Phelan , 1941-1948 Irlande

David Morse , 1948-1970 États-Unis

Wilfred Jenks ,  1970-1973 Royaume-Uni

Francis Blanchard ,  1974-1989 France

Michel Hansenne ,  1989- 1999 Belgique

 

Additional information

viagra bitcoin buy