MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun  

Le terrorisme

 

Immigration, insécurité, terrorisme, voilà le triptyque sécuritaire sociétal en vogue dans certaines Nations de l’Occident.  

Chaque composant de cet attelage, appelle un long développement, faisant  ressortir  pour les populations visées …  

…que  la mouvance  maghrébine est en pole position pour un rejet à base de rancœur vis à vis des peuples qui  se sont émancipés de la tutelle colonialiste.

Car après plus de 60 ans une certaine opinion a bien du mal à digérer   ce concept universel …

 

du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes

 

Et donc l’islam est devenu  un excellent repoussoir  avec cette propagande dérisoire de rendre collectivement  responsable, des actes criminels isolés …

 

…, les musulmans qui aspirent à vivre en paix dans ce pays…

 

… à moins de démontrer qu’ils ne sont pas des citoyens à part entière.

 

Mais qu’est ce que le « terrorisme » qui a fait naître en un temps record un vocabulaire islamophobe insupportable depuis cette journée sanglante à Paris du 7 Janvier 2015.

 

Au cours de l’Histoire on a toujours confronté à des situations dangeuruses de guerre, isolées...

 

... Si nous remontons au Conflit mondial de 1939- 1945, les maquisards en France  avaient recours à tous les moyens pour contrarier la présence militaire  allemande...

 

...des actions considérées comme du terrorisme par l'Etat major du 3è Reich, dont les auteurs arrêtés par la Gestapo,(Police politique allemande à l'époque) les SS, et autres "collabos" français s’exposaient aux pires châtiments.

 

Mais après l’Armistice de 1945  ces hommes de l’ombre ont été considérés comme des héros.

 

Par ailleurs ,durant l’occupation de la Palestine par les Britanniques, le bras armé l’Irgoun de l’Organisation nationaliste hébraïqueHaganah, multiplia les opérations et autres missions de terreur...

 

...dont l’explosion de l’Hotel de David, le 22 Juillet 1946, logeant des familles militaires, faisant des centaines de tués et blessés.

 

Et  de nos jours l' Etat hébreu est bien mal placé pour accuser les résistants palestiniens de terrorisme.

 

Car l’Histoire choisit toujours son camp, terroriste aujourd’hui, héros demain.

 

Et donc, qu’on ait présent à l’esprit, que des Occidentaux sont sur le pied de guerre depuis 1945,  détruisant et destabilisant sans motif, des pays entiers Arack, Libye, Syrie …

 

…que demain et tôt où tard, la mouche ayant changé d'âne, les descendants de ces victimes innoentes d’hier, exigeront  des comptes aux nations de l'Occident, responsables…

 

…alors là, bonjour les dégâts, car voici venu le temps des commandos puissamment armés, avec des hommes obéissant aux ordres ,opérant sur des cibles déterminés...

 

...car la roue tourne toujours, ainsi va l'Histoire de notre Humanité...

 

… mais au fait ,devra- t-on les qualifier de "terroristes"…

Une parfaite incohérence

 

Décidément, le microcosme parisien de la Caraïbe ne lâche pas le morceau, enlevant les doutes à celles et ceux qui ont cru que nos compatriotes étaient des demeurés, comme en fait foi le message tombé dans ma boîte, qu’après examen je procède à la diffusion, sans ajouter de commentairen le conenu étant plus qu'explicite...

 

En particulier ils ne comprennent pas qu’une association prenant des allures de structure officielle occupe pour ses activités, en couverture de manoeuvres politiciennes, les locaux de la Collectivité publique...

 

     - Ministère de l’Outre –mer  de la rue Odinot en Février 2015

      -Préfecture du Rhône ce 15 Avril - avec des invitations en catimini pour la petite histoire,   que très probablement je n’aurais pas honorée-…

 

Il est constant en effet que les associations quelles qu’elles soient, sont des structures privées qui en tout état de cause sont régies par le principe de l’égalité de traitement, pour ne pas fausser les règles de fonctionnement..

 

Mais je laisse à nos amis parisiens le suivi de cette affaire relevant de la politique de bas étage...

 

Pour ma part, je suis doublement troublé par les prétentions d’une association déclarée indument   représentative, qui exige la suppression du mot race dans la Constitution de 1958, pour le remplacer par quoi, du n'importe quoi...

 

Troublé en ma qualité de juriste, dont à juste titre je rappelle que nous sommes dans un Etat de droit, que la modification de quelle que nature du texte fondamental relève du législateur - texte identique Assemblée Nationale, Sénat-.

Puis soumis au vote du Congrès réuni à Versailles, ou à référendum à la discrétion du Pouvoir politique en place, avec les riques qu'il encoure en pleine période d'impopularité...

Une opération donc extrêment compliquée , couteuse pour les finances publiques,sans résultat tangible...

 

Et donc avancer une telle prétention pour plaire à des adhérents  non avertis ,relève d’une ignorence absolue du fait politico-juridique, de la fumisterie et de la mystification imbécile, tendant à faire croire que l'on est utile pour les problématiques de notre diaspora.

 

Troublé en ma qualité de Nègre, car quand on entre dans cette démarche, qu'aucun parti responsable, aucun politicien ne suggère, il est évident que l’on a honte de son environnement racial, honte d’appartenir à cette grande famille de la Négritude...

 

Qu’en conséquence, l' utilisation de la mouvance caraïbéenne, ou d'autres ethnies proches pour des objectifs douteux, relève de l’escroquerie intellectuelle,  de la manipulation de personnes éloignées des magouilles et des méandres de la politique politicienne...

Qu'on devrait se retirer...

 

Léonce Lebrun

Additional information