MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

Le Communautarisme

 

Pour qui sonne le glas, ce titre  de l’excellent roman de feu Ernest Emilegay,brillant écrivain  américano -cubain qui nous a projeté dans l’enfer de le guerre civile espagnole -1936-1939, gagnée par les nationaliste, que le 20ème siècle a connue depuis la guerre de cessession américaine de 1860 à1865 remportée par les yankee du Nord…

 

et si nous ne prenons pas garde  ,un tel scénario catastrophe n’est pas exclu à terme en terre française de l’Europe…

 

…car depuis quelque temps nous assistons à un déchainent de comportements  et de propos qui frisent l’intolérance, rapportés sans discernement par des média affidés au Pouvoir en place…

 

… des adversaires politiques sont traités comme des ennemis de la République…

 

… bref, silence dans les rangs, on ne veut voir qu’une seule tête, aucune opposition n’est tolérée…

 

…les races n’existent pas (version française) mais dans les médias on insiste particulièrement sur l’aspect physique de certaines personnes, l’écrivain « noir » l’avocat « noir » l’artiste « noir » pour sans doute marquer la différence, une supériorité supposée de l’indo européen …pitoyable…

 

…allons donc, que l’on cesse  de considérer  les Africains et autres afrodescendants comme des zombis …

 

… et voilà  qu’après avoir dénié aux masses le droit de contester la gouvernance de minorités privilégiées, en les refoulant dans une opposition insultante dite populiste…

 

… on ne reconnait pas  le droit à certaines minorités ethniques de se regrouper pour échapper dans ce pays, avec un climat d’arrogance et d’intolérance, en les cantonnant dans le concept de communautarisme

 

mais au fait de quoi s’agit-il….

 

 …immigration, communautarisme insécurité …

 

 …un triptyque  inconcevable et inacceptable dans une Société, une  Nation de civilisation...

 

wwwxxxwwwxxxwwwxxx la suite , prochainement 

 

Le Congrès de DAKAR

 

Voici venu le temps de l’action, un peu tard, mais mieux vaut tard que jamais…

 

Nous sommes toutes et tous porteurs d’un idéal qu’il faut découvrir et assumer, sinon c’est la trahison pure et simple.

 

Et comment suis-je rentré dans cette épopée de vouloir de mon vivant une autre Afrique, une nation puissante et respectée, moi qui suis originaire de la Caraïbe, toute une histoire, qui un jour sera relatée dans mes mémoires, si le destin m’en donne l’occasion…

 

Et celles et ceux d’entres vous qui ont visité le site AFCAM ont lu avec intérêt le message…Opération BEHANZIN, pour découvrir que l’Afrique est conquise militairement en deux mois avec huit corps d’armée, soit 350 000 à 400 000 hommes…

 

Un internaute indo européen réplique, me disant que ce Continent peut être maîtrisé en une semaine avec un seul corps d’armée, soit 35000 à 40000 soldats...

 

...et pour compliquer ce scénario catastrophe, un spécialiste canadien de stratégie affirme que l’Afrique est détruite en une heure, sans l’utilisation d’un seul homme au sol par un des membres du Groupe des 5 du Conseil de Sécurité de l’ONU…

 

A votre réflexion, il y a urgence au regard d’une situation qui aurait du être réglée dans les années 1960, comme l’Indochine et l’Algérie en refusant d’entrer dans le cercle, que dis-je, le piège infernal des indépendances octroyées...

 

...qui se soldent dramatiquement par un néo colonialisme absolu, un impérialisme écrasant qui ne laisse aucune chance à l’Afrique, si elle n’entend pas maîtriser son avenir sans pseudo coopération…

 

Nous sommes toutes et tous concernés par ce gigantesque chantier de reconstruction, et pour être concret j’ai lancé depuis quelques années le principe de la création d’un Haut Comité du Monde Nègre,...

 

...appuyé par l’ancien Président de la République du Sénégal, Monsieur Abdoulaye Wade, dont vous pouvez en prendre connaissance pa les nombreuses publications d’AFCAM...

 

...et donc du haut de la tribune du Congrès à Dakar en Décembre prochain, si le programme suit son chemin, je ferai pour l’Afrique les propositions ci-dessous extraites du message « 2015 l’année des projets »

 

Et du haut de la tribune du Congrès à Dakar, dans mon discours d’introduction je demanderai d’une façon forte à l’Afrique de se doter/

 

   -d’un drapeau unique.

 

   -d’un hymne.

 

   -d’une carte d’identité nationale unique pour tous les ressortissants africains.

 

  - d'un passeport unique.

 

  - d’un seul représentant à l’ONU, et dans les grandes instances internationales.

 

   -d' un ambassadeur dans chaque Etat membre de l'ONU, et un Consulat Général dans les grandes villes du pays concerné.

 

  -d'une monnaie unique, l'AFRICA (Association Financière pour la Rentabilité de I’ Industrie et du Commerce de l'Afrique)

 

  - à titre transitoire, désignation d'un Haut représentant chargé de la diplomatie pour  l'ensemble du Continent.

 

  - de la suppression de toutes les doubles nationalités avec un droit d'option pour une durée maximum de deux ans, et l'instauration d'un visas accordé à tout étranger résidant à titre temporaire sur le territoire africain.

 

- d'un redécoupage du Continent tenant compte de l'Histoire et des traditions avant le partage de Berlin (1885)

 

-          d'une Constitution qui serait soumise au vote du peuple africain dans un délai raisonnable…

 

- La mise en place d’une commission chargée d’étudier les modalités et l’application obligatoire, d’une langue unique nationale africaine

 

Wwwxxxwwwxxxwwwxxxwwwxxxwww

 

Pour ce congrès constitutif, seront institués des ateliers ou commissions que je prévois au nombre de cinq dont les travaux porteront sur/

 

L’Histoire et les traditions

Sociologie et culture

Enseignement et formation

L’Economie

Les institutions

Dans ce cadre, j’attacherais du prix à voir émerger des spécialistes volontaires, de préférence dans la mouvance africaine, en mesure de rédiger un rapport d’une vingtaine de pages concernant une de ces spécialités, dont les candidats (es) retenus (es) en assureraient la présidence lors du Congrès…

 

Ces rapports devraient être déposés au plus tard en fin Août 2015 avec une sélection en Septembre, et la diffusion internationale d’extraits et leurs auteurs, à partir d’Octobre.

 

Contact. Madame Françoise Traverso, Présidente de l’Association internationale des Droits de l’Homme (l’AIDH) en charge de la coordination, d’origine africaine, née au Cameroun, domiciliée en Europe.

Portable 06 78 07 12 50… mail This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. ... si…www.aidh-ong.org.

 

Le dernier et important point de ce programme porte sur le choix du Secrétaire Général(e) de l’Organisation avec le profil ci après…

 

- Africain, désoccidentalisé et à fortiori, africanisé…

-Une maîtrise de 3 à 5 langues internationales dont le portugais et l’arabe classique

-Un séjour aux Etats-Unis serait apprécié, pas forcément sorti(e) d’une université américaine

 

Si vous avez identifié cette personne, faites le moi savoir au plutôt, en vue d’établir une rapide relation diplomatique et politique.

 

Comme relate le dicton populaire, l’Afrique n’a pas besoin de mots d’amour, mais de gestes d’amour, et si vous aimez votre Grand Continent, aidez-moi à réussir son unité par le biais du HCMN, dont ce sera probablement ma dernière sortie internationale, après un long combat politico associatif…

 

Léonce Lebrun

Additional information