MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

Le Communautarisme (suite)

 

Ces éternelles questions qui sont posées à la classe politique toutes tendances confondues…

…qu’est ce que le communautarisme…

… en quoi ce mode de rencontre notamment culturel et fraternel peut-il mettre en danger les fondements de cette République version monarchique…

 

…quelles sont ces minorités ethniques qui sont l’objet de cet acharnement politico- médiatique que je subodore être les Africains les Caraïbéens les Maghrébins et autres musulmans(nes) …

 

…ces empêcheurs de tourner-en-rond…

 

…ces descendants du commerce triangulaire, de l’Esclavage et la Colonisation, dont la présence sur le territoire européen français, rappelle à son peuple, des heures sombres peu glorieuses…

 

…mais n’est pas visée la communauté hébraïque, de race indoeuropéenne, hyper organisée de grande solidarité, financièrement solvable et disposant d’énorme influence politique héritéeS des conséquences de la Guerre 1939-1940, malgré le nombre réduit de membres…

 

…à un moindre degré, la colonie arménienne que je connais bien…

 

…les békés de la Martinique, d'origine européenne, descendants des négriers d’antan, quoi que peu nombreux monopolisent toute l’économie du territoire, et vivent en état autarcique…

 

…les expatriées Français installés dans l’ouest du Continent africain, véritables missi dominici, servant de relais au système impérialo-néocoloniailme, ne se mélangent pas avec les autochtones africains.

 

Pour bien cerner cette problématique je vais exposer une affaire qui a concerné deux couples  ,l’une d’origine caraïbéenne et l’autre européenne –souchiste-…

 

Propos d’un membre du couple caraïbéen…

 

… « tu te rends compte Léonce, nous faisons tout pour être agréables et conviviales à nos voisins européens, invitations, offres, de nos spécialités culinaires…

 

… mis voilà depuis des années nous ne connaissons même pas la couleur de la moquette de leur salon… »

 

… « seulement si nous arrêtons ce mode de voisinage ce sont nos enfants qui en souffrirons par mesure de représailles »…

 

En fait c’est une affaire sociétale, dont connaissent des milliers de nos compatriotes, que je lui ai recommandé de s’en sortir de ce guêpier « servito-colonialiste »…

 

… et se rapprocher davantage de nos communautés caraïbéennes qu’il s trouverons de la solidarité, une vraie fraternité une, réelle convivialité…

 

…ai-je fait du communautarisme au sens politique du contexte actuel…

 

…oui, et je l’assume totalement

 

Car dans une société où ça craque de partout, identitaire par là, racisme anti blanc par ci ,la confiance vis-à-vis de nos hôtes européens est mise à rude épreuve…

 

… et ce n’est pas la charge brutale gouvernementale en direction de ses collaborateurs nationaux qui modifiera l’ordre des choses au regard d’une Nature têtue et vindicative….

 

…qu’avec le temps qui passe, les incohérences politiques des uns et la bêtise des autres, le Communautarisme est devenu une doctrine comme le Communisme et le Capitalisme…

 

…que les uns et les autres soutenus par des médias hyper affidés ne pourront pas éradiquer….

 

…vous avez dit listes communautaristes…ah bon …pour la suite.

https://www.youtube.com/watch?v=FGqMMpMkKXs&t=19s

 

Les objectifs du 10 Mai

 

Le collectif afro caraïbéen AFRICA 50 a lancé le processus de mobilisation dans la perspective de la journée de mémoire du 10 Mai prochain que je relaye…

A ce sujet il est important et opportun de rappeler que ce 10 Mai qui est apparu dans le paysage des commémorations depuis 2006, ne peut en aucun cas être considéré comme une fin en soit, mais un outil décrété par l’Etat en vertu de son pouvoir discrétionnaire.

Que ce 10 Mai n’est pas représentatif dans l’arsenal symbolique des luttes afrocaraïbéennes, car ce sont les femmes et les hommes qui font l’Histoire, et pour l’ère contemporaine, nous avons fait cette Histoire à Paris en cette journée mémorable du 23 Mai 1998..

Sans cette massive manifestation correspondant au 150è anniversaire de la libération juridique des Africains réduits à l’état d’esclave dans nos territoires de la Guyane, la Réunion, la Guadeloupe, la Martinique...

...chacun ayant sa date spécifique de Mémoire et de Souvenir, et le Sénégal...

...jamais notre drame n’aurait paru au devant de l’actualité, contrairement à d’autres mouvances, mais c’est un débat différent..

Et comme le rappelait à juste titre le regretté Cédric DA toute la période incriminée portant sur plusieurs siècles, nous a enlevé toute personnalité et la substance de notre Dignité.

Car comme le disait le philosophe, « « le bourreau tue deux fois, la deuxième fois par son silence » » et moi de rajouter « «sa capacité à récupérer l’Histoire à son profit » » à l’aide des récits malveillants de certains « historiens » affidés.

Et donc il nous appartient, observateurs avertis, de mettre tout en œuvre pour casser cette mécanique assimilationniste, pendant qu’il est encore temps...

...en ramenant le concept de « patrie des droits de l’homme » à sa juste mesure, sans langue de bois, de propos allant dans le sens du poil, enveloppés de complaisance...

C’est précisément l’intérêt du 10 Mai comme outil du rétablissement de la réalité et la vérité historique...

...sachons nous montrer à la hauteur de l’Evènement dont nous sommes toutes et tous concernés, quelle que soit la mouvance raciale et d’origine…

Léonce Lebrun

Additional information