Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

Religion et Race

 

Elles sont presque jumelles sauf que l’une relève de la virtualité et l’autre de la réalité…

 

… deux rituelles qui remontent  dans la nuit des temps et ont causé tant de désagréments à l’espèce humaine suivant les époques…

 

mais au fait pourquoi avoir mené croisade pour la suppression du mot « race » dans le langage et sur certains documents officiels alors que celui « religion » a toujours droit  de citer ne faisant l’objet d’aucune attaque virtuelle…

 

Pour la petite histoire aucune nation  et d' institution internationale n’ont repris à leur compte ce schéma…

 

…IL y a certainement un flou qui cache le loup ;

 

Sans entrer dans les détails l’auteur va évoquer quelques faits qui marquent l’Histoire de la Religion et la Race…

 

de la Religion

 

Quand Pierre (Simon) l’un des apôtres préférés de l’Homme de Bethléem arrive à Rome, nous savons qu’il  est chargé d’une  mission apostolique…

 

…tu es pierre et c'est sur cette pierre que je bâtirai mon Eglise…

 

 Aissi est né le Christianisme qui allait se développer  en terre de paganisme, car n’oublions pas qu’à cette époque l’empire romain est placé sous la domination absolue des empereurs à qui tous se considèrent comme des dieux sur terre adorés par leurs sujets.

 

Dans ce cas, les Romains  qui  se sont convertis à cette doctrine nouvelle, vont payer de leur vie cet outrage à l’Empereur à l’occasion d’horribles persécutions, Saint  Pierre, premier pape de l’Eglise, ayant été lui même un martyr du système en 64, sous le règne de Néron,

 

 Cette macabre tragédie aura duré jusqu’au passage de l’Empereur Constantin (272-337) qui s’étant converti  au Christianisme mit fin au martyr de chrétiens.

 

Toutefois, cette religion aura connu par la suite bien des attaques et  des remous, dont au passage…

 

 L’arrivée de l’Islam généré en 624 par le prophète Mahomet divisé en  deux branches, chiites et sunnites;

 

 En 1517  l’autorité du Pape et les fondements de l’Eglise sont contestés en Allemagne par le pasteur Martin Luther, c’est le schisme avec la création de l’Eglise protestante

 

En 1543 le Roi Henri VIII se sépare de Rome en créant l’Eglise anglicane indépendante

 

Avec l’arrivée du Protestantisme en France le pays aura été traversé par une longue période  d’intolérance vis à vis des protestants (huguenots), dont l’Histoire aura retenu le massacre de la Saint Barthélemy qu’au cours de la nuit du 24 Aout 1572 et des jours suivants, plus de 30000 adeptes de cette doctrine  ont  été assassinés.

 

Et plus tard  en 1663 Louis XIV  instituait la Religion Catholique comme seule religion d’Etat en multipliant les embûches et les humiliations envers des sujets protestants, provoquant un exode massif de ceux-ci en direction de la Grande Bretagne notamment

 

De nos jours bien de conflits ont une connotation religieuse, c’était le cas de la crise de l’Irlande du Nord (1960 -2007) opposant catholiques et Protestants

 

Par ailleurs dans le conflit yougoslave ( 1991-2001) il est difficile de ne pas observer un soupçon de guerre de religion entre orthodoxes (Serbie) et musulmans (Bosnie Croisie)

 

D’autre part comment ne pas relever l'implication de certaines Nations de l’Occident dans la destuction de ce pays après la disparition de son emblématique dirigeant le Maréchal  Tito

 

Car ce territore que j’ai visité dans les années 1980, formant une Fédération de six régions, avait un avenir très prometteur qui n'a pas fait que des heureux.

 

L’Histoire nous le dira, la mer rejetant toujours ses cadavres.

 

Par contre en Palestine le conflit opposant le Hamas et l’Etat hébreu ne décèle à priori aucune connotation religieuse.

 

En conclusion la religion est une construction humaine qui avec le temps aura disparu

 

Prochainement…la Race..

 

https://www.youtube.com/watch?v=TIU9A8ZTeyI

 

La Banque mondiale

 

La Banque mondiale, désigne deux institutions internationales, la banque internationale pour la reconstruction et le développement , BIRD et l’Association internationale de développement , IDA, créées pour lutter contre la pauvreté en apportant des aides, des financements, des conseils, aux États en difficulté.

Le groupe de la Banque mondiale désigne quant à lui un ensemble de cinq établissements.
Son siège est à Washington. Le président est élu pour cinq ans par le Conseil des Administrateurs de la Banque. Elle fait partie des institutions spécialisées du système de l'Organisation des Nations unies , ONU.

Histoire

Elle fut créée le 27 décembre 1945 sous le nom de Banque internationale pour la reconstruction et le développement après signature de l'accord Bretton Woods du 1er au 22 juillet 1944. Le 25 juin 1946, elle approuva son premier prêt, qui fut accordé à la France pour un montant de 250 millions de dollars ,en valeur actualisée, il s'agit du plus gros prêt consenti par la Banque.

La Banque mondiale a été créée principalement pour aider l'Europe et le Japon dans leur reconstruction, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, mais avec le mouvement de décolonisation des années soixante, elle se fixa un objectif supplémentaire, celui d'encourager la croissance économique des pays en voie de développement africains, asiatiques et latino-américains.

Au départ, la Banque mondiale a principalement financé de grands projets d'infrastructures , centrales électriques, autoroutes, aéroport. Avec le rattrapage économique du Japon et de l'Europe, la Banque mondiale s'est intéressée exclusivement aux pays en développement. Depuis les années 1990, elle finance aussi les pays post-communistes.
L'appellation Groupe de la Banque mondiale désigne aujourd'hui , juin 2007 cinq institutions

la plus importante est la Banque internationale pour la reconstruction et le développement , BIRD, son fonctionnement est assuré par le versement d'une cotisation réglée par les États membres,

l'Association internationale de développement , AID, fondée en 1960, ses prêts sont réservés aux pays les moins développés,

la Société financière internationale , SFI, fondée en 1956, pour financer les entreprises privées,

le Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements , CIRDI, fondé en 1966,

l'Agence multilatérale de garantie des investissements , (AMGI, fondée en 1988.

Les objectifs de la Banque mondiale ont évolué au cours des années. Elle a récemment mis l'accent sur la réduction de la pauvreté, en délaissant l'objectif unique de croissance économique. Elle favorise aussi la création des très petites entreprises.

Elle a soutenu l'idée que l'eau potable, l'éducation et le développement durable sont des facteurs essentiels à la croissance économique, et a commencé à investir massivement dans de tels projets. En réponse aux critiques, la Banque mondiale a adopté une série de politiques en faveurs de la sauvegarde de l'environnement et du social, visant à s'assurer que leurs projets n'aggravaient pas le sort des populations des pays aidés.

En dépit de ces politiques, les projets de la Banque mondiale sont souvent critiqués par les organisations non gouvernementales , ONG, pour ne pas lutter efficacement contre la pauvreté, et négliger les aspects sociaux et environnementaux.

Selon la charte fondatrice, les prêts sont versés en fonction de considérations purement économiques, le régime politique du pays bénéficiaire n'étant pas pris en compte. Ce dernier point a cependant évolué depuis les années 2000. L'idée selon laquelle des aides ne devraient être accordées à un pays en difficulté que sous certaines conditions relatives à l’utilisation de cette aide , en termes de bonne gestion, mais aussi de respect des droits de l’homme, par exemple est maintenant largement admise. 

La BIRD compte actuellement 185 pays membres Chaque année, elle publie un Rapport sur le développement dans le monde chargé de rendre compte des résultats obtenus.

En février 2009, un rapport d'audit interne a indiqué que des employés de la banque avaient autorisé l'injection de fonds dans un projet immobilier en Albanie, mais que les informations qu'ils avaient utilisées étaient incomplètes ou sciemment faussées. Ce rapport a mis à jour différentes procédures fautives de la banque

Rôle

Son action est aujourd'hui principalement orientée vers les pays en voie de développement ,PVD, et en particulier les pays les moins avancés ,PMA, sur des axes comme l'éducation, l'agriculture, l'industrie.

Elle accorde des prêts à des taux préférentiels à ses pays membres en difficulté. En contrepartie, elle réclame que des dispositions politiques , appelées  politiques d'ajustement structurel ,soient prises pour, par exemple, limiter la corruption, maintenir un équilibre budgétaire ou faciliter l'émergence d'une démocratie.

En plus des prêts accordés, elle finance également , directement ou indirectement des projets d'ONG, et conduit de nombreuses recherches en rapport avec le développement de chaque pays. C'est ainsi que la Banque mondiale, qui mesure l'Indicateur de développement humain , IDH, dans différents pays et zones géographiques, ou qui conduit avec l'Unicef des études thématiques sur l'eau et l'assainissement.

Fonctionnement

La Banque mondiale compte environ 10 000 employés. Elle fonctionne en cycles triennaux , campagnes de trois ans et distribue ses fonds sous forme de dons à hauteur de 20%, le reste prenant la forme de prêts sans intérêt, mais avec une commission de 0,75 % Pour le cycle 2005-2008, la Banque mondiale a versé 17,7 milliards de dollars ,soit 12,2 milliards d’euros aux pays en développement.

Les bailleurs de fonds les plus importants étaient les États-Unis , 13,8 % du total, le Royaume-Uni , 13,2 %, le Japon , 12,2 %, l'Allemagne ,8 % et la France , 7,1 %. Le cycle 2008-2011, le 15e, baptisé IDA 15 doit verser 41,6 milliards de dollars , soit 28,8 milliards d'euros. Pour la première fois, la Chine est devenue contributeur, et le Royaume-Uni est passé devant les États-Unis comme premier bailleur de fonds.

L'argent doit permettre de construire de nouvelles infrastructures , routes, égouts, réseaux électriques, écoles) ou encore financer des opérations de microcrédit.

Les prêts s'adressent aux pays dont le PIB-hab. est inférieur à 1085 dollars. Pour le cycle IDA 14, les cinq premiers emprunteurs étaient l’Inde, le Pakistan, le Nigeria, le Viêt Nam et l’Éthiopie. Au total, en 2008, 45 États sont donateurs , dont la Chine et l’Afrique du Sud alors que 80 États peuvent emprunter des fonds à l’Association Internationale de Développement.

Présidence

Selon une règle tacite, le directeur du FMI est désigné par les gouverneurs européens alors que le président de la Banque mondiale est désigné par le gouvernement américain, les États-Unis étant le principal actionnaire de la Banque mondiale. Il est élu pour un mandat de 5 ans, renouvelable, par le conseil d'administration.
Depuis le 1er juillet 2007, Robert Zoellick est le président de la Banque mondiale.

Liste des anciens présidents

Eugene Meyer ,juin 1946 - décembre 1946

John J. McCloy , mars 1947 – juin 1949

Eugene R. Black. Sr , 1949 – 1963

George D. Woods , janvier 1963 – mars 1968

Robert McNamara , avril 1968 – juin 1981

Alden W. Clausen , juillet 1981 – juin 1986

Barber B. Conable , 1986 – août 1991

Lewis T. Preston , septembre 1991 – mai 1995

James Wolfensohn , juin 1995 - mai 2005)

Paul Wolfowitz , 1er juin 2005 - 30 juin 2007

Robert Zoellick , 1er juillet 2007

Critiques

L'action de la Banque mondiale est souvent critiquée, en particulier par les gouvernements en place qui rebutent à prendre des mesures anti-corruption et organiser de véritables élections, et par les mouvements altermondialistes qui accusent la Banque mondiale de répondre plus aux exigences des multinationales qu’à celles des populations locales.

Des crises de légitimité engendrent des projets de réforme, tant à l’ONU qu’au Fonds monétaire international et à la Banque mondiale. Elles ont pour point commun une demande de transparence et de démocratie, d’une part, et une remise en cause des finalités et des modes d’intervention de ces organisations, d’autre part. 

Influence des États-Unis

Une critique considère la Banque mondiale comme étant sous l'influence politique des États-Unis, qui en profiteraient pour faire avancer leurs propres intérêts. Ce fut le cas lorsque le premier prêt de la Banque mondiale à destination de la France avait été retardé sous la pression américaine jusqu’à ce que les communistes quittent le gouvernement de De Gaulle.

La nomination en juin 2005 de Paul Wolfowitz qui a suscité de nombreux commentaires, de sa nomination jusqu'à sa chute en serait une autre illustration. Selon ses détracteurs, Paul Wolfowitz,  architecte  de la Guerre en Irak, projetait d'imposer par la paix ce qui n'a pas pu l'être par la guerre.

Par ailleurs, la règle tacite du choix du président de l'Institution par le gouvernement américain est critiquée. Joseph Stiglitz a reproché aux pays européens d'être responsables de la mauvaise période traversée par la Banque mondiale.

Retrait du Venezuela

Le 1er mai 2007, le président du Venezuela, Hugo Chavez a annoncé son intention de retirer son pays de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international avec ces mots. Il vaut mieux que nous en sortions avant qu'on nous ait pillés et après avoir procédé en 2006 au remboursement total de la dette extérieure vénézuélienne. Au 30 juin 2007, ce retrait n'est pas effectif.

Affaire Wolfowitz

Héro de la lutte anti-corruption dans les pays en développement, Paul Wolfowitz a été impliqué dans une affaire de favoritisme au sein de la Banque mondiale concernant Shaha Riza, une collaboratrice avec laquelle il entretenait une liaison, et a dû démissionner en juin 2007, deux ans après sa nomination.

Nomination de Robert Zoellick

Joseph Stiglitz, Prix Nobel d'économie et ancien responsable de la Banque mondiale, estime que la nomination de Robert Zoellick  est dans la continuité de celle de Paul Wolfowitz, dont le mandat a été une catastrophe.
Pascal Lamy souligne cependant son talent d'artisan du consensus et sa capacité de tendre la main aux pays en développement 

Zoellick est considéré comme plus pragmatique que son prédécesseur, conservateur mais pas néo-conservateur, et un fervent partisan de l'ouverture des marchés. Il demeure  la bête noire  des altermondialistes

Additional information

viagra bitcoin buy