Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

Religion et Race

 

Elles sont presque jumelles sauf que l’une relève de la virtualité et l’autre de la réalité…

 

… deux rituelles qui remontent  dans la nuit des temps et ont causé tant de désagréments à l’espèce humaine suivant les époques…

 

mais au fait pourquoi avoir mené croisade pour la suppression du mot « race » dans le langage et sur certains documents officiels alors que celui « religion » a toujours droit  de citer ne faisant l’objet d’aucune attaque virtuelle…

 

Pour la petite histoire aucune nation  et d' institution internationale n’ont repris à leur compte ce schéma…

 

…IL y a certainement un flou qui cache le loup ;

 

Sans entrer dans les détails l’auteur va évoquer quelques faits qui marquent l’Histoire de la Religion et la Race…

 

de la Religion

 

Quand Pierre (Simon) l’un des apôtres préférés de l’Homme de Bethléem arrive à Rome, nous savons qu’il  est chargé d’une  mission apostolique…

 

…tu es pierre et c'est sur cette pierre que je bâtirai mon Eglise…

 

 Aissi est né le Christianisme qui allait se développer  en terre de paganisme, car n’oublions pas qu’à cette époque l’empire romain est placé sous la domination absolue des empereurs à qui tous se considèrent comme des dieux sur terre adorés par leurs sujets.

 

Dans ce cas, les Romains  qui  se sont convertis à cette doctrine nouvelle, vont payer de leur vie cet outrage à l’Empereur à l’occasion d’horribles persécutions, Saint  Pierre, premier pape de l’Eglise, ayant été lui même un martyr du système en 64, sous le règne de Néron,

 

 Cette macabre tragédie aura duré jusqu’au passage de l’Empereur Constantin (272-337) qui s’étant converti  au Christianisme mit fin au martyr de chrétiens.

 

Toutefois, cette religion aura connu par la suite bien des attaques et  des remous, dont au passage…

 

 L’arrivée de l’Islam généré en 624 par le prophète Mahomet divisé en  deux branches, chiites et sunnites;

 

 En 1517  l’autorité du Pape et les fondements de l’Eglise sont contestés en Allemagne par le pasteur Martin Luther, c’est le schisme avec la création de l’Eglise protestante

 

En 1543 le Roi Henri VIII se sépare de Rome en créant l’Eglise anglicane indépendante

 

Avec l’arrivée du Protestantisme en France le pays aura été traversé par une longue période  d’intolérance vis à vis des protestants (huguenots), dont l’Histoire aura retenu le massacre de la Saint Barthélemy qu’au cours de la nuit du 24 Aout 1572 et des jours suivants, plus de 30000 adeptes de cette doctrine  ont  été assassinés.

 

Et plus tard  en 1663 Louis XIV  instituait la Religion Catholique comme seule religion d’Etat en multipliant les embûches et les humiliations envers des sujets protestants, provoquant un exode massif de ceux-ci en direction de la Grande Bretagne notamment

 

De nos jours bien de conflits ont une connotation religieuse, c’était le cas de la crise de l’Irlande du Nord (1960 -2007) opposant catholiques et Protestants

 

Par ailleurs dans le conflit yougoslave ( 1991-2001) il est difficile de ne pas observer un soupçon de guerre de religion entre orthodoxes (Serbie) et musulmans (Bosnie Croisie)

 

D’autre part comment ne pas relever l'implication de certaines Nations de l’Occident dans la destuction de ce pays après la disparition de son emblématique dirigeant le Maréchal  Tito

 

Car ce territore que j’ai visité dans les années 1980, formant une Fédération de six régions, avait un avenir très prometteur qui n'a pas fait que des heureux.

 

L’Histoire nous le dira, la mer rejetant toujours ses cadavres.

 

Par contre en Palestine le conflit opposant le Hamas et l’Etat hébreu ne décèle à priori aucune connotation religieuse.

 

En conclusion la religion est une construction humaine qui avec le temps aura disparu

 

Prochainement…la Race..

 

https://www.youtube.com/watch?v=opP4PcZ7aN4&list=RDopP4PcZ7aN4&start_radio=1

 

Le conflit israélo-palestinien

 

 

Ce conflit met en exergue le différent qui oppose au Proche-Orient, les Palestiniens et l’Etat d’Israël, ayant débuté depuis la création de l’Etat hébreu par un vote de l’Organisation des Nations Unies au 14 Mai 1948…

Cette crise entre les communautés arabes et juives non résolue à ce jour, revêt un caractère nationaliste, incluant une dimension religieuse entre les Israéliens de religion juive et les Palestiniens de confession musulmane…

Placée sous mandat britannique depuis les années 1920 cette zone du Proche Orient désignée la Palestine est soumise à l’examen de l’ONU en 1947 qui vote un plan de partage de ce territoire conférant un Etat distingue à chaque communauté…

-          l’Etat d’Israël né en 1948

-          La bande de Gaza sou le contrôle de l’Egypte

-          La Cisjordanie annexée par la Jordanie en 1950

-          La Ville de Jérusalem étant placée sous contrôle international

Mais ce plan qui est rejeté par les Etats arabes et les Palestiniens mènera dès 1948 à la première guerre israélo-arabe, qui sera suivie de l’exode de milliers de palestiniens, représentant plus de 5 000000 réfugiés à ce jour et l’arrivée massive de personnes se réclamant de la mouvance judaïque.

A l’issue de la guerre de six jours en 1967, les populations de Cisjordanie et de Gaza sous administration israélienne ; dès lors naît le sentiment national palestinien s’exprimant par l’Organisation pour la Libération de la Palestine - L’OLP-

En 1993, le processus d’0slo a conduit à la reconnaissance de l’Etat d’Israël par l’OLP, en établissant une autorité intérimaire palestinienne.

Avec la seconde intifada en 2000, marquant le blocage du processus de paix israélien, la bande de Gaza est dirigée par une organisation palestinienne Le Hamas, qui en a pris le contrôle par la force en Juin 2007...

Mais depuis 2006, la bande de Gaza étant soumise à un blocus par Israël, ce fait de guerre est devenu la pierre d’achoppement entre Israël et la Palestine…

Ainsi donc depuis l’échec de la tentative de création de deux Etats en 1948, l’ONU a engagé des centaines de résolutions, soit par le canal du Conseil de sécurité et l’Assemblée générale pour résoudre le conflit, se heurtant souvent au véto américain, sans compter les multiples conférences de paix.

Et donc les points litigieux sont multiples/

- reconnaissance mutuelle de deux peuples

- Création d’un Etat palestinien aux côtés d’Israël, avec la contiguïté de leurs   territoires et le tracé des frontières

- Le sort des colonies israéliennes présentes dans les territoires palestiniens occupés

- Le statut de Jérusalem et le contrôle des lieux saints, etc etc

Et donc on relève que ce conflit d’une parfaite complexité ne peut pas être réglé suivant la diplomatie habituelle en raison des parties ayant des points de vue radicalement opposés…

Mais déjà une question se pose, pourquoi les Nations Unies ont pris le risque de créer un Etat religieux dans un environnement qui ne pouvait qu’être hostile.

Et suivant le décompte des partisans du partage de la Palestine, les Nations de l’Occident y sont largement majoritaires en particulier la totalité des Etats de l'Europe de l'Ouest ayant participé au vote.

Or, les personnes de la mouvance judaïque ont été persécutées en Europe, et non en territoire arabe, mais depuis la déclaration de Balfour en 1917, qui a ouvert la voie au mouvement sioniste, il fallait octroyer à la populaton hébreu un foyer dont le choix s’était porté en Palestine, malgré le mécontentement du monde arabe.

Et donc l’Etat d’ Israël qui depuis 1948 a bénéficié d’un développement fulgurant par rapport à ses voisins arabe ne peut pas se contenter des limites territoriales qui lui été concédées par le partage des Nations unies..

Et donc à moyen terme on peut craindre que le Liban, la Jordanie, la Syrie fassent les frais d’une annexion par la force, disposant de l’arme nucléaire comme moyen de pression diplomatique, grâce au soutien plus ou moins visible de l’Occident et du puissant mouvement sioniste américain.

On peut considérer déjà qu’Israël est un membre virtuel de l’Union européenne, à qui toutes les fédérations sportives de cette entité lui ont ouvert une participation touchant leur compétition.

Et donc vis-à-vis de la Palestine, l’Etat hébreu se comporte comme une puissance colonialiste, qui n’a nul intention de céder ce territoire..

Pour justifier cette occupation de Gaza, Israël fait état du terrorisme du Hamas, mais précisément en la matière il ne peut donner de leçons, quand on se rappelle que durant le mandat britannique en Palestine, son mouvement l’Irgoun, branche armée du mouvement nationaliste La Haganah, a multiplié les actes dit terroristes, pour déstabiliser la présence des Anglais

Qu’en à la résistance palestinienne, elle est trop divisée en courants contradictoires pour apporter une réponse significative à l’occupation hébreu, et la forte influence du Hamas allié à l’Iran chiite, classé comme organition terroriste par l’Occident, n’encourage pas un soutien de Etats arabes de la Région.

Alors pour faciliter la création d’un Etat palestinien l’Administration américaine dirigée par le Président Obama aurait-elle dû passer par la force, impensable…

L'imboglio nucléaire iranien

 

Additional information

viagra bitcoin buy