MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

Le Communautarisme (suite)

 

Ces éternelles questions qui sont posées à la classe politique toutes tendances confondues…

…qu’est ce que le communautarisme…

… en quoi ce mode de rencontre notamment culturel et fraternel peut-il mettre en danger les fondements de cette République version monarchique…

 

…quelles sont ces minorités ethniques qui sont l’objet de cet acharnement politico- médiatique que je subodore être les Africains les Caraïbéens les Maghrébins et autres musulmans(nes) …

 

…ces empêcheurs de tourner-en-rond…

 

…ces descendants du commerce triangulaire, de l’Esclavage et la Colonisation, dont la présence sur le territoire européen français, rappelle à son peuple, des heures sombres peu glorieuses…

 

…mais n’est pas visée la communauté hébraïque, de race indoeuropéenne, hyper organisée de grande solidarité, financièrement solvable et disposant d’énorme influence politique héritéeS des conséquences de la Guerre 1939-1940, malgré le nombre réduit de membres…

 

…à un moindre degré, la colonie arménienne que je connais bien…

 

…les békés de la Martinique, d'origine européenne, descendants des négriers d’antan, quoi que peu nombreux monopolisent toute l’économie du territoire, et vivent en état autarcique…

 

…les expatriées Français installés dans l’ouest du Continent africain, véritables missi dominici, servant de relais au système impérialo-néocoloniailme, ne se mélangent pas avec les autochtones africains.

 

Pour bien cerner cette problématique je vais exposer une affaire qui a concerné deux couples  ,l’une d’origine caraïbéenne et l’autre européenne –souchiste-…

 

Propos d’un membre du couple caraïbéen…

 

… « tu te rends compte Léonce, nous faisons tout pour être agréables et conviviales à nos voisins européens, invitations, offres, de nos spécialités culinaires…

 

… mis voilà depuis des années nous ne connaissons même pas la couleur de la moquette de leur salon… »

 

… « seulement si nous arrêtons ce mode de voisinage ce sont nos enfants qui en souffrirons par mesure de représailles »…

 

En fait c’est une affaire sociétale, dont connaissent des milliers de nos compatriotes, que je lui ai recommandé de s’en sortir de ce guêpier « servito-colonialiste »…

 

… et se rapprocher davantage de nos communautés caraïbéennes qu’il s trouverons de la solidarité, une vraie fraternité une, réelle convivialité…

 

…ai-je fait du communautarisme au sens politique du contexte actuel…

 

…oui, et je l’assume totalement

 

Car dans une société où ça craque de partout, identitaire par là, racisme anti blanc par ci ,la confiance vis-à-vis de nos hôtes européens est mise à rude épreuve…

 

… et ce n’est pas la charge brutale gouvernementale en direction de ses collaborateurs nationaux qui modifiera l’ordre des choses au regard d’une Nature têtue et vindicative….

 

…qu’avec le temps qui passe, les incohérences politiques des uns et la bêtise des autres, le Communautarisme est devenu une doctrine comme le Communisme et le Capitalisme…

 

…que les uns et les autres soutenus par des médias hyper affidés ne pourront pas éradiquer….

 

…vous avez dit listes communautaristes…ah bon …pour la suite.

https://www.youtube.com/watch?v=FGqMMpMkKXs&t=19s

 

l’Irgoun

Le Mouvement de la révolte hébraïque -1945-1946-1947-

 Le 1er octobre 1945, Ben Gourion adresse de Paris un télégramme ultra-secret au commandement de la Haganah en Palestine, lui enjoignant d’engager la lutte contre le pouvoir mandataire.

La Haganah se voit confier une double mission , assurer manu militari le débarquement des immigrants clandestins en Palestine, perpétrer des actes de sabotage calculés pour produire le maximum d’effet en causant un minimum de perte».

D’

L’entrée de la Haganah et de ses milliers de combattants en particulier les 2 000 combattants d’élite du Palmach donne une nouvelle ampleur à la lutte.

Les sabotages se multiplient. Le 1er novembre, la Haganah fait ainsi sauter la ligne de chemin de fer en 153 points différents.

Londres réagit en portant les effectifs de l’armée à 80 000 hommes en

Le

Le 12 juin, le gouvernement refuse l’entrée de 100 000 réfugiés juifs (une recommandation de la commission anglo- américaine.

Dans les jours qui suivent, les groupes armés multiplient les attentats. Le

On dénombre 91 victimes ,28 Britanniques, 17 Juifs et 41 Arabes, la plupart civiles. L’attaque a été planifiée par le comité X, mais la Haganah demande finalement à annuler l’opération face à la possibilité de victimes civiles.

L’Irgoun maintient l’opération. L’attaque est menée par Yosef Avni, un membre du Betar, qui participera au massacre de Deir Yassin du Jerusalem Post25 minutes avant l’explosion.

Un autre message d’avertissement est donné à l’hôtel peu de temps avant l’explosion, ce que nieront longtemps les autorités britanniques.

L’Irgoun revendique immédiatement l’attentat, en affirmant ne pas avoir eu l’intention de provoquer des morts. Menahem Begin relate cet épisode dans un livre autobiographique paru en 1978

Les modérés de l’Agence juive et de l’Organisation sioniste mondiale, en particulier Haïm Weizmann, faisaient pression depuis quelques semaines pour arrêter les actions armées.

Les Britanniques avaient arrêté de nombreux responsables de la Histadrout, de l’Agence juive ,dont Moshe Sharett, le chef de son département politique, et de la Haganah.

L’attentat du King David et ses dizaines de morts sonnent le glas du Mouvement de la révolte hébraïque . Les modérés l’emportent. La Haganah condamne l’attentat et quitte le MRH. Le Lehi et l’Irgoun sont de nouveau isolés face aux Britanniques

Même le Parti révisionniste, qui partage pourtant la même idéologie nationaliste que l’Irgoun, prend parfois ses distances avec certaines actions de l’organisation.

Additional information