MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun  

Le terrorisme

 

Immigration, insécurité, terrorisme, voilà le triptyque sécuritaire sociétal en vogue dans certaines Nations de l’Occident.  

Chaque composant de cet attelage, appelle un long développement, faisant  ressortir  pour les populations visées …  

…que  la mouvance  maghrébine est en pole position pour un rejet à base de rancœur vis à vis des peuples qui  se sont émancipés de la tutelle colonialiste.

Car après plus de 60 ans une certaine opinion a bien du mal à digérer   ce concept universel …

 

du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes

 

Et donc l’islam est devenu  un excellent repoussoir  avec cette propagande dérisoire de rendre collectivement  responsable, des actes criminels isolés …

 

…, les musulmans qui aspirent à vivre en paix dans ce pays…

 

… à moins de démontrer qu’ils ne sont pas des citoyens à part entière.

 

Mais qu’est ce que le « terrorisme » qui a fait naître en un temps record un vocabulaire islamophobe insupportable depuis cette journée sanglante à Paris du 7 Janvier 2015.

 

Au cours de l’Histoire on a toujours confronté à des situations dangeuruses de guerre, isolées...

 

... Si nous remontons au Conflit mondial de 1939- 1945, les maquisards en France  avaient recours à tous les moyens pour contrarier la présence militaire  allemande...

 

...des actions considérées comme du terrorisme par l'Etat major du 3è Reich, dont les auteurs arrêtés par la Gestapo,(Police politique allemande à l'époque) les SS, et autres "collabos" français s’exposaient aux pires châtiments.

 

Mais après l’Armistice de 1945  ces hommes de l’ombre ont été considérés comme des héros.

 

Par ailleurs ,durant l’occupation de la Palestine par les Britanniques, le bras armé l’Irgoun de l’Organisation nationaliste hébraïqueHaganah, multiplia les opérations et autres missions de terreur...

 

...dont l’explosion de l’Hotel de David, le 22 Juillet 1946, logeant des familles militaires, faisant des centaines de tués et blessés.

 

Et  de nos jours l' Etat hébreu est bien mal placé pour accuser les résistants palestiniens de terrorisme.

 

Car l’Histoire choisit toujours son camp, terroriste aujourd’hui, héros demain.

 

Et donc, qu’on ait présent à l’esprit, que des Occidentaux sont sur le pied de guerre depuis 1945,  détruisant et destabilisant sans motif, des pays entiers Irak, Libye, Syrie …

 

…que demain et tôt où tard, la mouche ayant changé d'âne, les descendants de ces victimes innoentes d’hier, exigeront  des comptes aux nations de l'Occident, responsables…

 

…alors là, bonjour les dégâts, car voici venu le temps des commandos puissamment armés, avec des hommes obéissant aux ordres ,opérant sur des cibles déterminés...

 

...car la roue tourne toujours, ainsi va l'Histoire de notre Humanité...

 

… mais au fait ,devra- t-on les qualifier de "terroristes"…

La vocation de l'action

 

Son service militaire, effectué dans l'agglomération de Lyon, lui fait partager les souffrances de ses frères carïbéens appelés sous les drapeaux à 8000 km de leur terre natale par -10°C en ce mois de Décembre plus que glacial.

L'homme s'insurge, obtient  la non participation aux manoeures extérieures, de ses compatriotes par temps de neige et de grand froid, suivant une décisin expresse du Chef de Corps...

...Divise les officiers sur ce problème, se fait des ennemis chez les fascistes , la guerre d'Algérie est  proche dans les mémoires, mais il laissera l'Armée sans avoir fait un seul jour de salle de police.

Par la suite, Lebrun, découvre très tôt la vie associative avec l'Association des Travailleurs caribéens et Guyanais, l'A.G.T.C.G. et Abel, homme d'une rare intégrité et d'un dévouement de tout instant.

Déjà l'assassinat de Malcom X le troubla, mais c'est la belle époque jusqu'en 1975, un temps où des femmes et des hommes se battent sans merci, pour éviter à notre diaspora de vivre une émigration idiote, contre le système colonial, ses institutions, le B.U.M.I.D.O.M ce négrier des temps modernes.

1967 - Année sombre pour le peuple carïbéen, et le Monde Nègre en général.

En Mai, plus de 100 grévistes tombent à Pointe à Pitre sous les balles des gardes mobiles, alors qu'à Atlanta - Etats-Unis- Martin Luther King est assassiné sans pitié, l'année suivante.

A la suite du massacre de Pointe à Pitre, 26 et 27 Mai, le pouvoir colonial est aux abois, et désigne les nationalistes carïbéens comme responsables...

Paris veut son procès, le G.O.N.G., mouvement national guadeloupéen est décapité, les responsables de l'A.G.T.C.G, à Paris, sont jetés en prison...

 Des Nègres qui réclament l'Indépendance, un crime... Alors que quelques mois plus tard, du haut du balcon de l'hôtel de ville de Montréal - Canada- c'est un "vive le Québec libre" lancé par le Chef de l'Exécutif du Colonisateur, qui laisse les observateurs perplexes, mais nous viole notre Dignité.

Durant ces rudes journées, Léonce manifestera avec vigueur son indignation sur les lieux de travail. Ô, stupeur, on le croyait bien de chez nous, l'avancement en prendra un coup, mais il ne sera jamais le négrillon de service...

1968 - Coup de tonnerre dans le ciel olympien du Mexique, en octobre, Tommie Smith champion olympique américain, brave la foule et déclare...

...Quand je cours, je pense à tous les Nègres de la terre-... Des propos qui remontent le moral.

1971 - Le mouvement nationaliste caraïbéen reprend de la vigueur et exige la fin de l'application de l'ordonnance scélérate du 15 octobre 1960. Les victimes sont décidées à entamer l'épreuve de force par la grève de la faim...

A Lyon, la solidarité est sans faille, les meneurs on les connaît , Odry Abel et  Léonce Lebrun, membres influants de la branche lyonnaise de-l'AGTAG-  au bon souvenir des Renseignements Généraux ,  la DST et leurs archives...

Nous donnâmes le tournis aux fonctionnaires des RG -Renseignements Généraux- et la DST -Direction de la Sécurité du Territoire- deux services centaux regroupés depuis dans la DCRI -Direction Centrale des Renseignements Intérieurs-...

...Fichés, suivis, comme individus dangereux, rien que ça, avec une carrière professionnelle en berne....

...Peu importe, seules comptaient notre dignité et cette capacité à être solidaires dans la difficulté, loin de nos Iles...

...Et nous gagnâmes au bout d’une semaine de scaramouches et de combats sporadiques dans les rues de Paris et Lyon.

Le combat politique

Additional information