Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race( suite)

 

Ce grand défi est de comparer sur la toile le sort réservé en France  à deux sœurs jumelles, Race etReligion...dont l’une, La Race a été placée au banc des accusés comme responsable des « coup de sang raciaux «  périodiques que connait ce pays depuis quelques années

 

Oui mais s’agissant de la mouvance musulmane, on ne peut exclure la politique française  partisane, au Moyen orient, les coups bas de l’Etat hébreu au regard de la Palestine en devenir, la destruction de la Libye en 2011 dont la France était en pôle position, une ingérence manifeste depuis 2012 en Syrie dont on voit mal la fin de ce conflit.

 

Bref, dans toute manifestation violente au sein de  la Société il  faut  établir les causes consécutives à une diplomatie de la petite semaine  et dénoncer avec force les vrais responsables.

 

Cela  dit pourquoi la problématique raciale a pris une telle proportion en France alors qu’en Europe les pays à démocratie comparable bénéficient d’une paix sociale apaisée.

 

Et nous sommes en ce jour historique du 7 Janvier 2015 …

 

…un attentat est un acte de guerre à carctère politique, conduit par des militants cultivés, motivés.

 

… l’opération est préparée longtemps à l’avance, et au jour convenu les choses se passent sans bavure, et les hommes  disparaissent ne laissant aucune trace de leur mission.

 

Or en ce 7 Janvier avec l’attaque de l’imprimerie « Charly Bebdo » nous avons eu affaire à une petite bande de  dégénénés, choisis au hasard  pour un mauvais coup, sans doute drogués, qui restent dans les parages proches, pour être « logés » rapidement et tués par les forces de police…

 

….qu’un jour l’Histoire nous révelera les commanditaires.

 

 Car ces hommes n’avaiet pas le profil de soldat, d’homme de guerre, mais manipulés pour tuer.

 

Et du reste les politiciens au Pouvoir sont tombés dans le piège par naïveté ou imcompétence pour hurler au Monde entier que « la France était victime d’un   odieux attentat »…

 

…invitant tous « les grands de la Planète »  à une marche à Paris le 11 Janvier 2015, pour la défense de la «  liberté d’expression »,un abus  de la vision des réalités, car seuls quelques rares médias non affidés usesnt avec parcimonie de ce privilège.

 

Par contre l’ancien Président améridain a décliné cette invitation ne voulant sans doute pa s’acssocier à cette  mascarde.

 

Mais des dirigeants africains étaient bien présents en nombre une bonne quinzaine en tête du cortège, venus remercier «  buana » l’impérialiste de l'Occident pour son soutien à ces 3èmes mandats, ou à la modification permanente de leur constitution à des fins  de mauvaises gouvernance. ces crétins de négrillons…

 

…ah la bonne affaire qui politiquement ine finé , na pas payé.

 

Mais les premières personnes visées par ces évènements tragiques furent les communautés musulmanes, affublées de tous les péchés d’Israel.

 

En fait ce n’est pas le seul but recherché par ces despérados, car le mode opératoire par la suite, des citoyens agressés mortellement tout à fait anonymes, indique sans doute que certains veulent installer dans la pays un climat de peur et de terreur pour renversr les institutions de la République.

 

Sur cette dernière hypothèse on peut avancer que ces ennemis invisibles ont gagné, face à un peuple déjà plongé dans la peur qui a accepté sans résistance une décision illégales, autoritaire d'un long confinement sanitaire …

 

… et en sas d’une guerre civile ou un coup d’Etat  militaire je ne pense pas que les citoyens seraient traversés par un sentiment de révolte face à l’adversité …

 

…l’avenir nous le dira…

 

 

Et voila q’un groupe  du nom « des identitaires », jette le masque en faisant état de concepts, « racisme anti blanc  anti francais » et « privilège blanc »inconnus jusqu’alors dans les échanges de la société civile.

 

La suite prochainement

 

 Déja 10 ans Patrick est parti vers d'autres cieux...

https://www.youtube.com/watch?v=abw9sBMFBdM&list=RDabw9sBMFBdM&start_radio=1

 

Fenêtre de tir-1-

 

 

Et vous recevez ce jour l’Editorial d' AFCAM intitulé…Fenêtre de tir, drôle de titre que suivant mes observations, et les conclusions qui s’imposent...

 

...toutes les opportunités notamment  politiques, offertes à mes frères de la Caraïbe pour sortir par le haut depuis 1802 ont échoué lamentablement, selon un schéma historique qui sera diffusé prochainement dans une deuxième partie. 

 

Mais revenons à l’actualité pour rappeler que le temps passe, mes archives sont bien tenues pour nous replacer dans le contexte. 

 

Il y exactement 20 ans, 11 12  13 Juin 1993 j’organisais à LYON, les premières Assises nationales des Associations Outre-mer, après avoir déjà piloté la semaine caribéenne en Octobre 1982 à la demande du Ministère outre- mer à l’époque.( lire sur AFCAM Léonce Lebrun…Portrait parcours)

 

 Pour ces Assises, j’avais un objectif précis et ambitieux, placé dans les régions, des Fédérations d’ associations, chapeautées au niveau national par un Haut comité  de l’Emigration,...

...des structures bien charpentées, susceptibles de nous représenter et de proposer aux autorités des solutions crédibles pour faciliter la vie précisément de cette Emigration. 

 

Du reste cette démarche avait été bien comprise par l’équipe municipale en place, en particulier le maire Michel NOIR, un Grand Monsieur pour qui à table et le diable, il fallait manger avec une grande cuillère, en situant la dimension politico- humaine du personnage 

 

La ville mit à notre disposition finances et logistiques pour réussir ces Assises dans les meilleures conditions.

Monsieur NOIR savait pourtant que nous ne partagions pas les mêmes options politiques, et depuis cet épisode, j’ai compris qu’au regard de nos problématiques de Nègre...

 

... droite gauche n’avait aucun sens, pour le premier courant cité prévalait la compétence, alors que pour le second, cet électeur lui est naturellement favorable, ce qui est une erreur  fondamentale. 

 

Pour ces Assises, les délégations venaient de partout, pour Paris notre brillante artiste Joby Valente qui devint par la suite la première présidente de la Fédération d’association de l’Ile de France. 

 

Mais à LYON, le monde associatif caribéen brilla par son absence, ce qui n’est pas étonnant si on se réfère aux propos que me rapportait un grand ami africain disparu depuis…

 

 

…Léonce, tes compatriotes guadeloupéens, et martiniquais se méfient de toi, tu fais de la politique, une posture qui les ferait mal voir par nos hôtes européens…

 

Et moi de répondre inlassablement que je ne résidais pas en Europe pour faire de la figuration, du béni, oui, oui...

 

...en quémandant un strapontin électoral sous couvert de ces charabias de diversité et autre intégration…

 

…qu’en ma qualité de NEGRE, j’éprouve une grande fierté de ne pas raser les murs, et tomber dans le camp des partisans du messi missié, bonjou missié padon missié…( merçi monsieur, bonjour monsieur, pardon monsieur) 

 

 Pour tout dire, certains de mes amis et moi avons toujours été confrontés à des personnes manquant de fondamentaux culturels ou habitées par une jalousie maladive…mais hélas on ne refera pas le Monde…

 

 

Et me voici bientôt en terre caraïbéenne pour me ressourcer, prendre le pouls du pays, à l’occasion de laquelle j’aurais tant voulu tenir ce discours à mes compatriotes… 

 

….La troupe ne viendra pas, tombés dans une embuscade tous les hommes de soutien ont été massacrés, et désormais nous sommes les seuls à défendre notre position… 

 

Oui mais, on tient ces propos face à un peuple motivé, habité par un esprit de conquête… 

 

… Alors, défendre quelle position…l’assimilation, la départementalisation, l’origine gauloise de l’ethnie, son niveau de vie artificielle caractérisé par une surconsommation...

 

...consécutive à une hyper importation, sans commune mesure avec une exportation misérable...

 

...mais faisant les beaux jours d’une poignée de privilégiés avec 40% de vie chère, alors que l’immense majorité de la population attend les retombées des aides sociales.. 

 

En vérité, en cette année de commémorations en tous genres, nos peuples auront –ils poussé la réflexion pour se hisser vers un autre destin, alors que les îles  voisines disposent de drapeau et hymne…  

Je n’en suis pas convaincu

Fenêtre de tir -suite-

Léonce Lebrun

Additional information

viagra bitcoin buy