Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

Religion et Race

 

Elles sont presque jumelles sauf que l’une relève de la virtualité et l’autre de la réalité…

 

… deux rituelles qui remontent  dans la nuit des temps et ont causé tant de désagréments à l’espèce humaine suivant les époques…

 

mais au fait pourquoi avoir mené croisade pour la suppression du mot « race » dans le langage et sur certains documents officiels alors que celui « religion » a toujours droit  de citer ne faisant l’objet d’aucune attaque virtuelle…

 

Pour la petite histoire aucune nation  et d' institution internationale n’ont repris à leur compte ce schéma…

 

…IL y a certainement un flou qui cache le loup ;

 

Sans entrer dans les détails l’auteur va évoquer quelques faits qui marquent l’Histoire de la Religion et la Race…

 

de la Religion

 

Quand Pierre (Simon) l’un des apôtres préférés de l’Homme de Bethléem arrive à Rome, nous savons qu’il  est chargé d’une  mission apostolique…

 

…tu es pierre et c'est sur cette pierre que je bâtirai mon Eglise…

 

 Aissi est né le Christianisme qui allait se développer  en terre de paganisme, car n’oublions pas qu’à cette époque l’empire romain est placé sous la domination absolue des empereurs à qui tous se considèrent comme des dieux sur terre adorés par leurs sujets.

 

Dans ce cas, les Romains  qui  se sont convertis à cette doctrine nouvelle, vont payer de leur vie cet outrage à l’Empereur à l’occasion d’horribles persécutions, Saint  Pierre, premier pape de l’Eglise, ayant été lui même un martyr du système en 64, sous le règne de Néron,

 

 Cette macabre tragédie aura duré jusqu’au passage de l’Empereur Constantin (272-337) qui s’étant converti  au Christianisme mit fin au martyr de chrétiens.

 

Toutefois, cette religion aura connu par la suite bien des attaques et  des remous, dont au passage…

 

 L’arrivée de l’Islam généré en 624 par le prophète Mahomet divisé en  deux branches, chiites et sunnites;

 

 En 1517  l’autorité du Pape et les fondements de l’Eglise sont contestés en Allemagne par le pasteur Martin Luther, c’est le schisme avec la création de l’Eglise protestante

 

En 1543 le Roi Henri VIII se sépare de Rome en créant l’Eglise anglicane indépendante

 

Avec l’arrivée du Protestantisme en France le pays aura été traversé par une longue période  d’intolérance vis à vis des protestants (huguenots), dont l’Histoire aura retenu le massacre de la Saint Barthélemy qu’au cours de la nuit du 24 Aout 1572 et des jours suivants, plus de 30000 adeptes de cette doctrine  ont  été assassinés.

 

Et plus tard  en 1663 Louis XIV  instituait la Religion Catholique comme seule religion d’Etat en multipliant les embûches et les humiliations envers des sujets protestants, provoquant un exode massif de ceux-ci en direction de la Grande Bretagne notamment

 

De nos jours bien de conflits ont une connotation religieuse, c’était le cas de la crise de l’Irlande du Nord (1960 -2007) opposant catholiques et Protestants

 

Par ailleurs dans le conflit yougoslave ( 1991-2001) il est difficile de ne pas observer un soupçon de guerre de religion entre orthodoxes (Serbie) et musulmans (Bosnie Croisie)

 

D’autre part comment ne pas relever l'implication de certaines Nations de l’Occident dans la destuction de ce pays après la disparition de son emblématique dirigeant le Maréchal  Tito

 

Car ce territore que j’ai visité dans les années 1980, formant une Fédération de six régions, avait un avenir très prometteur qui n'a pas fait que des heureux.

 

L’Histoire nous le dira, la mer rejetant toujours ses cadavres.

 

Par contre en Palestine le conflit opposant le Hamas et l’Etat hébreu ne décèle à priori aucune connotation religieuse.

 

En conclusion la religion est une construction humaine qui avec le temps aura disparu

 

Prochainement…la Race..

 

https://www.youtube.com/watch?v=TIU9A8ZTeyI

 

Fenêtre de tir-1-

 

 

Et vous recevez ce jour l’Editorial d' AFCAM intitulé…Fenêtre de tir, drôle de titre que suivant mes observations, et les conclusions qui s’imposent...

 

...toutes les opportunités notamment  politiques, offertes à mes frères de la Caraïbe pour sortir par le haut depuis 1802 ont échoué lamentablement, selon un schéma historique qui sera diffusé prochainement dans une deuxième partie. 

 

Mais revenons à l’actualité pour rappeler que le temps passe, mes archives sont bien tenues pour nous replacer dans le contexte. 

 

Il y exactement 20 ans, 11 12  13 Juin 1993 j’organisais à LYON, les premières Assises nationales des Associations Outre-mer, après avoir déjà piloté la semaine caribéenne en Octobre 1982 à la demande du Ministère outre- mer à l’époque.( lire sur AFCAM Léonce Lebrun…Portrait parcours)

 

 Pour ces Assises, j’avais un objectif précis et ambitieux, placé dans les régions, des Fédérations d’ associations, chapeautées au niveau national par un Haut comité  de l’Emigration,...

...des structures bien charpentées, susceptibles de nous représenter et de proposer aux autorités des solutions crédibles pour faciliter la vie précisément de cette Emigration. 

 

Du reste cette démarche avait été bien comprise par l’équipe municipale en place, en particulier le maire Michel NOIR, un Grand Monsieur pour qui à table et le diable, il fallait manger avec une grande cuillère, en situant la dimension politico- humaine du personnage 

 

La ville mit à notre disposition finances et logistiques pour réussir ces Assises dans les meilleures conditions.

Monsieur NOIR savait pourtant que nous ne partagions pas les mêmes options politiques, et depuis cet épisode, j’ai compris qu’au regard de nos problématiques de Nègre...

 

... droite gauche n’avait aucun sens, pour le premier courant cité prévalait la compétence, alors que pour le second, cet électeur lui est naturellement favorable, ce qui est une erreur  fondamentale. 

 

Pour ces Assises, les délégations venaient de partout, pour Paris notre brillante artiste Joby Valente qui devint par la suite la première présidente de la Fédération d’association de l’Ile de France. 

 

Mais à LYON, le monde associatif caribéen brilla par son absence, ce qui n’est pas étonnant si on se réfère aux propos que me rapportait un grand ami africain disparu depuis…

 

 

…Léonce, tes compatriotes guadeloupéens, et martiniquais se méfient de toi, tu fais de la politique, une posture qui les ferait mal voir par nos hôtes européens…

 

Et moi de répondre inlassablement que je ne résidais pas en Europe pour faire de la figuration, du béni, oui, oui...

 

...en quémandant un strapontin électoral sous couvert de ces charabias de diversité et autre intégration…

 

…qu’en ma qualité de NEGRE, j’éprouve une grande fierté de ne pas raser les murs, et tomber dans le camp des partisans du messi missié, bonjou missié padon missié…( merçi monsieur, bonjour monsieur, pardon monsieur) 

 

 Pour tout dire, certains de mes amis et moi avons toujours été confrontés à des personnes manquant de fondamentaux culturels ou habitées par une jalousie maladive…mais hélas on ne refera pas le Monde…

 

 

Et me voici bientôt en terre caraïbéenne pour me ressourcer, prendre le pouls du pays, à l’occasion de laquelle j’aurais tant voulu tenir ce discours à mes compatriotes… 

 

….La troupe ne viendra pas, tombés dans une embuscade tous les hommes de soutien ont été massacrés, et désormais nous sommes les seuls à défendre notre position… 

 

Oui mais, on tient ces propos face à un peuple motivé, habité par un esprit de conquête… 

 

… Alors, défendre quelle position…l’assimilation, la départementalisation, l’origine gauloise de l’ethnie, son niveau de vie artificielle caractérisé par une surconsommation...

 

...consécutive à une hyper importation, sans commune mesure avec une exportation misérable...

 

...mais faisant les beaux jours d’une poignée de privilégiés avec 40% de vie chère, alors que l’immense majorité de la population attend les retombées des aides sociales.. 

 

En vérité, en cette année de commémorations en tous genres, nos peuples auront –ils poussé la réflexion pour se hisser vers un autre destin, alors que les îles  voisines disposent de drapeau et hymne…  

Je n’en suis pas convaincu

Fenêtre de tir -suite-

Léonce Lebrun

Additional information

viagra bitcoin buy