Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race,notre patrimoine

 

L’Etat major des forces armées françaises en Afrique, communique à grand renfort de publicité, avec le soutien de médias médicres, la mort de 50 djihadistes au Sahel dans le cadre de l’Opération Barkhane.

 

Voilà le type d’information  qui relève d’une parfaite manipulation  en direction des citoyens pour  assoir cette conviction , que la présence française en Afrique, est justifiée dans la lutte qu’elle conduit contre un mystérieux terrorisme….

 

…Mais il s’avère que ces « terroristes »  sont des combattants Maliens,  Burkinabés, Thadiens, Nigériens,  Mauritaniens, tous en lutte contre des dirigeants de leur pays, incompétents, corrompus, au service de l’Occident et bien entendu à la solde de l’ex-puissance colonialiste…

 

D’autre part comment peut-on expliquer que dans cette soi-disant  guerre,  50  hommes sont tués d’un coté, que dans les rangs de l’Armée française il n'est signalé aucune victime (tués ou blessés…

 

…Bizarre de bizarrre, en face nous avions  des robots et comme je l’ai affirmé dans cette rubrique, les soldats français ne sont pas au combat au Sahel...

 

...mais bel et bien pour siroter le thé avec les Touaregs du Nord du Mali  et maintenir en  Afrique une présence française bien  colonialiste et impérialiste

 

… en somme des dépenses inutiles, mais avec un «  nouveau monde » qui a donné de la vigueur à la monarchie républicaine

 

...on peut gaspiller sans compter ni contrôle, les impôts des contribuables, en vertu du « domaine réservé » de L’Etat… pourtant la guerre algérienne est loin derrière nous…

 

Mais alors si le Gouvernent français  trompe les citoyens sur la réalité de la situation au SAHEL... 

 

...en vertu de quel pouvoir il peut d’une façon unilatérale supprimer l’expression Race  dans la pratique languistique…

 

…Oui mais le  qualificatif «  NOIR », pour désigner une personne non indoeuropéenne, qui est incontestablement un signe d’infériorité raciale, fait les beaux jours  des médias et des identitaires...

 

...alors la France par cette manœuvre douteuse, cherche t’elle  à amadouer les Africains et autres afro descendants...

 

...des communautés fragiles et naïves, avalant toutes les couleuvres venanti de «  buana » personne de race indoeuropéenne...

 

...  malgré leur combat au titre de  la Réparationpour les conséquences d’une histoire humiliante imposée à nos ancêtres...

 

..mais au fait que pensent les Asiatiques, autres Latinos.. et l’ensemble de notre Humanité

 

Prochainement

 

La fête des cuisinières à la Guadeloupe

 

https://www.youtube.com/watch?v=xwmtBeWPHeE&t=281s

 

Les révoltes des Nègres dans la Caraïbe --1791-1803--

Dès 1790 dans la Caraïbe, des troubles éclatent, car après l'euphorie provoquée par la déclaration des droits de l'homme et du citoyen.

Les luttes politiques opposeront dans des jeux complexes les planteurs plutôt royalistes et les négociants plutôt républicains, mais tous esclavagistes.

Les uns cherchent l'appui des anglais, les autres des Nègres  quand la situation l'exigera en 1793-1794

Si les troubles éclatèrent d'abord à la Martinique, c'est à Saint-Domingue et à la Guadeloupe qu'ils furent les plus importants.

1. La Révolution française et l'Esclavage

La question de l'Esclavage durant la période révolutionnaire s'avère particulièrement complexe en raison .

- des conflits entre le Club Massiac qui défend les intérêts puissants des colons et des armateurs et, la Société des Amis des Nègres conduit par Brissot mais à laquelle adhéreront Mirabeau, Necker, Pétion, Sieyes, l'abbé Grégoire.


- des positions politiques de ces derniers qui étaient favorables à l'émancipation civique immédiate des Nègres et à l'Abolition progressive de
l'Esclavage.


- des liens étroits entre les amis de Brissot et les Girondins dont la chute en juin 1793 leur fera perdre beaucoup d'influence.

Ce combat politique difficile complexe et incertain peut se résumer en 5 dates :

- le 15 mai 1791, la Constituante vote un décret appelant à la vie civique, les nègres nés de père et de mère, libres.

- le 28 mai 1792 l'Assemblée Législative autorise les nègres et les  libres à voter dans toutes les assemblées paroissiales.

- le 29 août 1793 l'envoyé de l'Assemblée Législative à Saint-Domingue, Sonthonax, proclame l'Abolition de l'Esclavage pour s'attacher le soutien deToussaint-Louverture et, ainsi mieux faire face à la guerre étrangère et à la guerre civile qui ravagent l'île.

Cet acte de circonstance ne rallia pas immédiatement Toussaint-Louverture méfiant et clairvoyant.

- le 4 février 1794 la Convention, à la demande de deux députés arrivés deSaint- Domingue, et pour tenir l'engagement pris par Sonthonax au nom de la France, décrète l'abolition de lEsclavage dans toutes les colonies

- le 29 août 1802 le Corps législatif vote par 211 voix contre 60 le rétablissement de l'Esclavage.

Saint Domingue

Additional information

viagra bitcoin buy