Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

Religion et Race

 

Elles sont presque jumelles sauf que l’une relève de la virtualité et l’autre de la réalité…

 

… deux rituelles qui remontent  dans la nuit des temps et ont causé tant de désagréments à l’espèce humaine suivant les époques…

 

mais au fait pourquoi avoir mené croisade pour la suppression du mot « race » dans le langage et sur certains documents officiels alors que celui « religion » a toujours droit  de citer ne faisant l’objet d’aucune attaque virtuelle…

 

Pour la petite histoire aucune nation  et d' institution internationale n’ont repris à leur compte ce schéma…

 

…IL y a certainement un flou qui cache le loup ;

 

Sans entrer dans les détails l’auteur va évoquer quelques faits qui marquent l’Histoire de la Religion et la Race…

 

de la Religion

 

Quand Pierre (Simon) l’un des apôtres préférés de l’Homme de Bethléem arrive à Rome, nous savons qu’il  est chargé d’une  mission apostolique…

 

…tu es pierre et c'est sur cette pierre que je bâtirai mon Eglise…

 

 Aissi est né le Christianisme qui allait se développer  en terre de paganisme, car n’oublions pas qu’à cette époque l’empire romain est placé sous la domination absolue des empereurs à qui tous se considèrent comme des dieux sur terre adorés par leurs sujets.

 

Dans ce cas, les Romains  qui  se sont convertis à cette doctrine nouvelle, vont payer de leur vie cet outrage à l’Empereur à l’occasion d’horribles persécutions, Saint  Pierre, premier pape de l’Eglise, ayant été lui même un martyr du système en 64, sous le règne de Néron,

 

 Cette macabre tragédie aura duré jusqu’au passage de l’Empereur Constantin (272-337) qui s’étant converti  au Christianisme mit fin au martyr de chrétiens.

 

Toutefois, cette religion aura connu par la suite bien des attaques et  des remous, dont au passage…

 

 L’arrivée de l’Islam généré en 624 par le prophète Mahomet divisé en  deux branches, chiites et sunnites;

 

 En 1517  l’autorité du Pape et les fondements de l’Eglise sont contestés en Allemagne par le pasteur Martin Luther, c’est le schisme avec la création de l’Eglise protestante

 

En 1543 le Roi Henri VIII se sépare de Rome en créant l’Eglise anglicane indépendante

 

Avec l’arrivée du Protestantisme en France le pays aura été traversé par une longue période  d’intolérance vis à vis des protestants (huguenots), dont l’Histoire aura retenu le massacre de la Saint Barthélemy qu’au cours de la nuit du 24 Aout 1572 et des jours suivants, plus de 30000 adeptes de cette doctrine  ont  été assassinés.

 

Et plus tard  en 1663 Louis XIV  instituait la Religion Catholique comme seule religion d’Etat en multipliant les embûches et les humiliations envers des sujets protestants, provoquant un exode massif de ceux-ci en direction de la Grande Bretagne notamment

 

De nos jours bien de conflits ont une connotation religieuse, c’était le cas de la crise de l’Irlande du Nord (1960 -2007) opposant catholiques et Protestants

 

Par ailleurs dans le conflit yougoslave ( 1991-2001) il est difficile de ne pas observer un soupçon de guerre de religion entre orthodoxes (Serbie) et musulmans (Bosnie Croisie)

 

D’autre part comment ne pas relever l'implication de certaines Nations de l’Occident dans la destuction de ce pays après la disparition de son emblématique dirigeant le Maréchal  Tito

 

Car ce territore que j’ai visité dans les années 1980, formant une Fédération de six régions, avait un avenir très prometteur qui n'a pas fait que des heureux.

 

L’Histoire nous le dira, la mer rejetant toujours ses cadavres.

 

Par contre en Palestine le conflit opposant le Hamas et l’Etat hébreu ne décèle à priori aucune connotation religieuse.

 

En conclusion la religion est une construction humaine qui avec le temps aura disparu

 

Prochainement…la Race..

 

https://www.youtube.com/watch?v=TIU9A8ZTeyI

 

La construction du concept de Racisme

 

La réduction d'un être humain à l'état  d'outil animé  selon la définition d'Aristote de l'esclave, n'a jamais été de soi.

La littérature qui décrit les esclaves comme des êtres incultes, incapables, sauvages, voleurs, débauchés, dangereux,  est fort abondante tant dans l'antiquité que dans la période moderne.

Elle n'avait qu'un seul but, celui de justifier l'inqualifiable commerce, de donner des fondements moraux à  l'institution particulière  selon l'euphémisme utilisé dans les Etats sudistes pour désigner l'Esclavage.

Aux U.S.A., les esclavagistes iront plus loin que la calomnie, ils construiront un véritable système philosophique du racisme dont l'élaboration prendra appui sur la Bible ,malédiction de Cham par Noé dans le livre de la genèse.

Sur une vision apocalyptique de l'Afrique, sauvage et cannibale, et sur la recherche frénétique dans une science biologique balbutiante des différences de nature entre européens et nègres en vue d'établir une altérité irréductible des nègres.

L'idéologie raciste américaine peut se résumer ainsi --Philippe Paraire-- -- Les Nègres américains-- 
 Il existe à l'intérieur de la race humaine des différences de nature , ces distinctions physiques, intellectuelles et de tempérament ont un caractère irréductible, précisément parce qu'elles sont de nature biologique.

Elles sont le produit d'une adaptation inégalement réussie au milieu. L'infériorité des nègres constitue l'une de ces différences

- Pour des raisons de préservation des qualités biologiques acquises par les races supérieures, le métissage est à proscrire.

Il est nocif biologiquement et totalement improductif , le produit du métissage est un être dégradé plus marqué par l'élément inférieur du mélange, comme le prouve la domination des caractères ethniques négroïdes qui l'emportent sur le caractère européen.

- L'avenir des Nègres est donc la subordination et l'exclusion de la communauté raciale européenne, qui doit préserver son homogénéité.

Cette idéologie raciste justifiera l'Esclavage puis le système ségrégationniste américain qui durera un siècle et s'achèvera par la victoire du mouvement des droits civiques et la promulgation en 1964-1965 du Civic Right Act impulsé par le président Lyndon Johnson.

Cette loi exclut définitivement toutes les discriminations de caractère racial.

Mais cette idéologie en phase avec la constitution d'empires coloniaux par les puissances européennes, s'étendra à bien d'autres pays ,Afrique du Sud, Allemagne hitlérienne,  et n'est pas complètement morte.

Elle réapparaît encore aujourd'hui dans des discours d'hommes politiques, y compris en France.

Les révoltes dans la Caraïbe

Additional information

viagra bitcoin buy