MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun  

 

Le populisme

 

L’étranger qui débarque  ne sait pas où se situer dans ce pays ,la France, avec une telle division  disparate de sa population, allant du communautariste au dihadiste, du républicain à l’islamiste radicalisé, du gauchiste à l'ultra-droite, de l'orléaniste au bonapartiste, du terroriste au populiste...  

…bref avec un tel attelage humain peut-on parler de « vivre ensemble », un discours   habillé  de manipulation idéologique

 

Précisément parlons du populisme, un concept qui a fait son apparition dans le domaine médiatique, mettant dangereusement en scène la qualité des personnes, avec d’un côté ceux qui gouvernent et dirigent 

 

… de l'autre, la masse des citoyens  se pliant aux injonctions d’un système suivant la couverture de la démocratie

 

Mais dès qu’un besoin  de changement se fait sentir  par des manifestations violentes, les médias affidés au Pouvoir politique, ont baptisé ce mouvement de populisme, un qualificatif  péjoratif ô combien insultant…

 

…  car il s'avère sous-entendu que le peuple n’ayant pas droit au bouleversement institutionnel, est considéré comme dépourvu d’intérêt…

 

… il lui est concédé  un droit de vote qui l’autorise à s’exprimer périodiquement en vertu des règles de la démocratie, un mode de fonctionnement que n’avait pas prévu l’auteur de l’esprit des lois…(Montesquieu)

 

… il en ressort que  comme le spécifiait en son temps un éminent homme politique disparu…

 

… le citoyen vote le Dimanche et vaquière à ses occupations le Lundi…

 

Mais ce modèle ne peut plus perdurer et exige le respect de chacune et chacun en conformité avec l'esprit républicain.

 

Car les élites aux affaires politiques depuis des lustres ont  montré leurs failles et faiblesses…

 

…En effet prenons le cas de l’Occident, avec le XXème siècle le Monde a connu  deux guerres sanglantes provoquées par les politiciens au Pouvoir...

 

...alors que ce sont les paysans et autres ouvriers au front, qui ont payé lourdement les conséquences de leurs ambitions irresponsables....

 

...que du reste en l'espèce il ne peut être exigé du citoyen un quelconque patriotisme, et l'on comprend mieux ces désertions massives des époques en cause dans les rangs de l'Armée, qu'à postériori j'approuve totalement.

 

Et depuis 1945 malgré le plus jamais ça, des peuples ont senti durement les comportements colonialistes et impérialistes des gouvernements successifs de certaines Nations de l'Occident...

 

...vis à vis des Etats de l'Ouest africain, de l'Algérie de Madagascar de l'Indochine et des territoires dits outre-mer.

 

Enfin j'observe en ce qui concerne la France, que le peuple a été volé  de sa colère de 1789… en faisant confiance à des clans antirévolutionnaires. 

 

…que depuis l’ avènement de la République  sous la domination d’une Bourgeoisie féroce et arrogante…

 

… tous les mouvements populaires ont été écrasés par la force ou la ruse.

 

Mais les soubresauts actuels entrevoient de nouvelles perspectives pour les populistes…

 

Alors, pour ces intouchables, dure sera la chute… allons nous vers le crépuscule des dieux...

 

...en tout cas ces personnages devraient retenir que les cimetières sont remplis de gans indispensables ( Clémenceau)

 

La renaissance africaine
 
 
Il y a ce rêveur qui proclame  à qui veut l’entendre sur son site internet, que le 21 è siècle sera le siècle du Monde Nègre dont on perçoit déja les prémices, et voilà qu’un chef d’Etat du Continent africain se lance dans une croisade de reconquête avec sa renaissance africaine.
A ce train là on va vers une véritable catastrophe pour nous les Occidentaux…
Il y a d’un côté ces Chinois qui nous mangent déjà cru, en achetant tout sur leur passage, et puis ces Africains  qui vont nous priver de cette source de matières premières puisées à volonté, et nos vente à prix prohibitifs du style à prendre ou à laisser…
Eh  oui , en toute chose il faut considérer la fin, Rome fut grand , mais Rome sombra, ainsi va le Monde, à chacun son tour de déguster son pain "noir", que dans ma belle Caraïbe on aura dit
 « Chaque cochon a son Samedi »
En ce Vendredi 3 Avril le soleil avait donné rendez vous à la Ville de Dakar, et mes yeux fixés vers cette colline, regardaient avec admiration la masse de bronze qui demain portera l’Afrique vers un autre destin de gloire...
Quand retentit l’hymne de  la Renaissance Africaine entonné par des jeunes pleins d’enthousiasme, seul, debout stoïque parmi tous ces invités du Gouvernement sénégalais,   je l’écoutai avec une ferveur certaine,  me remémorant l’Histoire du Monde Nègre, une Histoire qui remonte dans la nuit des temps, que ni la cruelle parenthèse de la traite négrière et .
Suivi d’une sauvage colonisation, de plus de 500 ans, n’auront eu raison de nos esprits, nous sommes debout et pour longtemps, comme a si bien le démontrer le chef de l’Exécutif sénégalais, le Président Abdoulaye Wade, dans ses explications au regard du concept de la Renaissance..
 
 Car à n’en pas douter ,ce monument est un symbole fort  pour nous les Nègres de la Planète, et tous nos descendants qui demain trouveront cette force les conduisant à  ne jamais plus baisser  les bras.
Comme l’a si  bien dit Monsieur le Directeur Général de l’UNESCO dans son discours, ce monument n’appartient ni au Sénégal, ni à l’Afrique, encore moins à son concepteur, il est le témoignage éclatant de ce que l’Humanité doit un lourd tribut à la race Nègre.
Oui un symbôle , nous en avions besoin, pour avancer…
Dans le pays  où nous vivons, examinons l’Histoire de son symbôle...
 Chaque année le bon peuple fête le 14 Juillet correspondant à sa fête nationale et dit-on la prise de la Bastille, ce qui du point de vue historique n’est pas exact.
En effet quand le 14 Juillet1789 les parisiens en révolte, prennent d’assaut cette prison, pensant  trouver  force détenus,  il n’y avait que son responsable, le malheureux gouverneur  de Launay qui eu la tête tranchée, promenée dans les rues de la Capitale comme prise de guerre.
Un an après, le 14 Juillet 1790, le même peuple était invité aux Champs de Mars - France-pour fêter la réconciliation -La Fédération- sous la présidence de l’Evêque d’Autun, devenu plus tard, le ministre des affaires étrangères de l’Empereur Napoléon, un certain Talleyrand - le boiteux-.
 Avec ce grand rassemblement était née la bourgeoisie politiquequi chaque année commémore son avènement, mais l’opinion est persuadée du contraire, ainsi va l' Histoire, à chacun son 14 Juillet...à chaque camp social, son symbôle.
 Et  demain , l’Histoire ne retiendra  que l’essentiel à savoir que les Nègres ont su dire Non pour changer le cours des évènements et construire ce que chacun attend de ses vœux , ces Etats unis de l’Afrique.
Qui auront définitivement brisé l’affront du partage de1885, avec des institutions solides, en harmonie avec leurs traditions et l’ère moderne, permettant à ses enfants d'être des africains fiers, et une diasporaplanétaire, retrouvée dans sa dignité.
Dès lors les oppositions et autres péripéties n’auront aucun poids par rapport au temps qui passe car je le redis l’Histoire ne retient que l’essentiel..
Léonce Lebrun   
  
La renaissance africaine -suite et fin-

Additional information