MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun  

 

Le populisme

 

L’étranger qui débarque  ne sait pas où se situer dans ce pays ,la France, avec une telle division  disparate de sa population, allant du communautariste au dihadiste, du républicain à l’islamiste radicalisé, du gauchiste à l'ultra-droite, de l'orléaniste au bonapartiste, du terroriste au populiste...  

…bref avec un tel attelage humain peut-on parler de « vivre ensemble », un discours   habillé  de manipulation idéologique

 

Précisément parlons du populisme, un concept qui a fait son apparition dans le domaine médiatique, mettant dangereusement en scène la qualité des personnes, avec d’un côté ceux qui gouvernent et dirigent 

 

… de l'autre, la masse des citoyens  se pliant aux injonctions d’un système suivant la couverture de la démocratie

 

Mais dès qu’un besoin  de changement se fait sentir  par des manifestations violentes, les médias affidés au Pouvoir politique, ont baptisé ce mouvement de populisme, un qualificatif  péjoratif ô combien insultant…

 

…  car il s'avère sous-entendu que le peuple n’ayant pas droit au bouleversement institutionnel, est considéré comme dépourvu d’intérêt…

 

… il lui est concédé  un droit de vote qui l’autorise à s’exprimer périodiquement en vertu des règles de la démocratie, un mode de fonctionnement que n’avait pas prévu l’auteur de l’esprit des lois…(Montesquieu)

 

… il en ressort que  comme le spécifiait en son temps un éminent homme politique disparu…

 

… le citoyen vote le Dimanche et vaquière à ses occupations le Lundi…

 

Mais ce modèle ne peut plus perdurer et exige le respect de chacune et chacun en conformité avec l'esprit républicain.

 

Car les élites aux affaires politiques depuis des lustres ont  montré leurs failles et faiblesses…

 

…En effet prenons le cas de l’Occident, avec le XXème siècle le Monde a connu  deux guerres sanglantes provoquées par les politiciens au Pouvoir...

 

...alors que ce sont les paysans et autres ouvriers au front, qui ont payé lourdement les conséquences de leurs ambitions irresponsables....

 

...que du reste en l'espèce il ne peut être exigé du citoyen un quelconque patriotisme, et l'on comprend mieux ces désertions massives des époques en cause dans les rangs de l'Armée, qu'à postériori j'approuve totalement.

 

Et depuis 1945 malgré le plus jamais ça, des peuples ont senti durement les comportements colonialistes et impérialistes des gouvernements successifs de certaines Nations de l'Occident...

 

...vis à vis des Etats de l'Ouest africain, de l'Algérie de Madagascar de l'Indochine et des territoires dits outre-mer.

 

Enfin j'observe en ce qui concerne la France, que le peuple a été volé  de sa colère de 1789… en faisant confiance à des clans antirévolutionnaires. 

 

…que depuis l’ avènement de la République  sous la domination d’une Bourgeoisie féroce et arrogante…

 

… tous les mouvements populaires ont été écrasés par la force ou la ruse.

 

Mais les soubresauts actuels entrevoient de nouvelles perspectives pour les populistes…

 

Alors, pour ces intouchables, dure sera la chute… allons nous vers le crépuscule des dieux...

 

...en tout cas ces personnages devraient retenir que les cimetières sont remplis de gans indispensables ( Clémenceau)

 

de Gorée à Nantes

 

Lors de ma chronique du 16 Septembre dernier, j'ai avec force, déclaré, que la communauté Nègre aura rendez-vous avec son Histoireen 1998.

C'est un rendez-vous que nous devrons réussir, en faisant preuve d'intelligence et d'imagination.

Des auditeurs attentifs, ont voulu en savoir davantage, dans ces conditions, je suis en mesure de leur révéler aujourd'hui, un aspect de la formidable organisation qui se mettra en place pour satisfaire les besoins de notre crédibilité, dans un monde qui n'accorde ses faveurs qu'aux puissances de toute nature… militaire, économique, etc.

Tout d'abord, rappelons le contexte.

En 1998, les caribéens seront appelés à célébrer le 150ème anniversaire de l'Abolition de l'Esclavagequi a sévi sur nos peuples pendant plusieurs siècles.

Certes, pour les besoins de l'Histoire, cet événement a été circonscrit géographiquement en Caraïbe, puis à la Guyane, et enfin à laRéunion, mais il conviendrait de ne pas oublier l'origine de ces femmes et de ces hommes, qui, un jour, ont été arrachés de force, à leur patrie,l'Afrique pour servir le " monde indo-européen ", au nom de la prétendue supériorité de la civilisation occidentale.

Nous, nègre d'Afrique, de Caraïbe, d'Amérique, d'Océanie, nous avons souffert des mêmes maux, nous avons subi les mêmes humiliations, nous subirons les tares du système pendant longtemps encore, mais qu'importe, à un moment donné, il convient de dire... non.

Non au défaitisme ambiant.

Non à cette prétendue malédiction qui toucherait le Monde Nègre depuis des siècles , assertions colportées par des esprits faibles, irresponsables et dépourvus d'intérêt.

Je suis un contemporain de l'Histoire, et j'ai appris à observer que les choses bougent, grâce à l'action des hommes vivant sur notre planète, quelle que soit leur origine, leur croyance ou autre.

Aujourd'hui, en cette fin de siècle, le Monde Nègre au titre duquel j'y suis passionnément attaché, est placé sous tutelle, c'est un constat.

Mais doit-on l'accepter ?

Certes pas, il est un principe, que nul ne refera le monde, mais il n'est demandé à personne d'en subir les conséquences.

Autre constatation, à l'instar d'autres communautés, comme celle des israélites par exemple, le Monde Nègre manque de symbole, de points forts pour se ressourcer collectivement, et puiser dans son passé cette force inébranlable, qui lui permettra d'aller de l'avant, en évitant les pièges politiques, tels que la francophonie, l'aide au sous développement, etc...

Alors que propose " l'homme des Assises de 1993 " pour être en conformité avec ses aspirations.

- De Gorée à Nantes, le relais de la honte…non

Le relais de la liberté et de l'espoir...oui, un projet grandiose, un fantastique challenge à dominer.

Imaginez-vous, une chaîne humaine composée de représentants Nègres venus de partout

Une chaîne partie de Gorée (île sénégalaise) d'où étaient regroupés les personnes asservies, traversant le Sénégal, le Maroc, l'Espagne, la France, et arrivant pour le dernier relais, à Nantes, une des villes villes "plaque tournante" du marché triangulaire.

- Voilà le défi que je lance...

- Une organisation, au titre de laquelle, aucun détail ne devra être ignoré.

- Une organisation, ou chaque membre de nos communautés, Afrique, Caraïbe, Amérique, Océanie, aura toute sa place, en démontrant son savoir faire.

- Une Organisation qui sera menée avec rigueur, intelligence, et responsabilité.

Bref, de Gorée à Nantes,
- Le relais de la liberté et de l'espoir.

Une organisation du 20ème siècle à la gloire du Monde Nègre.

Léonce Lebrun

Additional information