Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race,notre patrimoine

 

L’Etat major des forces armées françaises en Afrique, communique à grand renfort de publicité, avec le soutien de médias médicres, la mort de 50 djihadistes au Sahel dans le cadre de l’Opération Barkhane.

 

Voilà le type d’information  qui relève d’une parfaite manipulation  en direction des citoyens pour  assoir cette conviction , que la présence française en Afrique, est justifiée dans la lutte qu’elle conduit contre un mystérieux terrorisme….

 

…Mais il s’avère que ces « terroristes »  sont des combattants Maliens,  Burkinabés, Thadiens, Nigériens,  Mauritaniens, tous en lutte contre des dirigeants de leur pays, incompétents, corrompus, au service de l’Occident et bien entendu à la solde de l’ex-puissance colonialiste…

 

D’autre part comment peut-on expliquer que dans cette soi-disant  guerre,  50  hommes sont tués d’un coté, que dans les rangs de l’Armée française il n'est signalé aucune victime (tués ou blessés…

 

…Bizarre de bizarrre, en face nous avions  des robots et comme je l’ai affirmé dans cette rubrique, les soldats français ne sont pas au combat au Sahel...

 

...mais bel et bien pour siroter le thé avec les Touaregs du Nord du Mali  et maintenir en  Afrique une présence française bien  colonialiste et impérialiste

 

… en somme des dépenses inutiles, mais avec un «  nouveau monde » qui a donné de la vigueur à la monarchie républicaine

 

...on peut gaspiller sans compter ni contrôle, les impôts des contribuables, en vertu du « domaine réservé » de L’Etat… pourtant la guerre algérienne est loin derrière nous…

 

Mais alors si le Gouvernent français  trompe les citoyens sur la réalité de la situation au SAHEL... 

 

...en vertu de quel pouvoir il peut d’une façon unilatérale supprimer l’expression Race  dans la pratique languistique…

 

…Oui mais le  qualificatif «  NOIR », pour désigner une personne non indoeuropéenne, qui est incontestablement un signe d’infériorité raciale, fait les beaux jours  des médias et des identitaires...

 

...alors la France par cette manœuvre douteuse, cherche t’elle  à amadouer les Africains et autres afro descendants...

 

...des communautés fragiles et naïves, avalant toutes les couleuvres venanti de «  buana » personne de race indoeuropéenne...

 

...  malgré leur combat au titre de  la Réparationpour les conséquences d’une histoire humiliante imposée à nos ancêtres...

 

..mais au fait que pensent les Asiatiques, autres Latinos.. et l’ensemble de notre Humanité

 

Prochainement

 

La fête des cuisinières à la Guadeloupe

 

https://www.youtube.com/watch?v=xwmtBeWPHeE&t=281s

 

Haïti et l'Union de la Caraïbe

 

Il y a quinze jours, j'évoquais à cette radio l'apparition sur la scène mondiale de l'Association des Etats de la Caraïbe, l'A.E.C. qui a pris naissance le 25 juillet dernier à Cartagena, en Colombie.

Avec la crise haïtienne, plus que jamais la mise en place, et le fonctionnement de ce bloc caribéen sont devenus une nécessité absolue et incontournable.

Haïti, on en parle, et je crains fort que cette île de la Caraïbe retienne encore longtemps l'attention des observateurs à plus d'un titre.

Suivant une résolution du Conseil de Sécurité de l'Organisation des Nations Unis, les Etats-Unis sont intervenus en Haïti… tiens une habitude, car c'est la seconde fois en peu de temps, qu'une telle intervention se réalise (Grenade 1983) sur l'archipel caribéen

Qualifions cette nouvelle, d'une manifestation au droit d'ingérence cher à un ancien ministre français.

La diplomatie clame que c'est pour rétablir la démocratie… elle a bon dos cette vertu… car elle permet d'oublier allègrement qu'il y a un peuple haïtien qui depuis des décennies souffre de privation, de misère, d'humiliation, et plus que la compassion des diplômâtes du Monde, ce peuple requiert un besoin certain, d'être restauré dans sa dignité de nation souveraine et d'Etat indépendant, première république nègre de la planète, ayant arraché sa liberté en 1804, faut-il le rappeler.

Notons au passage que ce droit d'ingérence dans sa brutalité est bien sélectif au regard de l'évolution de la situation en ex- Yougoslavie.

Mais qu'importe, ce qui nous intéresse ce matin, c'est le rôle et les missions futures de l'Union des Etats Caraïbéens.

Chacun a pû comprendre que le peuple caribéen, est une réalité humaine, historique, ethnique, géographique, malgré sa diversité linguistique héritée du système colonial.

Cette diversité de culture, et de tradition, est une source de richesse qui doit permettre aux femmes et aux hommes de la Caraïbe d'aller de l'avant vers un destin commun.

Alors je vous le garantis, il n'y aura plus de crise haïtienne pour alimenter le fond de commerce de l'actualité au quotidien.

Léonce Lebrun

La déception de 2004

Additional information

viagra bitcoin buy