MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun  

 

Le populisme

 

L’étranger qui débarque  ne sait pas où se situer dans ce pays ,la France, avec une telle division  disparate de sa population, allant du communautariste au dihadiste, du républicain à l’islamiste radicalisé, du gauchiste à l'ultra-droite, de l'orléaniste au bonapartiste, du terroriste au populiste...  

…bref avec un tel attelage humain peut-on parler de « vivre ensemble », un discours   habillé  de manipulation idéologique

 

Précisément parlons du populisme, un concept qui a fait son apparition dans le domaine médiatique, mettant dangereusement en scène la qualité des personnes, avec d’un côté ceux qui gouvernent et dirigent 

 

… de l'autre, la masse des citoyens  se pliant aux injonctions d’un système suivant la couverture de la démocratie

 

Mais dès qu’un besoin  de changement se fait sentir  par des manifestations violentes, les médias affidés au Pouvoir politique, ont baptisé ce mouvement de populisme, un qualificatif  péjoratif ô combien insultant…

 

…  car il s'avère sous-entendu que le peuple n’ayant pas droit au bouleversement institutionnel, est considéré comme dépourvu d’intérêt…

 

… il lui est concédé  un droit de vote qui l’autorise à s’exprimer périodiquement en vertu des règles de la démocratie, un mode de fonctionnement que n’avait pas prévu l’auteur de l’esprit des lois…(Montesquieu)

 

… il en ressort que  comme le spécifiait en son temps un éminent homme politique disparu…

 

… le citoyen vote le Dimanche et vaquière à ses occupations le Lundi…

 

Mais ce modèle ne peut plus perdurer et exige le respect de chacune et chacun en conformité avec l'esprit républicain.

 

Car les élites aux affaires politiques depuis des lustres ont  montré leurs failles et faiblesses…

 

…En effet prenons le cas de l’Occident, avec le XXème siècle le Monde a connu  deux guerres sanglantes provoquées par les politiciens au Pouvoir...

 

...alors que ce sont les paysans et autres ouvriers au front, qui ont payé lourdement les conséquences de leurs ambitions irresponsables....

 

...que du reste en l'espèce il ne peut être exigé du citoyen un quelconque patriotisme, et l'on comprend mieux ces désertions massives des époques en cause dans les rangs de l'Armée, qu'à postériori j'approuve totalement.

 

Et depuis 1945 malgré le plus jamais ça, des peuples ont senti durement les comportements colonialistes et impérialistes des gouvernements successifs de certaines Nations de l'Occident...

 

...vis à vis des Etats de l'Ouest africain, de l'Algérie de Madagascar de l'Indochine et des territoires dits outre-mer.

 

Enfin j'observe en ce qui concerne la France, que le peuple a été volé  de sa colère de 1789… en faisant confiance à des clans antirévolutionnaires. 

 

…que depuis l’ avènement de la République  sous la domination d’une Bourgeoisie féroce et arrogante…

 

… tous les mouvements populaires ont été écrasés par la force ou la ruse.

 

Mais les soubresauts actuels entrevoient de nouvelles perspectives pour les populistes…

 

Alors, pour ces intouchables, dure sera la chute… allons nous vers le crépuscule des dieux...

 

...en tout cas ces personnages devraient retenir que les cimetières sont remplis de gans indispensables ( Clémenceau)

 

Kingston

 

Kingston est la capitale de la Jamaïque Elle forme la paroisse de Kingston qui est située dans le comté de Surrey dans le sud-est du pays. C'est l'une des agglomérations de la Caraïbe qui croît le plus rapidement environ 600 000 habitants pour seulement 500 km2.

Géographie

Kingston est entourée par les Blue Mountains, Red Hills, Long Mountain et le port de Kingston, Kingston Harbour. La ville est située sur la plaine de Liguanea, une plaine alluviale située à côté du fleuve Hope.

Histoire

Cette ville a été fondée en 1693 par l'Angleterre après qu'un tremblement de terre a détruit la ville portuaire de Port Royal. La ville devient la capitale administrative de la Jamaïque en 1872 et conserve ce statut lorsque l'île devient indépendante en 1962.

Kingston, qui après 1962 devient la capitale de la Jamaïque indépendante, est à l'image de nombreuses villes appartenant à des pays anciennement colonisés , un centre-ville et un quartier nord directement hérités des colons britanniques, et où se concentrent la majeure partie des activités économiques et politiques, faisant le contraste très net et très violent avec la réalité des quartiers défavorisés.

Le développement de la ville n'est plus contrôlé et les shanty towns -bidonvilles- augmentent en superficie et en population. Kingston n'échappe pas au phénomène de paupérisation des banlieues, et accueille chaque jour de nouveaux habitants que l'exode rural continue à mener dans la capitale depuis le milieu du XXe siècle.

Pour ravitailler Kingston, une ligne de chemin de fer a été tracée par les Anglais jusqu'à Montego Bay, sur la côte nord. C'est un réseau insuffisant pour les 600 000 habitants de Kingston.

Kingston abrite le quartier populaire de Trenchtown, quartier d'origine des artistes jamaïcains de renommée mondiale , Bob Marley, qui a démocratisé le style musical du reggae, Peter Tosh ou encore Burning Spear.

Elle a en outre donné son nom à la célèbre chanson du groupe UB40 Kingston town, reprise de Lord Creator.

La ville de Kingston est très marquée, et plus particulièrement dans les quartiers sud, par l'influence rastafari dont le porte-parole fut Bob Marley. Mais ces quartiers sont aussi les plus pauvres et les plus insalubres de la ville.

Quartiers et Districts

Six Miles

New Haven

Duhaney Park

Pembroke Hall

Olympic Gardens

Constant Spring

Liguanea

Cross Roads

Molynes Gardens

Three Mile

Four Mile

Havendale

Port Royal

Cockburn Gardens

Waterhouse

Newport West

Delacree Park

Trenchtown

Whitfield Town

Greenwich Town

New Kingston

Kencot

Richmond Park

Vineyard Town

Mountain View Gardens

Meadowbrook

Eastwood Park

Grants Pen

Barbican

Cherry Gardens

Norbrook

Mannings Hill

Red Hills

Hope Pastures

Mona Heights

Beverly Hills

Rollington Town

Bournemouth Gardens

Norman Gardens

Harbour View

Maxfield

Services

Kingston, en tant que capitale, est le centre financier, culturel, économique et industriel de la Jamaïque. De nombreuses institutions financières sont basées à Kingston, et la ville possède le plus grand nombre d'hôpitaux, d'écoles et d'attractions culturelles de toute la zone urbaine sur l'île.

Hôpitaux

Kingston Public Hospital

Victoria Jubilee Hospital

National Chest Hospital

University College Hospital of the West Indies

Bustamante Hospital for Children

Medical Associates Hospital

St. Joseph's Hospital

Andrews Memorial Hospital

Bellevue Hospital

Sir John Golding Rehabilitation Centre

Nuttall Memorial Hospital

Maxfield Park Medical Centre

Hotels

Hilton Kingston Hotel

Jamaica Pegasus

Courtleigh Hotel and Suites

Knutsford Court Hotel

Christar Villas

Medallion Hall Hotel

Blue Mountain Inn

Morgans Harbour Hotel -Port Royal-

Terra Nova Hotel

Four Seasons Hotel

Restaurants

restaurant Island Griil Fast Food dans le New Kingston

Island Grill

Indies Pub and Grill

Strawberry Hill -Irish Town-

Golden Bowl

Jade Garden

Akbar

Dragon Court

Habibi Latino

Kabana

Columbus Italian -Jamaica Pegasus-

Japanese Restaurant - Hilton Kingston Hotel-

Chaînes de Fast Food locales Tastee

Mothers

Juici Patties

Captain's Bakery

Transports

Kingston est desservi par deux aéroports /

Aéroport international Norman Manley , appelé autrefois Palisadoes Airport, hub de la compagnie Air Jamaica,

Aérodrome Tinson Pen.

Le port de Kingston -Kingston Harbour- est le septième plus grand port maritime naturel au monde.

Jumelages

Kingston est jumelée avec deux villes /

Miami -États-Unis-

Kalamazoo -États-Unis-

Personnalités célèbres

Anton Phillips, acteur, né à Kingston

Bob Marley, chanteur, né à Rhoden Hall

Aston -Family Man- Barrett 1946-, bassiste

Buju Banton 1973-, chanteur de reggae

Bushwick Bill 1966-, du groupe de rap Geto Boys

Dennis Brown 1957-1999, chanteur de reggae

Additional information