MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

Péril noir, Paradis blanc, étrange…

 

Car dans ma naïveté et cette conception du réalisme, j’ai toujours considéré qu’il  y avait un PERIL et un PARADIS sans couleur et autre connotation raciale…

 Et pourtant, c’est  bien le fondement de ces concepts édités par des indoeuropéens 

qui  en même  temps réclament, vent debout, la suppression du mot RACE  dans la Constitution de 1958, une parfaite incohérence.

 

L’analyse est simple, dans la classification de races établit par le vainqueur …jaune, rouge, blanc, noir,  on observe que les appellations… jaune, rouge … ont disparu dans le langage courant, mais avec  la mise en orbite d’un petit nouveauu…le racisme anti -blanc

 

 

Et là encore dans ma conception étroite des réalités j’ai cru qu’il n’y avait qu’un Racisme dont les principales victimes historiques  et contemporaines, sont le Africains -sud,nord- et les Afro descendants dispersés sur l’ensemble de la Planète …

 

 

Ne restent plus en lice dans la hiérarchie des « couleurs humaines » que les indoeuropéens, qualifiés de « blanc » les Africains et descendants  présentés comme des «  noirs »...

 

... à tel point que les premiers désignés ont mille difficultés à prononcer le mot NEGRE qui signifie dans la tradition ancestrale…combat , conquérant etc…

 

 

Mais ce classement  « noir blanc » n’est pas innocent, d’aspect impérialo-colonialiste, avec le « blanc » synonyme de puissance d’arrogance et de domination, alors que le «  noir » est couvert du manteau de la soumission, de la pauvreté et la misère…

 

 Observez la gourmandise avec laquelle les médias de ce coté de l’Atlantique, utilisent l’épithète « noir ».cet homme noir, le paysan noir, l’avocat noir, le joueur  noir de l’équipe, l'artiste noir…etc

 

Mais, arrêtons ce besoin de supériorité raciale, cette soif d’humilier  l’autre en raison de son aspect physique, cette hypocrisie au pays des droits de l’homme, de l’égalité, liberté, et fraternité.

 

Il n’y  a pas plus de blanc que de noir ,mais des femmes et d’hommes qui poursuivent leur destin dans un Monde d’incertitude.

 

Quant à la problématique de race, je rappelle à toutes fins utiles que la France en tant que Nation a utilisé ce concept  pendant longtemps pour justifier la Traite négrière transatlantique et l’Esclavage des Africains déportés.

 

Alors c’est un peu tard pour déclarer urbi et orbi, que les races n’existent pas, sauf à saisir les 192 + 1...

 

...Membres de l’ONU, seule Instance mondiale,  appelés à  se prononcer par un vote unanime sur cette épineuse et dramatique mystère sociétal …

 

En nous rappelant dans nos analyses que la Grande ROME de valeurs et de civilisation aura sombré corps et bien dès le Vème siècle après J.C

A l'affiche d'AFCAM pour le mois de MAI 2018  

2018

Le Monde NEGRE a rendez vous avecson HISTOIRE

Soit le 10è anniversaire de la mort de Césaire Aimé ( 17 Avril 2008) Ecrivain et Homme politique de la Martinique…

…170è année suivant la fin  juridique de la pratique esclavagiste dans les colonies de /...

…L’Océan Indien …La Réunion (20 Décembre 1848)

… L’Amérique du Sud … La Guyane(10 Juin 1848)

La Caraïbe La Guadeloupe ( 27 Mai 1848)

                     … La Martinique (22 Mai 1848),...

...grâce précisément à  la lutte féroce des Afromartiniquais dans les plantations des békés, un fait historique longtemps camouflé par le Régime impérialo-colonialiste.

 

 Hommage à la Mazurka de la Caraïbe ce mois

https://www.youtube.com/watch?v=Ei_FrnDyK68&t=592s

wwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwww

 

L'Histoire, notre Vérité...la Rupture

La lecture de ce texte doit conduire l'internaute à se poser des questions sur la condition humaine, en particulier celle du Nègre durant  ces  années écoulées, et pour nous africains et afrodescendants , cette capacité de comprendre, d'agir, afin  d'être digne à titre individuel et collectif de ce  monde contemporain qui défile, impertubable...

  WWWXXXWWWXXXWWWXXXWWWXXXWWWXXXWWWXXXWWW

Après un recul suffisant et une longue réflexion, je peux avancer que dans l’Histoire récente du Monde Nègre , les  dernières périodes ont été marquées par des évènements sans lien entre eux en apparence, mais qui resteront gravés dans  les mémoires , suivant l’importance que l’intelligence conduit à leur consentir, à savoir /

 - Le centième anniversaire de la naissancede Césaire Aimée  décédé en -Avril 2008- écrivain homme politique de la Martinique ,  ancien  Député, et ancien Maire de la Ville de Fort de France  -Martinique

 -la réélection à la présidence des Etats-Unis d’Amérique en Novembre 2012 et prise officielle de fonction en Janvier 2013,  de Barack Hussein Obama , d'origine africaine, ancien Sénateur de l’Etat de l’Illinois -Etats Unis -

La disparition de Nelson Mandela  le 5 Décembre 2013, fondateur de l'African National Congress l'ANC, et ancien Président de la République d'Afrique du Sud.

Trois destins qui auront une résonnance diférente avec le temps qui passe, ayant mérité une révision de leur passage terrestre pour la postérité...

Léonce Lebrun

 Sommaire

A propos de Césaire Aimé

Sur la forme

Sur le fonds

Découverte de la dure réalité

A moyen terme

A long terme

La réélection du Président Barack Obama

La guerre civile libyenne

La situation de la SYRIE

Le conflit israëlo-palestinien

L'imboglio nucléaire iranien

La disparition de l'ancien Présiden t Nelson Mandela

Une efficace manipulation de l'Occident

Un exemple d'Honneur et de Dignité

Viendra le temps de  l'HISTOIRE

WWWXXXWWWXXXWWWXXXWWWXXXWWWXXXWWWXXXWWW

Place au TROPICANA

https://www.youtube.com/watch?v=XrJh4SmOeNg

 

 

<

Et voilà que je n'avais pas vu venir ce "falk new" "mâle blanc",suite à "racisme anti-blanc" de connotation indiscutablement raciste mais que l'auteur se rassure il n'est pas plus "blanc" que ma peau est de couleur "noire"

 

 

Informations supplémentaires